Pessac-Léognan : berceau des Grands vins de Bordeaux

Amateur, dégustateur, viticulteur, propriétaire, chacun s’accorde sur le vocable « élégance » pour qualifier les vins rouges de Pessac-Léognan
Amateur, dégustateur, viticulteur, propriétaire, chacun s’accorde sur le vocable « élégance » pour qualifier les vins rouges de Pessac-Léognan

Sur le très ancien territoire des Graves de Bordeaux, jadis "Banlieue Prévôtale", est née en septembre 1987, l'Appellation d'Origine Contrôlée "Pessac Léognan". Berceau du vignoble bordelais. Du fait de sa situation autour de la ville de Bordeaux, le vignoble de l’appellation fut très diminué au cours des cent dernières années .....

.... par une urbanisation qui l’oblige à une lutte de tous les jours pour préserver ses terroirs de haute valeur viticole. L’AOC Pessac-Léognan a depuis quinze ans, grâce au dynamisme de ses producteurs, étendu sa surface cultivée de 500 hectares en 1975 à 1600 hectares aujourd’hui. Sévèrement sélectionnée, sa production annuelle s’élève à 65 000 hl, soit près de 9 millions de bouteilles (80% de rouges et 20% de blancs secs), exportés à 75%.

Un terroir unique au monde

"Las Grabas de Bourdeus" furent, voici deux mille ans, autour du port, le berceau d’un vignoble dont le nom prestigieux est maintenant connu du monde entier. Leur histoire se confond avec celle de la capitale de l’Aquitaine, Bordeaux.

1987 : naissance de l’AOC Pessac-Léognan

Célèbres bien avant même la naissance du Médoc, les "Graves de Bordeaux" sont, depuis toujours, connues pour posséder de très beaux terroirs viticoles situés autour de deux pôles principaux : Pessac et Léognan. Le 6 juillet 1984, un décret pris sur avis de l’INAO, reconnaît les aires viticoles de "Pessac" et de "Léognan" sous la forme de deux dénominations.

Pessac-Léognan berceau des Grands vins de Bordeaux

Le 9 septembre 1987, un autre décret reconnaît cette fois l’Appellation d’Origine Contrôlée "Pessac-Léognan" qui s’étend sur dix communes : Cadaujac, Canéjan, Gradignan, Léognan, Martillac, Mérignac, Pessac, Saint-Médard d’Eyrans, Talence et Villenave d’Ornon. Le décret est rétroactif au millésime 1986.

Un GrandTerroir

L'Appellation Pessac-Léognan comprend 68 Châteaux et Domaines, dont la totalité des Crus Classés de Graves, soit 16 Châteaux ou Domaines. Le Château Haut-Brion est le chef de file de tous ces crus.

L'excellence des Vins Blancs et Rouges que produit cette belle région viticole est favorisée par un sol dont les qualités géologiques extrêmement rares sont dues aux mouvements de la Garonne il y a des dizaines de milliers d'années.

Un micro-climat bien délimité

Situé dans la partie septentrionale des Graves, aux abords sud et sud-ouest de la ville de Bordeaux, le terroir des Graves de Pessac-Léognan bénéficie de la protection de la forêt des Landes girondines, sa voisine de l’ouest.  Son climat est très représentatif de celui de la Gironde si tempéré et favorable à la vigne par sa douceur et son hygrométrie régulière, influencé par l’océan tout proche sur le 45e parallèle.

En outre, le territoire des Graves de Pessac-Léognan se situe au nord d’une limite climatique matérialisée par le cours d’eau "Le Saucats" qui traverse le village de La Brède, au pied du célèbre château où naquit Montesquieu.

Un sol rare et si pauvre que seuls y poussent la vigne ou les pins

Les Graves de Pessac-Léognan reposent sur un sous-sol d’argile, de sable, d’alios, de calcaire et de faluns. Elles sont témoins des cours anciens de la Garonne, mis en place depuis la fin de l’ère tertiaire, puis durant le quaternaire au fur et à mesure que passaient les épisodes glaciaires.

