Château Guiraud : 1er Grand Cru Classé 1855 Sauternes

  • Catégorie : In Vino Veritas

Château Guiraud, premier Grand cru classé du bordelais certifié bioTout au long de son histoire, le Château Guiraud a fait preuve d’indépendance et tracé son propre chemin. Ce domaine à l’encépagement original, dont le vignoble de 100 hectares se situe sur la commune de Sauternes entre le clocher de l’église du village ....

.... et les vignes du Château d’Yquem, est l’un des rares en France à avoir créé un conservatoire des cépages. Fidèle à son esprit pionnier, sous l’impulsion de son directeur Xavier Planty, il amorce dès 1995 une profonde révolution culturelle en s’engageant dans l’agriculture biologique. Il est le premier des premiers crus classés en 1855 à avoir reçu sa certification en agriculture biologique, décernée en 2011.

PHILOSOPHIE ET CULTURE

Le privilège du naturel

Voilà une quinzaine d’années, le Château Guiraud faisait un constat évident. Tout est mis en œuvre pour sécuriser et garantir la récolte des raisins sans penser à la nature et sans regarder l’avenir. Au fil des ans, la vigne a fini par se résigner et s’appauvrir, les traitemen ts drastiques des sols et de la plante ont entraîné de profonds déséquilibres. Retrouver les fantaisies de la nature en regardant la vigne de façon différente, c’est la nouvelle approche commencée au tournant du siècle... Ignorant les écoles et les modes, le Château Guiraud trace son propre chemin.

Diversité Florales au Château GuiraudFavoriser la diversité florale est apparu très vite comme une étape importante de ce renouveau. Cela passait par des allées enherbées qui se prolongent dans les rangs de vigne. Un impératif: laisser faire la nature. Dans chaque mètre cube de terre, il existe un stock de germes et seules les graines les mieux adaptées poussent au printemps et à l’automne. Chaque année, ces floraisons deviennent des indicateurs de la diversité et de la vie des sols.

Le conservatoire des cépages

Le gel de 1956 avait laissé la vigne du Sauternais exsangue, il fallait tout replanter. Pas facile à l’époque de trouver du bon matériel végétal, les pépiniéristes vendaient alors un peu de tout. Ces souvenirs, mais aussi une nouvelle approche de la vigne , ont entraîné des réflexions menées par Xavier Planty et un groupe de vignerons de Sauternes et de Barsac. Une ambition commune les a réunis pour préserver la diversité génétique des cépages indigènes et assurer leur renouvellement. En 2001, le Château Guiraud accueillait un conservatoire des cépages. Une centaine de souches de sémillon et de sauvignon issues de la sélection massale, une sélection des individus les plus représentatifs, se trouvent réunies dans cette pépinière unique au monde. Elle permet de produire des souches qui garantissent l’avenir du vignoble, lui apportant une exceptionnelle biodiversité et donc un formidable atout pour développer encore l’infinie complexité de ses vins. Le conservatoire constitue aussi un magnifique support d’étude et un formidable outil pédagogique.

L’esprit du sauvignon

Historique au Château Guiraud, le sauvignon représente 35% de l’encépagement, ce qui est rare à Sauternes où sa proportion tourne en moyenne aux alentours de 15%. Ici, il a trouvé son terroir de prédilection. Lorsqu’il est ramassé au top du botrytis, il donne des arômes très complexes où les épices douces complètent les agrumes et les fleurs blanches ; c’est un cépage de grande classe sélectionné depuis dix ans maintenant parmi de vieilles souches de Château Guiraud préservées au conservatoire. Replanté, vinifié à part, ce sauvignon-là, c’est la signature du domaine.

La certification AB

La marque AB est une marque collective de certification, d’usage volontaire et propriété du Ministère de l’agriculture. Elle garantit une qualité attachée à un mode de production respectueux de l’environnement, respectant un cahier des charges dont le principe est la non utilisation de molécules de synthèse que ce soit engrais, désherbants, fongicides, insecticides. C’est donc une obligation de moyens respectant la nature. Elle identifie les produits d’origine agricole destinés à l’alimentation humaine ou à l’alimentation animale qui respectent, depuis le producteur jusqu’au consommateur, la réglementation et le contrôle bio tels qu’ils sont appliqués en France, ainsi que de fortes exigences de traçabilité.

