Bordeaux & Bordeaux Supérieur : premier portait de la saga des vigneronnes

  • Catégorie : In Vino Veritas
Château Thieuley, une histoire de famille qui se transforme en histoire de soeurs
Château Thieuley, une histoire de famille qui se transforme en histoire de soeurs

Découvrez le premier portrait de la saga de vigneronnes de Bordeaux & Bordeaux Supérieur avec les soeurs Courselle du Château Thieuley. Une belle leçon de transmission : quand une histoire de famille se transforme en histoire de soeurs, à découvrir dans ce portrait.

Le Syndicat des Bordeaux – Bordeaux Supérieur présente sa saga de vigneronnes. Sur le thème des châteaux au féminin, découvrez les femmes de Gironde qui partagent leur expérience du vignoble, les secrets de leur appellation, et la typicité de leurs vins autour de projets innovants.

Les soeurs Courselle du Château Thieuley.

L'histoire des Vignobles Famille Courselle commence en 1950 quand André Courselle achète le château Thieuley avec l’envie d’y créer un domaine viticole. Saga de vigneronnes des Bordeaux & Bordeaux Supérieur avec les soeurs Courselle du Château ThieuleyEn 1972, son fils Francis Courselle, alors jeune ingénieur en agriculture et professeur de viticulture, décide de développer plus encore le vignoble. En 30 ans, de 4 hectares la surface cultivée atteint aujourd’hui 80 hectares, répartis sur trois domaines : Château Thieuley, Clos Saint Anne et Château Saint Genès.

Sylvie et Marie Courselle, les filles de Francis Courselle, sont deux femmes dynamiques d’une quarantaine d’années que deux ans séparent. Elles sont les dignes héritières de leur père et grand-père puisque, baignées très tôt dans l’univers de la vigne et du vin, elles partagent la même passion familiale et reprennent progressivement le Château Thieuley.

Saga de vigneronnes des Bordeaux & Bordeaux Supérieur avec les soeurs Courselle du Château ThieuleyToutes deux ingénieurs en agriculture et oenologues, Sylvie et Marie Courselle ont enrichi leurs connaissances en vinifiant en Australie, en Californie, en Italie mais aussi en Bourgogne, en Languedoc Roussillon et à Châteauneuf du Pape.

Si les soeurs se partagent de nombreuses compétences, les tâches sont à Thieuley bien définies : Marie est en charge de la partie technique (vigne et chai) tandis que Sylvie s'occupe de la partie commerciale.

Ensemble, Marie et Sylvie relèvent tous les défis pour faire perdurer le travail de leur père et grand-père et vont même plus loin : elles apportent leur vision moderne et féminine de la vigne avec la création d’une gamme de vins qui leur ressemble : Les deux soeurs. Cette gamme incarne avec brio l’héritage de la famille Courselle tout en exprimant les goûts et envies des deux soeurs : des vins éminemment modernes et façonnés à leur manière.

Château Thieuley, l’excellence des blancs

De 1980 à 1985, alors que l'ensemble des viticulteurs arrache les vignes des cépages blancs pour planter des rouges, Francis Courselle, à l'inverse de tous, réalise de nombreuses plantations de Sauvignon et de Sémillon.Thieuley blanc

Dès 1986, Francis Courselle développe la technique de macération pelliculaire qui permet d'extraire un maximum d’arômes des raisins blancs. Cette même année, il crée la « Cuvée Francis Courselle », un vin blanc fermenté en barriques neuves puis élevé pendant 9 mois sur lies en barriques. Si ce genre de cuvée est plus répandu aujourd’hui, Francis Courselle, en véritable pionnier, a été le premier à implanter cette méthode bourguignonne dans le bordelais. Le succès est immédiat et perdure encore puisque les vins blancs de Château Thieuley sont aujourd’hui reconnus dans le monde entier.

Château Thieuley "génération 3"
AOC Bordeaux blanc 2015

Ce vin est la parfaite incarnation des trois générations Courselle, il a été élevé en cuves en béton (70%) et en barriques (30%), la promesse de vins très contemporains.
Le nez dégage un bouquet floral, minéral, légèrement exotique. Le boisé se devine, se mêlant aux notes de fruits à chair blanche. En bouche, la rondeur et la fraîcheur au service de l’équilibre du vin, portent le vin longtemps en bouche.

Marie proposera cette cuvée avec du saumon fumé, des artichauts à la brousse, une ceviche de Saint Jacques ou de calamars, une lotte au fenouil, un tajine d’agneau aux coings. L’accord avec un clafoutis aux nectarines ou aux prunes fonctionne bien.

Sylvie proposera ce vin à l’apéritif avec une tartine de beurre truffé, des crevettes poêlées légèrement safranées, ou des ris de veau juste revenus. Au cours d’un repas, elle le servira avec un risotto aux champignons ou une blanquette de veau ou plus tard avec un comté affiné ou une tomme de brebis.

Articles similaires

Les vignerons de Castillon Côtes de Bordeaux s'installent à ... Un an après le lancement de son nouveau plan d'actions, l'appellation Castillon Côtes de Bordeaux revient avec enthousiasme et détermination avec un nouveau rendez-vous à destination des consommateurs...
Opéra de Bordeaux : 5 raisons de ne pas passer à côté de la ... Lorsque l’Opéra National de Bordeaux inaugure en 2013 son nouveau bijou acoustique, l’Auditorium, ambition est donnée d’accorder une place encore plus grande à la musique jazz et électro. Pour satisfa...
Bordeaux : Festival Ritournelles entre littérature et art co... Festival de découvertes de la littérature contemporaine, Ritournelles propose des rendez-vous de lectures, des rencontres, des performances, des créations littéraires et musicales à travers une progra...
Cadillac Côtes de Bordeaux à la conquête de l'UNESCO Depuis 2017, le syndicat de Cadillac Côtes de Bordeaux a lancé un projet de reconnaissance de ses terroirs à l’UNESCO : un travail de longue haleine pour faire rayonner la région et ses paysages dans ...
Cadillac Côtes de Bordeaux en route vers l'Unesco Classer les paysages de la région des Cadillac Côtes de Bordeaux au patrimoine mondial de l’Unesco, voilà le projet de grande envergure mené par les vignerons visionnaires de l’appellation ! Après Sai...