Biscarrosse et l’hydraviation tout une histoire

INDEX DE L'ARTICLE

Biscarrosse-Hourtiquets-photo-Emile-VignesBiscarrosse et l’hydraviation : un destin commun avec deux bases : Latécoère (base de montage et d’essais) et Les Hourtiquets (base commerciale Air France). En 1930, Biscarrosse, village de résiniers que rien ne destinait à un destin aéronautique, fut choisi par Pierre-Georges Latécoère pour ...

... devenir le lieu de montage et d'essais des plus grands hydravions Français. Le lac de Biscarrosse vit ainsi partir plus de 120 hydravions gigantesques. On les appelait les "paquebots des airs".

Pierre-Georges Latécoère, qui construisait ses avions et hydravions à Toulouse, avait besoin d'un plan d'eau pour faire ses essais. Son directeur venu en vacances à Mimizan avait entendu parler des lacs landais. Il en fait le repérage, contribuant ainsi au choix du site pour établir leur base de montage, idéalement située, entre Toulouse et Bordeaux. Véritable épopée pour l’époque, les appareils arrivaient par la route depuis Toulouse par convoi, à 6 km/h. Une équipe de montage précédait les convois, démontait tout ce qui pouvait gêner leur progression (chemin de fer, balcon…). Tout était ensuite remonté à l’identique.

Une configuration idéale

Son lac, protégé par le cordon dunaire, mesure 20 km de long sur 20 de large, permettant de s'y poser quelle que soit l'orientation du vent. Une configuration qui se révèle idéale pour les lignes régulière. La commune s'est par ailleurs montrée très réceptive dès le début du projet, voyant tout l'intérêt de l'installation de cette hydrobase, dont la construction s'est achevée en 1938-1939.

Latecoere-521-Musee-Hydraviation-Biscarrosse
Latécoère 521© Musée de l’Hydraviation de Biscarrosse

Pendant l'âge d'or de l'hydraviation, Biscarrosse est la seule hydrobase en France. Elle sert à la fois à tester tous les appareils qui sortent des usines de montage de Latécoère, mais est également la plaque tournante de l’Europe vers l’Amérique du Nord et du Sud. Les compagnies étrangères, notamment américaines, comme la Panam, ou anglaises et allemandes, y font escale. En 1947 est inaugurée la ligne Biscarrosse-Fort de France.

Le luxe est alors de mise à bord… la minceur aussi. Hôtesses et steward ne devaient pas peser plus de 60 kg. Si un passager un peu trop corpulent était embarqué lors d’une escale, bien souvent, c’était le steward qui était sacrifié… obligé d’attendre le vol suivant pour rentrer. Ces vols effectués sur des hydravions transportant entre 40 et 60 passagers, comportaient une part de risque, malgré la présence à bord de 3 techniciens parfois amenés à réparer les appareils en plein vol. Air France a perdu corps et bien quelques hydravions.

La fin de l'aventure

Après la Seconde Guerre mondiale, très vite, l'avion va supplanter l'hydravion. « La partie militaire n'a pas été développée et ces appareils très lourds, qui ne permettent pas de faire de la voltige, sont cantonnés à un rôle de reconnaissance » précise Sylvie Bergès, directrice du Musée de l’Hydraviation de Biscarrosse.
La multiplication des pistes bétonnées et les progrès réalisés dans l'aviation, rendent vite les hydravions obsolètes. Après environ un an et demi de service, la liaison Biscarrosse-Fort de France est arrêtée.
Aujourd'hui, quelques hydravions restent en service en France. Outre ceux qui sont pilotés par des passionnés, les Canadairs sont utilisés par la sécurité civile. D'autres pays n'ont toutefois pas abandonné ce mode de transport : le Canada, où il constitue un véritable mode de vie… en Chine et au Japon, où l’on trouve des appareils de volume conséquent effectuant la surveillance maritime et portant secours aux bateaux de pêche dans le Pacifique… la Russie développe également des projets.

Latecoere-631-Musée-Hydraviation-Biscarrosse

Tous les deux ans, le lac de Biscarrosse renoue avec son récent passé. Le temps du grand week-end de l'Ascension, des dizaines d'hydravions, venus du monde entier, s'y retrouvent… et tout particulièrement cette année où l’on célèbre le centenaire de l'hydraviation.

Biscarrosse capitale de l'Hydravion

biscarosse_hydravionBiscarosse organise toutes les années paires le Rassemblement International d’Hydravions. Baptêmes de l’air et shows aériens. Venez vivre cette aventure aéronautique dans les Landes entre lac et océan. Plus de 20000 visiteurs attendus pour voir des appareils d'exceptions.

Lire la suite

Rassemblement Hydravions Biscarrosse

Hydravion-Biscarosse-2010Depuis 1991, Biscarrosse célèbre l’hydraviation, ses appareils et ses pilotes, en organisant un rassemblement international, unique en Europe. Biscarrosse redevient la capitale européenne de l’hydraviation. À chaque Rassemblement biennal, plus de 20 hydravions et près de 30 ULM viennent faire le show sur les eaux ...

Lire la suite

Musée de l'hydraviation - Biscarrosse

Musee-Hydravion-Biscarrosse-2010-01Le Musée Historique de l’Hydraviation de Biscarrosse est un lieu unique en Europe situé sur le lieu mythique de l’ancienne base. Il raconte cette histoire et celle de l’hydraviation mondiale en vous conviant à un voyage entre le ciel et l’eau. En 1979, à l'initiative de Marie-Paule Vié-klaze, a été créée ...

Lire la suite

Visiter et Découvrir Biscarrosse

{gmapfp map_centre_id="8" id="8" lmap="542" hmap="400" zmap="11" }