En France, il existe cinq organismes certificateurs agréés par les pouvoirs publics français qui peuvent attester de la certification AB. Ils répondent à des critères d’indépendance, d’impartialité, d’efficacité et de compétence. Pour le Château Guiraud, cet organisme est Qualité France. Château Guiraud a terminé sa reconversion étalée sur trois ans. 2011 est le premier millésime certifié « issu de l’agriculture biologique » et pourra utiliser les logos de référence correspondants.

Au Château Guiraud, l’application de cette agriculture biologique passe nota mment par:

  • l’utilisation de fumure organique : les intrants pour cette opération répondent aux cahiers des charges de Nature & Progrès et aux normes N.O.P.
  • des traitements raisonnés à base de cuivre appliqué sous forme de bouillie bordelaise, hydroxyde de cuivre, oxyde cuivreux et soufre.
  • l’utilisation d’extraits de pyrèthre naturels et d’huile végétale (Normes N.O.P. et règlement UE2092/91) pour éliminer les parasites piqueurs
  • l’adjonction régulière de tisanes d’orties et de prêles afin de diminuer les doses de ces intrants.

HISTOIRE

Des Origines à aujourd’hui

La consultation de vieux documents d’archives qui racontent l’histoire des Graves et du Sauternais au XVIIIème apprennent l’existence d’une « maison noble du Bayle ». C’est le nom ancien du domaine qui appartenait alors à la famille Mons de Saint-Poly.

La signature de Pierre Guiraud au bas d’un acte notarié daté du 22 février 1766 apparaît comme l’acte de naissance officiel du domaine. L’homme est connu dans le monde du vin, il exerce la profession de négociant sur la place de Bordeaux et confesse une foi protestante. A sa mort en 1799, son fils Louis lui succède.

Louis Guiraud installe la renommée du château qui devient un grand domaine vinicole. A sa mort en 1837, son fils Pierre-Aman hérite d’une propriété bien établie, estimée à 250 000 livres. La lignée des Guiraud s’éteindra en 1846 avec la cession du domaine à un certain François Henri Nauté. La légende était née, elle sera confirmée en 1855 : le Château Guiraud devient 1er Grand Cru Classé de Sauternes.

Les Bernard, les RivalÉDifférentes familles se succèderont au Château Guiraud. En 1933, Paul Rival reçoit le domaine comme cadeau d’anniversaire le jour de ses 20 ans ! C’est lui qui cédera le château à la société Dolphin International Vineyard Limited en 1981...

Aujourd’hui, le Château Guiraud appartient à quatre amoureux du vin. Au cours d’un dîner au début de l’année 2006, Robert Peugeot, un industriel et trois vignerons Olivier Bernard du domaine de

Chevalier, Stephan von Neipperg du Château Canon La Gaffelière et Xavier Planty, le directeur du domaine, décident d’acheter Château Guiraud. Le 20 juillet 2006, ils signent un contrat de vente qui réunit quatre passionnés partageant la même philosophie du vin.

Château Guiraud, premier Grand cru classé du bordelais certifié bio

Un esprit pionnier

Longtemps, le monde du Sauternes a revendiqué sa foi catholique et affiché sa loyauté monarchique.

A l’écart de cette société guindée, le Château Guiraud a toujours joué les francs-tireurs et hissé le drapeau de la liberté. Fondateur du domaine, les Guiraud ont ainsi marqué son histoire et construit sa légende. Bâtissant un temple protestant sur leur domaine, ils clamaient leur confession et leur foi à la face d’un monde qui regardait vers Rome. Plus tard, au milieu du XIXème siècle, Pierre-Armand Guiraud s’autorise une incroyable provocation contre la société locale. A l’époque, les familles aristocratiques entretenaient le culte de Louis XVI et de Marie-Antoinette en portant une miniature des souverains dans un cadre de bois noir. Le propriétaire choisit la même couleur noire, il associa à l’or pour orner les étiquettes des vins du château. Différence abyssale : le noir affiché portait la mémoire de l’empereur Napoléon Ier. L’étiquette devenait l’étendard d’un esprit libre et d’une volonté d’indépendance qui habitent toujours l’âme du Château Guiraud.

Château Guiraud, premier Grand cru classé du bordelais certifié bio

Dans cet esprit de liberté, le Château Guiraud a amorcé dès 1995 une spectaculaire révolution culturelle. Il a renoué avec la nature en s’engageant dans l’agriculture biologique de la vigne. Il est le premier des premiers crus classés de 1855 à avoir obtenu en 2011 sa certification en Agriculture Biologique.

