Premier vol de la poste aérienne entre Villacoublay et Pauillac

  • Catégorie : Histoire - Traditions

Premier vol de la poste aérienne entre Villacoublay et PauillacLa fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle ont marqué l’avènement d’un nouveau moyen de transport : l’avion. Le 15 octobre 1913, marque une étape importante dans le domaine de l'aéropostale, le lieutenant Emmanuel Ronin fut en effet le premier pilote relayant l'Aérodrome de Villacoublay à Pauillac avec à son bord un sac de courrier pour .....

.... le paquebot « Perou » en partance de l'Amérique du Sud. Dans le domaine de l'aviation; la France fut l’un des pays où les pionniers furent les plus nombreux. Le 25 juillet 1909, quelques jours après le premier meeting aérien du monde à Douai, Louis Blériot réalisait la traversée de la Manche, un exploit mythique qui fit écrire au Daily Mail « l’Angleterre n’est plus une île ».

Premier vol de la poste aérienneAu sein du gouvernement, le ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et Télégraphes, Alfred Massé, cherchait à exploiter ce nouveau mode de locomotion. Il proposa en Conseil de cabinet en 1913 d’expérimenter un projet de transport de courrier entre Paris et Pauillac. A l’époque, le courrier à destination de l’Amérique du Sud était acheminé par Les Paquebots Transatlantiques qui partaient de Pauillac. Les sacs postaux arrivaient de Paris par train. Un courrier posté après le départ du train devait attendre le navire suivant, programmé 15 jours plus tard. La liaison aérienne entre Paris et Pauillac permettait donc ainsi de gagner jusqu’à deux précieuses semaines.

Le lieutenant Emmanuel Ronin fut le pilote retenu pour cette tentative, réalisée le 15 octobre 1913 sur un monoplan Morane-Saulnier de 60 chevaux à moteur rotatif. Le départ eut lieu depuis l’Aérodrome de Villacoublay au Sud-ouest de Paris, en présence de nombreux journalistes, d’une nuée de photographes et des cinématographes des actualités Pathé. Cette « première » fut officialisée par la présence du ministre avant l’embarquement et par l’utilisation de la première griffe « Par Avion » sur les lettres acheminées.

Ltt Ronin à Saint Julien

Le sac de 10 kilos de courrier était situé dans le fuselage de l’avion, juste derrière le siège du pilote. Son plan de vol était le suivant : Châteaudun, Vendôme, Tours, Poitiers (ou l’avion devait se poser pour un ravitaillement en carburant et en huile), puis Cognac, Pons, Jonzac et Saint-Julien-Beychevelle. Parti à 7h30, l’avion fut obligé de monter à 2 000 m d’altitude en raison de la météo. Des problèmes mécaniques obligèrent le monoplan à se poser à Vendôme. La panne réparée, il reprit son vol sans encombre jusqu’à Saint-Julien-Beychevelle où il atterrit à 14h12.

Premier vol de la poste aérienne

Une automobile des Postes achemina le pilote et son précieux courrier du terrain d’atterrissage à l’appontement de Trompeloup à Pauillac (qui existe toujours), d’où partaient les paquebots. Le premier vol officiel de la Poste aérienne venait d’avoir lieu ! Un timbre émis en 1978, bien connu des philatélistes, a immortalisé cet événement. Il illustre l’avion postal surplombant la carte du territoire français sur lequel on peut lire le nom de Pauillac. Devant le succès de l’opération, le ministre Alfred Massé avait prévu d’instituer un service véritable à travers deux lignes postales régulières, dont celle entre Villacoublay et Pauillac. Las, le gouvernement auquel il appartenait fut renversé quelques mois plus tard et le projet… enterré. La première ligne postale reliant Paris-Le Bourget à Saint-Nazaire vit finalement le jour cinq ans plus tard, en 1918.

Ce texte a été rédigé à partir de sources et informations de Michel Aka, Société Archéologique et Historique du Médoc, par ailleurs responsable de la publication d’un numéro spécial des « Cahiers Médulliens » consacré au premier vol de la poste aérienne.

Premier vol de la poste aérienne

Centenaire du premier vol de la poste aérienne à Pauillac

Centenaire du premier vol de la poste aérienne à PauillacLe premier vol de poste aérienne s'est déroulé il y a 100 ans plus exactement  le 15 octobre 1913 - entre la région parisienne et le Médoc. Ce jour-là, un avion postal Morane-Saunier est parti de l’aérodrome de Villacoublay pour atterrir sur un terrain de Saint-Julien-Beychevelle. Le courrier livré par la poste aérienne pris ensuite ....

Lire la suite

  Premier vol de la poste aérienne

Articles similaires

Bazas : Fête du Boeuf Gras La tradition des Bœufs gras puise ses origines à une époque où BAZAS était l’une des première cités d’Aquitaine et capitale prospère des "petites landes". De somptueux "bazadais" couronnés de fleurs e...
La Maïade tradition des Landes Qui se promène dans la région landaise au mois de mai n’aura pas manqué de remarquer de frêles pins coupés, couronnés et enguirlandés de lierre ou de papiers de couleur, portant un panonceau de dédica...
Pyrénées - Luchon : l'Unesco reconnaît la tradition du Brand... La tradition du Brandon est officiellement reconnue patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. L'Organisation vient de rendre sa décision qui approuve l'intérêt culturel de cette coutume, célébrée ch...
Le gemmage en forêt des Landes et de Gascogne Récupérer la résine des pins était une pratique courante au milieu du XIXe siècle dans les Landes de Gascogne. A cette époque a forêt des pins de Gascogne était le pôle d'une intense activité et la ré...
Lo Halha de Nadau ou Hailhe de Nadau : tradition de Noël gas... Lo Halha de Nadau à Bazas (33) et en Chalosse (40). La tradition veut que, le soir de Noël, le 24 décembre, à la nuit tombée, on enflamme "lo Halha de Nadau", la gerbe de Noël faite de paille et de fe...