Monségur aux origines des 24 heures du swing

  • Catégorie : Histoire - Traditions

Festival "Les 24 Heures du Swing"L’histoire du Jazz revêt une importance particulière de par l’influence encore perceptible qu’elle a sur des musiciens actuels. L’OMCL s’attache à faire découvrir cette musique et sa créativité à travers le festival. Les 24 Heures du Swing ont fêté leurs 20 ans en 2009. Petit retour en arrière.

L’Office Monségurais de la Culture et des Loisirs a vu le jour le 16 mai 1982. Née de l’envie de dynamiser la ville de Monségur, l’OMCL a été fondé par une bande de copains qui, à l’époque, n’aurait jamais imaginé que les actions de l’association allaient se développer et prendre une telle ampleur que tout le village allait petit à petit être impliqué dans l’aventure.

">

Les premières occupations de l’OMCL ont été tournées vers le fonctionnement du cinéma. Ne voulant pas que l’activité cinématographique de Monségur s’arrête, 20-ans-24-heures-swing-monsegurles premiers bénévoles de l’association se sont donc investis afin de redémarrer les projections de films et, aujourd’hui, toujours grâce à l’investissement remarquable des bénévoles, le cinéma propose entre 8 et 10 séances par semaine dans un confort de vision et d’écoute irréprochable, ainsi que diverses manifestations tout au long de l’année, qui constituent un des points fort du dynamisme de Monségur.

La bande de copains ne s’arrête pas là… Férus de musique Jazz de la tête aux pieds, les membres fondateurs de l’OMCL décident de relever le défi : organiser une fête du Jazz… Pari relevé. Depuis 1990 le festival Les 24 Heures du Swing se déroulant le premier week-end de juillet a gagné une renommée nationale en faisant venir les pointures du jazz tout en proposant une manifestation conviviale et familiale. Le festival a fêté ses 20 ans en 2009 !

Et c’est à partir de 1996 que l’OMCL étend son action vers la sensibilisation des publics et le développement des pratiques amateurs. Des actions sont menées en milieu scolaire (collège et école), avec notamment la création de la Classe Jazz en 2001 au Collège Eléonore de Provence de Monségur, option unique en Aquitaine. Ateliers, stages et colloques jazz sont également proposés chaque année, et afin de pouvoir profiter de concerts jazz plus qu’une seule fois par an à l’occasion du festival, des concerts ont lieu tous les mardis soirs au Swing Club du restaurant « Les Colonnes » de Monségur.

marc-laferriere-quintet-monsegur
De la volonté d’accroître la diffusion de musiques créatives et de favoriser l’ancrage de l’événement dans un bourg de village en milieu rural, découle un certain nombre d’actions mises en place depuis plusieurs années :
  • Festival "Les 24 Heures du Swing"diffuser les diverses tendances du jazz actuel et de la musique improvisée.
  • privilégier les rencontres entre musiciens.
  • favoriser la création.
  • permettre la découverte de jeunes musiciens de talent peu médiatisés ainsi que les jeunes formations régionales.
  • établir des passerelles entre divers courants musicaux.
  • provoquer échanges et réflexions au travers de colloque auxquels participent les acteurs de la sphère des musiques actuelles : musiciens, critiques musicaux, journalistes, programmateurs, festivaliers…
  • renforcer l’ancrage du festival dans la vie locale : en proposant des concerts gratuits et en intégrant les monségurais à l’organisation,
  • maintenir des tarifs accessibles : gratuité pour les moins de 15 ans, tarifs avantageux pour les demandeurs d’emploi, les allocataires R.M.I, réductions pour les étudiants et les monségurais.

Les principales affiches des 24 heures du Swing

Claude BOLLING Big Band (1990-1994-1999-2004), Guy MARCHAND (1990-1999), Dee Dee BRIDGEWATER (1991-2003), Gérard BADINI Super Swing Machine (1991-2002), Clark TERRY (1992), Al GREY (1992), Guy LAFITTE (1992), Illinois JACQUET Big Band (1993), Carrie SMITH (1994), Mercer ELLINGTON et The DUKE ELLINGTON Orchestra (1994), The Glen MILLER Memorial Orchestra (1995), Stéphane GRAPELLI (1995), The GOLDEN GATE Quartet (1996-1999), Rhoda SCOTT (1996-2005), Alfredo RODRIGUEZ (1996-1997), Liz Mc COMB (1997 - 2007), Claude TISSENDIER (1997-2002-2005), Benny GOLSON (1998), Ronald BAKER (1998 - 2006), Didier LOCKWOOD (1999), Nicholas PEYTON (2000), François BIENSAN et Marcel ZANINI (2001), Nico WAYNE TOUSSAINT (2001), The MINGUS BIG BAND (2002), Jean Jacques MILTEAU Quartet (2002), Biréli LAGRENE and Gipsy Project (2003 - 2007), Lucky PETERSON (2003), Ike TURNER (2004), Thomas DUTRONC et Ninine GARCIA 24hswing2015 1(2004), Florin NICULESCU (2004), The COUNT BASIE Orchestra (2004), Tori ROBINSON (2005), BIG JAMES and the Chicago Playboys (2005), Dany DORIZ (2005), Marc LAFERRIERE (2005), Bob WILBER (2005), Scott HAMILTON (2005), Carl SCHLOSSER (2005), Duffy JACKSON (2005), Dianne REEVES (2006), NEW SPIRIT (2006), Ray GELATO (2006), Kenny WAYNE (2006), Paddy SCHERLOCK (2006), Michel PASTRE (2006), Ulf STRANSTRÖM (2006), Christian WILLISOHN (2006), China MOSES (2007), Christian MORIN (2008), Robin Mc KELLE (2008), François LAUDET (2008), Eric LUTER (2008), Maxim SAURY (2008), Ignacio PINEIRO(2008)…