Jean Cocteau, Raymond Oliver et Château Guiraud

Né à Langon, à la pointe du Sauternais, Raymond Oliver demeure l’un des plus grands cuisiniers du XXème siècle. Son restaurant parisien du Palais Royal, le Grand Véfour, fut longtemps considéré comme l’un des meilleurs de France. Premier chef à passer à la télévision, il laisse le souvenir d’un homme cultivé, parfait pédagogue et gourmand accompli. Son succès fut considérable mais jamais il n’oublia ses racines et le goût du vin liquoreux. Il écrivait dans le livre « Cuisine pour mes amis » paru en 1983 : « Éma joie est à son comble lorsque je découvre une bouteille de Château Guiraud. Je retrouve l’allée de platanes, la vigne vierge du pigeonnier, le bruit de la chaine du puits et mon cafard fond en nostalgie et ma nostalgie en tendresse ». Et l’on peut imaginer que son ami Jean Cocteau qui avait fait du Grand Véfour « sa cantine et son grand ordinaire » a partagé avec lui quelques vieux flacons du vin de Château Guiraud.

TERROIR ET SAVOIR-FAIRE

Des graves, des sables et de l’argile

Une longue allée de platanes qui semble onduler dans le ciel, une terre bosselée avec au loin le clocher pointu du village de Sauternes... Bien difficile d’imaginer que le vignoble de Château Guiraud, le plus haut du village avec 100 hectares d’un seul tenant, occupe la place d’un ancien estuaire. Pourtant, il suffit de regarder la terre pour être convaincu. Des graves sableuses composent 80% des sols, le reste se composant de terres plus profondes mêlant les graves et l’argile.

Bien entendu, les parcelles ne proposent pas un sol uniforme, de nombreuses nuances façonnent les sous-sols. Les meilleures vignes se situent sur les hauts et dans le milieu du vignoble, les plus difficiles près de la forêt sans doute en raison d’une mauvaise ventilation. Autre caractéristique du terroir de Château Guiraud, la présence de sources qui ont entraîné d’importants drainages pour libérer les racines d’une humidité excessive. Au-delà de ces différences, le sol de Château Guiraud s’affirme comme un magnifique terroir, propre à forger le caractère de grands vins liquoreux.

Des vendanges Haute Couture

La maturité des raisins n’a guère de sens à Sauternes, ce qui compte, c’est la pourriture noble qui fait partie de l’héritage culturel. Elle apparaît à l’automne par la grâce d’un champignon malicieux baptisé « botrytis cinerea ». Les raisins change nt de couleur, ils passent du jaune au chocolat, dérivent vers le violet avant de virer vers une teinte plus sombre. Dans le même temps, le champignon dégrade une partie des sucres et conforte les acidités. Il apporte du gras et surtout, il sert de catalyseur aux arômes. L’évolution n’est pas uniforme ce qui oblige les vendangeurs à passer plusieurs fois dans les vignes, on parle de « tries ».

Vendanges Château Guiraud

Chaque année, les vendanges du Château Guiraud débutent toujours par « le point zéro du botrytis ». Il s’agit de mettre la vigne à plat en éliminant les baies indésirables. Ce travail assure un développement plus homogène du botrytis en autorisant un ramassage maîtrisé. Selon le millésime, de 2 à 5 tries se révèlent nécessaires pour ramasser les raisins. Les rendements apparaissent infimes, chaque hectare du Château Guiraud ne produit en moyenne que 12 hectolitres de grand vin par an! Un chiffre qui laisse transparaître l’ambition et la volonté de qualité.

Une vinification limpide

La simplicité et l’évidence imprègnent la naissance du vin de Guiraud. Les grappes entières, ramassées en petites cagettes, sont déversées dans un pressoir pneumatique. La pression augmente progressivement, elle libère un jus brunâtre dont on a peine à imaginer qu’il transformera en or. Ce moût est mis en cuve, refroidie à 5 à 6° pendant une nuit, pour faire tomber les grosses lies. Le jus clair est logé alors dans des barriques pour une fermentation longue et douce. Quand le vin atteint l’équilibre souhaité entre l’alcool et les sucres résiduels, le vin est muté, la fermentation cesse, l’élevage peut commencer. Depuis 2005, Guiraud passe dans 90% de barriques neuves et 10% de barriques d’un an. Cet élevage ambitieux ne doit en aucun cas marquer le vin. Le chêne neuf doit habiller discrètement le vin, lui donner de l’allure sans lui faire perdre son âme.