Ces Graves, composées de graviers, de galets roulés par les eaux, ont une épaisseur variant d’une vingtaine de centimètres à 3 mètres et plus : une variété exceptionnelle avec des quartz et quartzistes ocres, blancs, rouges et roses, des jaspes, agatoïdes, silex et lydiennes… savant mélange harmonieux et chatoyant. La diversité des terroirs vient ensuite des différences de recouvrement des terrains : sables, limon, argile, etc.

Des Blancs et des Rouges d'Exception

Les Vins Rouges de Pessac-Léognan se présentent dans leur plénitude sur toutes les viandes, les gibiers, le foie gras, les fromages.

Ils accompagnent aussi bien la cuisine de nos grands-mères que la cuisine classique ou moderne. Comme tous les grands vins, vieux, ils Pessac Leognancraignent les sauces trop épicées, mais s'en accommodent bien dans leur jeunesse.

Il faut les servir à bonne température, c'est-à-dire vers 18°. L'aération d'un vin jeune par sa mise en carafe ne peut être que bénéfique. Il est conseillé de décanter soigneusement les vieux vins qui présentent des dépôts naturels dans le fonds de la bouteille.

Face aux tendances gustatives privilégiant la puissance et la concentration, les Vins Rouges de Pessac-Léognan marquent leur différence, celle qui allie tradition et modernité. Avec le plaisir de l'instant, les Vins Blancs secs de Pessac-Léognan, offrent, chose rare, le plaisir dans la durée.

Aussi complets que complexes, ils sont aptes à vieillir, 10, 15 et parfois 20 ans. Voire au-delà. Ils dorent doucement, virent à l'ambre et, tout en conservant leur vivacité, affinent leurs arômes. Au nez, le tilleul se mêle au genêt ; pointent aussi des notes de miel.

En bouche, puissants et toujours subtils, ils peuvent exprimer agréablement la feuille de laurier ou celle, froissée, de cassis. Complexes donc, charnus et ronds, comme sucrés bien que très secs, ils sont longs en bouche et d'une grande persistance aromatique. Si, jeunes ils se boivent frais (autour de 10°), lorsqu'ils atteignent 4 ou 5 ans et bien plus, ils s'exprimeront au mieux vers (12 à 14°).

vignoble AOC Pessac Leognan

Pour toute information contacter le 05 56 78 47 72 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Articles similaires

Bordeaux aide la création numérique audiovisuelle Bordeaux et sa métropole sont très actives en matière de création audiovisuelle, notamment via les nombreux tournages accueillis. Conciliant approches culturelles et économiques, la Ville de Bordeaux ...
Lo Halha de Nadau ou Hailhe de Nadau : tradition de Noël gas... Lo Halha de Nadau à Bazas (33) et en Chalosse (40). La tradition veut que, le soir de Noël, le 24 décembre, à la nuit tombée, on enflamme "lo Halha de Nadau", la gerbe de Noël faite de paille et de fe...
Bordeaux Tasting : deux des meilleurs sommeliers mondiaux au... Temps forts de Bordeaux Tasting 2018, les Master class auront pour maître mot "prestige" et seront dirigées par deux grands noms de la sommellerie internationale : David Biraud, candidat français au t...
Bordeaux : retour du festival Bordeaux Rock A Bordeaux tous les ans on fête sa scène rock locale comme on fête son vin. Cinq jours de fête pour célébrer "le" rendez-vous hivernal des musiques alternatives. Coup de projecteur sur les nouveaux "c...
La Nouvelle-Aquitaine attractive pour les actifs cadres La Nouvelle-Aquitaine attire des actifs et possède une capacité à les retenir. Entre 2006 et 2014, sa population active augmente en très grande partie par le jeu des migrations résidentielles. Du seul...