Bordeaux : la cathédrale et ses orgues

La cathédrale Saint-André de Bordeaux, située sur la place Pey-Berland, est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux
La cathédrale Saint-André de Bordeaux, située sur la place Pey-Berland, est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux

Située au cœur de la ville, la cathédrale Saint‑André de Bordeaux a été consacrée le 1er mai 1096 par le pape Urbain II, venu dans la région prêcher la Première Croisade. Édifiée à partir ème du XI siècle, elle fut partiellement reconstruite dans le style gothique, grâce ....

.... à l'aide financière apportée par le pape Clément V, ancien archevêque de Bordeaux. La cathédrale est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Intégrée dans la vie culturelle et touristique de la ville, elle est en constante évolution. Des peintures médiéva­les ont ainsi été retrouvées, le portail Royal qu'ont franchi plusieurs rois de France a été rouvert et le Trésor est à nouveau exposé. La cathédrale est ainsi le monument le plus visité de Bordeaux.

Bordeaux : la cathédrale et ses orgues

Il est très probable qu'un orgue ait existé à la cathédrale dès le milieu du XIV siècle. Cet orgue fut détruit par l'effondrement des voûtes occidentales en 1427, puis immédiatement reconstruit. En 1531, un nouvel orgue est construit sur la nouvelle tribune renaissance. Il était d'un aspect imposant, comme on peut le lire en 1535 : « Dans la cathédrale Saint-André se trouvent les plus belles et les plus grandes orgues de toute la chrétienté ». Cet orgue fut l'objet de travaux, de reconstructions et de restaurations à un rythme soutenu jusqu'à sa dispari­tion sous la révolution.

En 1804, l'orgue de la Réole, construit en 1766 par le facteur toulousain Micot, est transféré à la cathédrale Saint-André et stocké dans le cloître en attendant son remontage. Il est installé avant d'être de nouveau démonté en 1810 pour permettre la réfection de la tribune. On songe alors à échanger l'intérieur de cet orgue avec celui de l'Abbaye de Sainte-Croix, car l'orgue de Micot s'avère insuffisant pour la cathédrale. L'échange est décidé définitivement en 1811. L'orgue de l'Abbaye de Sainte-Croix, attribué à Dom Bedos de Celles, avait été construit en 1748 et était considéré comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la facture d'orgue. Lors de l'échange, le buffet de Micot, resté à la cathédrale, est agrandi et repeint.

orgue Cathédrale de Bordeaux 2017a

Les travaux s'achèvent en 1816 et, bien que l'on fût ravi de la majesté des sons, le résultat fut bien au-dessous de ce qui était espéré. Le buffet reconstruit d'après les plans de Combes était loué pour ses vastes et harmo­nieuses proportions. Ce buffet est de nouveau modifié de 1837 à 1841 tandis que l'orgue est agrandi. Entre 1875 et 1877, la manufacture Wenner transforme l'orgue en l'agrandissant et le mettant au goût du jour dans un esprit plus romantique. Le buffet est une nouvelle fois modifié dans sa partie centrale, par l'ajout d'un étage supplémentaire. Cet instrument parcours le XX siècle, non sans subir quelques altérations, avant que, suite à de vigoureuses polémiques, la Commission Supérieure des Monuments Historiques décide de construire un instrument neuf à l'intérieur du buffet de la cathédrale et de transporter en l'église Sainte-Croix le matériel attribué à Dom Bedos dans le but de reconstituer cet instrument.

Ce n'est qu'en 1982 que les nouvelles grandes orgues, construites de 1973 à 1975 par la société Danion­Gonzalez, se firent entendre car, entre-temps, il fallut procéder à la restauration des deux premières travées de la nef situées au-dessus de la tribune. Le buffet est restauré et retrouve son aspect d'avant 1875. Cet orgue posa des difficultés dès sa construction, et de nombreuses tentatives d'améliorer l'instrument furent infructueuses. Aussi depuis 2012, la réfection de sa partie instrumentale est à l'étude.

LE PROJET

Placé sous la maîtrise d’ouvrage de la Drac Nouvelle Aquitaine, le projet consiste en la réalisation d'une partie instrumentale neuve à l'intérieur du buffet M.H. remis en état. Il se résume ainsi : création d'un grand orgue européen du XXIème siècle, dans une synthèse esthétique nouvelle et homogène, tenant compte des particula­rités acoustiques de l’édifice. L’orgue achevé sera un des plus importants du pays.

orgue Cathédrale de Bordeaux 2017c copie

Le coût de la reconstruction de la partie instrumentale est estimé à plus de deux millions d’euros. Le financement de ce projet est porté par l’association Cathedra qui lance une campagne de mécénat de 2017 à 2020.

Articles similaires

Nuit des Cathédrales en Nouvelle Aquitaine Mise en lumière exceptionnelle, les cathédrales de Bordeaux et Limoges seront ouvertes au public en soirée pour la Nuit des Cathédrales et offriront un programme culturel et spirituel destiné à tout l...
St André et la Tour Pey Berland - Cathédrale de Bordeaux La tour Pey Berland, édifice gothique flamboyant, est le cloché de la cathédrale Saint André. Il faut escalader 231 marches dans un étroit escalier à vis pour atteindre la terrasse et voir le plus bea...
Cathedra : musique sacrée à la cathédrale de Bordeaux Du 10 mars au 13 octobre, la saison 2017 de Cathedra comporte plus de trente manifestations parcourant cinq siècles de musique ! Un vaste répertoire allant de la Renaissance à la musique contemporaine...
Sud-Gironde : visiter la Cathédrale de Bazas La Cathédrale Saint Jean Baptiste est une cathédrale catholique romaine française, édifiée dans la ville de Bazas. Un détour s’impose en Sud Gironde. Cette cathédrale fait partie du patrimoine mondial...
Bordeaux : la place Pey-Berland retrouve ses arbres Dans le cadre de l’opération "un arbre pour le climat", incitant symboliquement chaque commune française à planter un arbre pour sensibiliser chacun aux enjeux climatiques, notamment à l’occasion de l...