Crus Artisan du Médoc : des vins uniques à la qualité irréprochable

  • Catégorie : In Vino Veritas

Les crus artisans : la tradition de la vignificationLa longue et intense histoire des crus artisans du Médoc est issue de la volonté d’une poignée d’hommes. La qualité irréprochable de leurs vins a permis à ces vignerons médocains de pleinement révéler leurs talents. En médoc, la dénomination Crus Artisans existe depuis plus de 150 ans. "Cook & Ferret" dans l’édition de "Bordeaux et ses vins" de ....

.... 1968 en faisait largement état. Au cours du XVII° siècle apparaît la notion de Crus. Elle identifie soit des zones viticoles plus ou moins importantes, soit certains lieux dits, soit des propriétés particulières. A cette époque – comme aujourd’hui- créer, entretenir un vignoble, produire un vin de qualité n’est pas mince affaire et exige construction, matériel, animaux de trait et beaucoup de main d’œuvre. De ce fait nos campagnes sont peuplées et nécessitent l’installation de nombreuses activités pour subvenir aux besoins de chacune telles que : Charron, maréchal ferrant, sellier, tonnelier.

Le Syndicat viticole des Crus Artisans du Médoc a, de tout temps, œuvré pour les intérêts des artisans viticulteurs et pour qu’enfin leurs valeurs soient reconnues. Seul, en famille ou accompagné de salariés, l’artisan assume pleinement la totalité de la chaîne de production : du travail de la vigne à la commercialisation des vins dans la majorité des cas.

Depuis 1989, le Syndicat viticole s’engage dans de nombreuses actions visant à promouvoir une certaine idée du Cru Artisan et à remettre à l’honneur cette dénomination officialisée par la réglementation européenne en juin 1994.

L’arrêté du 3 mai 2002, signé par le ministre de l’Agriculture et le secrétaire d’État à la Consommation, a fixé et clairement défini les modalités du nouveau classement des Crus Artisans dans les 8 appellations médocaines. Aboutissement du long processus initié par le Syndicat viticole, l’arrêté interministériel d’homologation, paru au Journal officiel du 11 janvier 2006, a réservé la dénomination de « Cru Artisan » à 44 propriétés agréées réparties dans les 8 AOC médocaines. Ces 44 crus sont une reconnaissance explicite du savoir-faire exceptionnel des artisans viticulteurs, dont le métier prend vie sur plus de 330 hectares. Véritable victoire, cette mention protégée est une référence de qualité pour les consommateurs.

Les propriétés classées doivent être des structures familiales et regrouper au sein d’une même entité, la viticulture, la vinification et la commercialisation des vins. Il va de soi qu’elles doivent respecter les normes de leur AOC. La majorité d’entre elles recouvrent de petites exploitations (entre 1 et 5 ha).

 Le Syndicat viticole des Crus Artisans du Médoc a, de tout temps, œuvré pour les intérêts des artisans viticulteurs et pour qu’enfin leurs valeurs soient reconnues. Seul, en famille ou accompagné de salariés, l’artisan assume pleinement la totalité de la chaîne de production : du travail de la vigne à la commercialisation des vins dans la majorité des cas. Depuis 1989, le Syndicat viticole s’engage dans de nombreuses actions visant à promouvoir une certaine idée du Cru Artisan et à remettre à l’honneur cette dénomination officialisée par la réglementation européenne en juin 1994.

Crus Artisan du Médoc : des vins uniques à la qualité irréprochableL’arrêté du 3 mai 2002, signé par le ministre de l’Agriculture et le secrétaire d’État à la Consommation, a fixé et clairement défini les modalités du nouveau classement des Crus Artisans dans les 8 appellations médocaines. Aboutissement du long processus initié par le Syndicat viticole, l’arrêté interministériel d’homologation, paru au Journal officiel du 11 janvier 2006, a réservé la dénomination de « Cru Artisan » à 44 propriétés agréées réparties dans les 8 AOC médocaines. Ces 44 crus sont une reconnaissance explicite du savoir-faire exceptionnel des artisans viticulteurs, dont le métier prend vie sur plus de 330 hectares. Véritable victoire, cette mention protégée est une référence de qualité pour les consommateurs.

