Arrivée de l’eau potable dans les foyers aquitains

  • Catégorie : Histoire - Traditions

Eau-Potable-Aquitaine-01L’eau potable à domicile et au robinet est une invention récente. Au travers de cet article publié dans la revue bimestrielle  VuBienVu de février 2011, retrouvez la retranscription de quelques uns des souvenirs du géologue bordelais Michel Vigneaux concernant l’aventure extraordinaire de l’adduction d’eau dans ....

..... les foyers aquitains à partir des années 1950. Géologue bordelais de grand renom, le Professeur Michel Vigneaux, né en 1921 à Noyon dans l’Oise (60), a, au cours d’une carrière extraordinairement bien remplie, travaillé sur des sujets aussi variés que la recherche de nappes aquifères, la découverte de gisements pétroliers aquitains, le développement du génie civil et la réalisation de grands aménagements de la ville de Bordeaux, etc.

Professeur-Michel-VigneauxFondateur et directeur pendant une quarantaine d’années du laboratoire de Géologie et d’Océanographie de l’Université de Bordeaux I (en association avec le CNRS), il a développé, à Bordeaux, des thématiques de recherche liées à la géologie marine et littorale.

C’est à travers un ouvrage intitulé « Mémoires d’un géologue à travers son époque », que l’association Terre et Océan(anciennement Océan) a pu recueillir et publier de nombreux témoignages de ce grand géologue, pionnier des Sciences de la Terre et de la Mer, ainsi que des questions d’Environnement en Aquitaine.

A travers ces quelques lignes, voici la retranscription de quelques uns de ses souvenirs concernant l’aventure extraordinaire de l’adduction d’eau dans les foyers aquitains à partir des années 1950.

De quand datent les premiers travaux réellement destinés aux adductions d’eau dans la région bordelaise ?
Si l’on excepte les sondages effectués avant la dernière guerre mondiale, en vue de l’alimentation de Bordeaux en eau potable, on peut dire que les adductions d’eau en Aquitaine datent pour l’essentiel des années 50. A cette période a été développé, au plan national, un programme général.
Rappelons qu’en 1950, moins de 30% des communes en Aquitaine disposaient d’une adduction d’eau. Il en était à  peu près de même sur tout le territoire français.

Où ont débutés les premiers travaux de prospection et dans quel contexte ?
Les prospections ont d’abord commencé dans le département des Landes, dans des conditions tout à fait tragiques. Entre 1949 et 1951, la région a connu une période de canicule qui s’est soldée par des incendies de forêts de grande envergure. On en a beaucoup parlé dans les médias et certains villages restent, encore aujourd’hui, profondément marqués par cet événement dévastateur !

Dans quel niveau géologique avez-vous découvert des ressources en eau d’importance?
Avec ces forages, nous avons recherché des nappes d’eau dans les niveaux miocènes (datés entre 20 et 5 millions d’années), plus précisément dans des calcaires déposés lors d’une des dernières périodes d’invasion de la mer en Aquitaine. Au sein de cette formation, circule une nappe puissante qui a fourni une eau de bonne qualité en provenance d’un aquifère puissant.

Professeur-Michel-Vigneaux-Chassiron-1960Les forages en eau se sont-ils rapidement multipliés à partir de cette période ?
Oui, nous avions acquis une connaissance approfondie du terrain d’abord dans toute la région landaise puis dans l’ensemble du bassin aquitain. Or, il fallait connaître toutes les potentialités régionales pour assurer des réserves en eau potable importantes à exploiter si nécessaire et apprendre à les gérer.
Par extrapolations, il a même été possible de présenter au maire de Bordeaux de l’époque, monsieur Jacques Chaban-Delmas, un rapport insistant sur la nécessité de réaliser des forages répartis sur l’ensemble de la communauté urbaine de cette ville. Le projet concernait la réalisation de forages qui selon leurs emplacements, s’alimentaient à la nappe d’eau stockée dans les formations éocènes (âgées de 40 millions d’années environ) voire dans celle de l’Oligocène (âgées de 30 millions d’années environ). Tout ceci avec pour objectif d’obtenir des débits importants : 100 à  200 m3 par heure et par forage.

Justement, parlez-vous de l’alimentation en eau de la ville de Bordeaux ?
L’alimentation en eau de l’agglomération bordelaise est assurée en partie par les résurgences de Saint-Médard-en-Jalles au nord et de Budos au sud, et en partie par des forages profonds concernant les couches de grès et de sables de l’Eocène moyen et supérieur (autour de 40 millions d’années).
En prévision d’une éventuelle nécessité de disposer d’une ressource supplémentaire, il a été envisagé de solliciter une autre nappe, celle de la base du Crétacé supérieur (autour de 80/70 millions d’années) dont l’existence restait à prouver.

Peut-on dire que les ressources en eau sous la ville de Bordeaux sont importantes ?
Relativement, oui. On pourrait réaliser l’alimentation en eau de Bordeaux uniquement avec les forages. D’ailleurs, les villes de la vallée de la Garonne comme celles du bassin de la Dordogne, sont pour la plupart approvisionnées par des ouvrages profonds.
Il est cependant nécessaire de bien gérer les nappes profondes. Une surexploitation pourrait provoquer à très long terme des phénomènes « d’aspiration » notamment des eaux marines salées de l’estuaire de la Gironde.

Eau-Potable-Aquitaine-02

Extrait de l’Ouvrage : « Mémoires d’un géologue à travers son époque – Causeries avec le Professeur Michel Vigneaux »
Contact et souscription : Bérengère Clavé-Papion - Terre et Océan (Ass. OCEAN)  - www.ocean.asso.fr / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 05 56 49 34 77


Un article de Bérengère Clavé-Papion Géologue, Médiatrice scientifique de l'Association Terre et Océan http://www.ocean.asso.fr proposé par la revue bimestrielle VuBienVu.  AquitaineOnLine bénéficie d'un droit de reproduction accordé par VuBienVu.

VuBienVu-542

Articles similaires

Tempo tiempo : spectacle danse et claquettes - Salle de Fête... "Tempo Tiempo" est un spectacle "Tap and Voice" (claquettes et chant). Créé par l'association bordelaise Du soleil dans les pieds sous la direction artistique de Soraya Bénac et Carole Simon, il s’agi...
Bordeaux : Week-end des Grands Crus Le Week-end des Grands Crus : un événement unique au monde sous l’égide de l’Union des Grands Crus de Bordeaux ! L’Union des Grands Crus de Bordeaux convie tous les passionnés de grands vins à vivre u...
Fête de la nature en Nouvelle-Aquitaine La Fête de la Nature est un événement national qui propose de célébrer la nature. C’est l’occasion de découvrir un patrimoine naturel exceptionnel, une faune et une flore emblématiques, des écosystème...
Castillon : les Déjeuners Créateurs d'Accords Les Déjeuners Créateurs d’Accords, une des activités phares de l’appellation Castillon Côtes de Bordeaux, se parent d’un nouveau visuel et ont récemment été labélisés Vignobles & Découvertes. Chaq...
Itinéraires dans les Bordeaux - Guide de l'oenotourisme des ... Au fil des vignes les routes du vin invitent à la découverte. Edité, chaque année, à plus de 100.000 exemplaires, le guide "Les Bordeaux - Itinéraires Vignobles" est disponible gratuitement ...