LES VINS

Le nouveau Château Guiraud

La mise en œuvre de l’agriculture biologique a apporté un regard différent sur la vigne qui a entraîné une nouvelle sensibilité et une autre esthétique du vin. On est loin de la course au sucre, le vocabulaire a changé, il n’est plus question de puissance mais au contraire de pureté, de finesse aromatique et de construction cohérente des vins.Petit Guiraud

Depuis 2000, l’évolution des vins du Château Guiraud s’affiche très sensible, ils apparaissent plus tendus, plus droits et plus aériens. Ils semblent aller à l’essentiel en proposant des nez précis et un toucher qui séduit par sa sensualité, son opulence discrète et sa plénitude. Le mariage de l’harmonie et du fondu dessine une géométrie sphérique qui décrit l’élégance et le raffinement. Ils ont aussi gagné en finesse et dévoilent une fin de bouche minérale qui aiguise la complexité. Pour les arômes, c’est l’extrême profusion, des notes mentholées, des fleurs blanches, de l’abricot, des agrumes confits, de l’angélique et quelques sublimes fragrances comme cette truffe blanche dévoilée par le somptueux 2001. Et surtout pas de notes

de botrytis précise le faiseur du Château Guiraud, le champignon vient « griser » et perturber la netteté des arômes du vin.

Petit Guiraud

Petit Guiraud, c’est le nom du deuxième vin de Château Guiraud ainsi baptisé pour bien marquer une filiation au grand vin et sa responsabilité d’en être digne. L’étiquette, redessinée pour l’occasion, reste fidèle à l’or et au noir, symbole de Château Guiraud et de son histoire. Un indéniable air de famille lie les deux habillages, même si celui de Petit Guiraud, moins strict, évoque par son décor floral un vin féminin et aérien, né dans une nature douce et harmonieuse.

Elaboré par Xavier Planty, Petit Guiraud est issu en partie de lots fermentés en cuves inox, sous température dirigée, et en partie de lots fermentés en barriques neuves de chêne français, qui procurent et restituent la fraîcheur et la minéralité du vin. Ce parfait équilibre, qui donne des

sucres d’une finesse extrême, est renforcé dans sa fraîcheur par une grande proportion de sauvignon.

Le G de Château Guiraud

Il est issu d’une surface de 15ha, composé à 70% de sauvignon et à 30% de sémillon avec une densité de 6666 pieds/ha sur des vignes d’une moyenne d’âge de 15 ans. Le G de Château Guiraud est un vin blanc sec issu de raisins mûrs et non pourris.

DECOUVERTE ET PARTAGE

Désireux de faire découvrir et de partager toutes ces richesses, le Château Guiraud ouvre ses portes à tous, le plus souvent possible.

Le Château Guiraud est ainsi ouvert au public 7 jours sur 7, week-ends et jours fériés compris, avec ou sans rendez-vous. Fermeture uniquement à Noël et dimanche et lundi de Pâques.

Les visiteurs sont accueillis de 9h à 12h et de 14h et 17h.

Arriver à Guiraud par la grande allée des platanes, c'est quitter le rythme du quotidien et pénétrer ailleurs. Au fur et à mesure que l'on avance, la voûte des platanes nous apaise, et on se prend à ralentir notre véhicule pour profiter pleinement de cette approche initiatique, des arbres, de la vigne, des herbes folles et variées. Puis les bâtiments se dévoilent au bout du chemin. L'aspect en est simple, discret; nul n'imagine encore être au Château Guiraud, 1er Grand cru classé en 1855 à Sauternes. Pourtant vous êtes accueillis dans un des endroits magiques du bordelais, là où la conjonction de la nature et du génie humain a façonné au cours des siècles un vignoble d'exception. Il semble que la propriété soit coupée du monde, les vignes puis la lisière de la forêt entourent Guiraud. Il faut s'approcher des chais pour voir le paysage ouvert que surplombe le domaine. En contrebas on aperçoit le clocher du village de Sauternes.