Les propriétés classées doivent être des structures familiales et regrouper au sein d’une même entité, la viticulture, la vinification et la commercialisation des vins. Il va de soi qu’elles doivent respecter les normes de leur AOC. La majorité d’entre elles recouvrent de petites exploitations (entre 1 et 5 ha).

Le Vin de l’artisan : Cette mention protégée est une référence de qualité pour les consommateurs. Parce qu’il est l’auteur de son vin, l’artisan façonne sa création à son image et lui offre toutes les facettes de sa personnalité. Parce qu’il est l’auteur de son vin, l’artisan connaît, avec toute l’exactitude du créateur, les moindres détails de son ouvrage.Ainsi, chaque bouteille, porteuse de l’identité du vigneron, est un modèle unique de précision et de passion.

Pour l’amateur, le Cru Artisan reste une invitation à la variété des plaisirs car la diversité des vignerons implique une palette de vins très différents.

crus-artisan-médoc

Le premier classement des « crus artisans » a été homologué en 2006 et a récompensé 44 propriétés qui sont autorisées à utiliser la mention à compter du millésime 2005 : Château Baudens, Château Bégadan, Château Béhèré, Château Bejac Romelys, Château Cantegric, Château Capdet, Château Clos du Relais, Clos de Bigos, Château de Coudot, Château de Lauga, Château des Graviers, Château des Graviers, Château des Trois Chardons, Château d’Osmond, Château du Galan, Château Ferré, Château Gadet Terrefort, Château Garance Haut Grenat, Château Gassies du Vieux Bourg, Château Gaston Réna, Château Gobinaud, Château Grand Brun, Domaine Grand Lafont, Château Graves du Privera, Château Guittot Fellonneau, Château Haut Blaignan, Château Haut Bréga, Château La Peyre, Château La Tessonnière, Château Lagorce Bernadas, Château Lamongeau, Château Le Beyan, Château Le Bouscat, Château Le Vieux Sérestin, Château Les Graves de Loirac, Château Les Trieux, Château Martin, Château Micalet, Château Moutte Blanc, Château Tour Bel Air, Château Tour du Goua, Château Viallet Nouhant, Château Vieux Gabarey, Château Vieux Gadet.

Notre coup de coeur : le Château Vieux Gabarey (AOC Haut Médoc)
Le Château Graves de Pez (AOC Saint Estèphe) pourra également y être dégusté. Et petit bonus si vous prévenez de votre visite (06 08 32 00 23), vous pourrez même déguster le Château Linot (AOC Saint Estèphe). Le Château Vieux Gabarey est situé au coeur du Médoc, entouré des appellations Margaux au sud, Saint-Julien au nord et Moulis à l'ouest. Son terroir de graves donne des vins d'une grande finesse et d'un excellent bouquet.

En savoir plus http://www.crus-artisans.com/

Articles similaires

Freddy Guimard et Nathalie Vasseur vainqueurs du marathon du... Freddy Guimard a remporté la 35e édition du Marathon du Médoc en 2h26'39, devant l'athlète de l'US Talence, Quentin Guillon, 2h29'08. Chez les féminines, 15e victoire pour la Bretonne Nathalie Vasseur...
Marathon du Médoc : le French Way of running de Pauillac L’épreuve athlétique la plus originale au monde mêle avec succès vins, sport, fête et santé. 8 500 concurrents venant du monde entier goûteront à la 35e édition du Marathon des châteaux du Médoc, dont...
Le Médoc : un nouveau Parc naturel régional Territoire d’eau, le  Médoc  porte l’identité historique, géographique, naturelle et culturelle de toute la presqu’île médocaine. La création d’un Parc naturel régional est avant tout un out...
VTT : 6500 vététistes dans le Médoc Un bouchon en plein Médoc ! Avec un peloton de 6500 vététistes déguisés dans les vignes du Médoc, la Médocaine est une course unique dans le monde du VTT français avec son parcours exceptionnel traver...
Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande : un vignoble... Né du partage du domaine Pichon-Longueville en 1850, le Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, situé en appellation Pauillac, possède la particularité de s’étendre jusque sur la commune voisi...