À elle seule, cette liste de noms d’artistes incontournables de la scène de la musique Jazz suffirait à présenter le festival Les 24 Heures du Swing, son histoire, ses envies et ses convictions. À la lecture de ces noms ont peut y entendre non seulement du Swing mais aussi du New Orleans, du Swing Manouche, du Jazz Vocal, du Be Bop, du Ragtime, du Blues, du Hard Bop, du Jazz Rock, de la Salsa… des quartets, des trios, des quintets, des sextets ou encore des Big Bands…

Cette description illustre le festival Les 24 Heures du Swing. Regrouper dans le cadre d’une manifestation tous les membres de la famille du Jazz, les présenter les uns aux autres et les présenter au public. Moment de partage et d’appréciation des valeurs et des principes de société véhiculés par la musique Jazz, le festival qui se veut à la fois festif et citoyen fête en 2009 ses vingt ans d’existence. Ce n’est pas sans émotion que les organisateurs se retournent pour voir le chemin parcouru, l’expérience humaine partagée.

place-de-tilleuls-lucky-peterson-2003

Les Scènes du Festival

la-scene-de-la-rue-barbeComme d'autres bastides de la vallée du Dropt, Monségur a conservé son plan initial du XIIIème siècle. Fondée par Eléonore de Provence épouse d'Henri III d'Angleterre, Monségur possède une place centrale entourée de couverts, des rues et ruelles à angle droit, des remparts et cornières, des maisons à colombage, et enfin une superbe église. 

Place importante en Guyenne, elle fût l'objet tour à tour de la convoitise des rois de France ou d'Angleterre. Après des journées sanglantes vécues au cours des siècles, c'est maintenant une cité paisible, lieu de rencontres culturelles ou sportives, cadre idéal pour servir de décor au festival Les 24 Heures du Swing.

La Halle

Edifiée à la fin du XIXème siècle (âge d'or du fer), cette halle métallique est le coeur du village. Scène principale du festival, elle peut se vanter d’avoir reçu Ike Turner, Liz Mc Comb, Didier Lockwood ou encore Biréli Lagrène…

La Place des Tilleuls

Grande place ombragée par les tilleuls, cette deuxième scène du festival, la place des Tilleuls, permet d’accueillir jusqu’à 2000 personnes pour les concerts des vendredi et samedi soir et du dimanche après-midi.

Le Foyer les-cafes-de-monsegur

Parmi les scènes off du festival, le Foyer, ouvert le samedi soir seulement, a l’originalité d’être entièrement gérée par la jeunesse monséguraise. De la programmation à l’organisation de la soirée, les jeunes ont carte blanche pour dynamiser cet endroit qui est devenu au fil des années un point de rendez vous incontournable du samedi soir. 

La scène de la rue Barbe

Cette scène du festival off a longtemps été un véritable tremplin pour les groupes de la région en devenir. Elle l’est toujours mais est réservée depuis deux ans aux groupes issus d’écoles de musique ou de stage afin de mettre en valeur le travail réalisé en matière d’éducation artistique et musicale.

Les Cafés de Monségur

Les arcades, terrasses des cafés et restaurants de Monségur deviennent également des lieux de concerts pendant le festival Les 24 Heures du Swing. Les festivaliers ont le privilège d’être très proches des artistes ce qui crée une ambiance sympathique et conviviale.

anaka


Articles similaires

Andernos Les Bains : Festival de Jazz Le dernier week end de juillet, le jazz s'invite dans les rues, sur les scènes, le Bassin, le Port ostréicole d'Andernos les bains dans une incroyable alchimie entre gratuité, qualité, et liberté de s...
Anglet : Festival du Film de Surf C’est sur le site de la Chambre d’Amour, spot historique de la Côte basque, que la planète glisse se retrouve chaque année pour le Festival International du Film de Surf. Rendez-vous incontournable de...
Mont-de-Marsan : Festival Arte Flamenco Evénement culturel très apprécié et très attendu dans toute les Landes, le "Festival Arte Flamenco" s’installe comme toujours au début du mois de juillet dans la première ville Landaise, Mont de ...
Marmande : Festival GAROROCK 2019 Tous les ans à Marmande, le Festival Garorock, plus grand festival de musiques actuelles du Sud-Ouest envoie de grosses vibes rock, electro, hip-hop, reggae, variété, métal. En misant particulièrement...
Festival Les Escapades Musicales - Bassin d'Arcachon Sous le soleil du Bassin d'Arcachon, vous souhaitez donner du rythme et du sens à vos vacances ? Les Escapades Musicales sont faites pour vous et combleront tous vos désirs de festivité et de découver...