Vous viendrez à Guiraud sans trop savoir, vous en repartirez toujours et à jamais différents

Visites

Pendant près d'une heure, vous pourrez découvrir la propriété, notre manière de travailler au coeur de cette nature omniprésente et visiter nos chais. Dégustation de 2 vins.

Dégustations

Afin de mieux vous faire découvrir l'expression authentique de nos vins, nous vous proposons également des dégustations verticales sur plusieurs millésimes ou autour des accords mets et vins.

Balades

Profiter du cadre enchanteur et bucolique de notre domaine pour effectuer une randonnée au milieu des vignes. De mai à juillet, en compagnie de notre guide et uniquement sur rendez-vous, nous vous proposons une randonnée botanique sur la biodiversité, sur la diversité génétique (visite de notre atelier de greffage et du conservatoire), la plantation de haies en relation avec les espèces animales (la lutte intégrée), la gestion de l'enherbement naturel...

Repas

Nous vous proposons des prestations haut de gamme dans un cadre prestigieux.

Déjeuner ou dîner d’exception, simple pique-nique dans le parc du château, atelier de cuisine, nous travaillons « à la carte » et sommes en mesure de vous offrir des menus d'excellence.

Pour les prestations hors visite « classique », tarifs sur demande et réservation nécessaire.

Gage de qualité en matière d’oenotourisme, le Château Guiraud a reçu en 2008 la médaille d’or des Best of Wine Tourism dans la catégorie « Valorisation des pratiques environnementales » et a été nominé dan s la catégorie « Organisation d’événements » pour 2011.

Château Guiraud, premier Grand cru classé du bordelais certifié bio

EN QUELQUES MOTS

  • Appellation: Sauternes
  • Surface: 100 ha (dont 15 ha en appellation Bordeaux blanc sec pour le G de Château Guiraud)
  • Sol : graves sableuses sur 80% de la surface et graves argileuses pour le reste du domaine
  • Sous-sols : sables translucides profonds, graves pures traversées par endroit par des masses d’argile rouge mais aussi des marnes calcaires, des bandes de calcaire à huîtres ou des argiles rouges et blanches
  • Densité: 6666 pieds/ha
  • Porte greffe : Riparia, 33 09, 101 14, 161 49
  • Age moyen des vignes : 35-40 ans
  • Vendanges : manuelles un iquement, réalisées par tries successives (2 à 6 tries) de raisins botrytisés. Un degré potentiel minimum de 20° est requis pour débuter la récolte
  • Fermentation: 90% en barriques neuves, 10% en barriques d’1 vin, d’une durée de 3 semaines à 2 mois Elevage: sur fines lies, effectué en barriques pendant 18 à 24 mois selon les millésimes avec soutirage tous les 3 mois
  • Production: 100.000 bouteilles de Château Guiraud
    • 30.000 bouteilles de Petit Guiraud, second vin du Château Guiraud
    • 50.000 bouteilles de G de Château Guiraud, Bordeaux blanc sec

En savoir plus http://www.chateauguiraud.fr

Articles similaires

Grand Dax : actu économique d'un territoire Le Grand Dax est un territoire qui transforme, où le Mieux-être et l’innovation 4.0 portent le développement vecteur d’une énergie nouvelle. Ici, au Sud de la Nouvelle-Aquitaine, tout pousse à réussir...
Le duo Camille Thomas et Paul Daniel s’annonce anthologique ... Les 6 et 7 juin prochains, Camille Thomas interprétera pour le public de l’Auditorium de Bordeaux, ainsi que les auditeurs de Radio Classique (rediffusion le 16 juillet à 20h) le seul concerto pour vi...
Opéra Bordeaux : Programme Saison Artistique 2019-2020 Opéra, danse, symphonique, recitals, jazz, la nouvelle saison (2019-2020) de l'Opéra National de Bordeaux vient d’être officiellement annoncée. C’est Marc Minkowski, le directeur de l’Opéra de Bordeau...
Bordeaux : Week-end des Grands Crus Le Week-end des Grands Crus : un événement unique au monde sous l’égide de l’Union des Grands Crus de Bordeaux ! L’Union des Grands Crus de Bordeaux convie tous les passionnés de grands vins à vivre u...
Tempo tiempo : spectacle danse et claquettes - Salle de Fête... "Tempo Tiempo" est un spectacle "Tap and Voice" (claquettes et chant). Créé par l'association bordelaise Du soleil dans les pieds sous la direction artistique de Soraya Bénac et Carole Simon, il s’agi...