Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernité

  • Catégorie : Histoire - Traditions

Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernitéEspaces de rencontre, de spectacles et de concerts, dans les villages de Gironde et des Landes les Cercles ne sont pas des cafés comme les autres. Les Cercles, ces derniers cafés associatifs des Landes de Gascogne ont bien l’intention de résister aux tendances qui ....

.... ont progressivement décroché les enseignes des Cercles comme celles de nombreux cafés de village. Ils veulent maintenir ces lieux en vie et savent qu’il faut imaginer des activités nouvelles et favoriser les rencontres entre les générations. Lieux pluriels, vous y entendrez des groupes rock, parler gascon, des humoristes, de la chanson; vous y verrez des expos, des tournois de belote ou de fléchettes ... Entrez dans les Cercles ...

Républicain, citoyen ou travailleur… Cercles avant tout !
Un extrait d'un article de Bernard Traimond : Cercles et Sociabilité en Gascogne XIX - XXe siècles

Ces évocations illustrent l’esprit qui a animé les fondateurs de ces lieux, nés à la sortie de la Révolution. Leur création remonte à 1830, souvent à l’initiative de notables (propriétaires, professions libérales, négociants). Ils sont rejoints par les commerçants et artisans vers les années 1860. Leurs appellations reflètent certaines philosophies sociales ou politiques, ils se nomment « de l’Union, Républicain, des Démocrates, des Citoyens, Ouvrier, des Travailleurs, de la Concorde de la Paix, de la Fraternité, de l’Avenir », et se situent essentiellement dans le nord des Landes et au sud de la Gironde, sur le territoire du Parc et du Pays Landes de Gascogne.

Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernitéLa loi de 1901 sur le mouvement associatif officialise leurs statuts dont le but affiché est de resserrer les liens de fraternité qui unissent leurs membres, et de leur offrir des services économiques, par coopération. Mais attention ! Par contre, les mineurs n’étaient pas admis et, par ordre du Préfet, les femmes étaient exclues de ces lieux réservés aux hommes (jusque dans les années 50).

Lieu de rencontre où l’on parle, où l’on vient s’informer, lire le journal, et boire (principalement du vin), leur gestion et leur fonctionnement étaient rigoureusement assurés par une hiérarchisation des tâches : économe, archiviste, commissaire de discipline, préposé au tirage du vin etc. L’évolution de la société a heureusement assoupli ces conditions d’accès et de fonctionnement. Les Cercles sont maintenant ouverts à tous et on s’y sent chez soi.

Ces derniers cafés associatifs ont bien l’intention de résister aux tendances qui ont progressivement décroché les enseignes de nombreux cafés de village. Ils veulent maintenir ces lieux en vie et savent qu’il faut imaginer des activités nouvelles et favoriser les rencontres entre les générations. C’est le sens du projet de la Fédération des Cercles de Gascogne.

Autour d’une table, de Cercles en Cercles, des bénévoles militants se rassemblent, accompagnés des techniciens du Parc naturel Régional pour imaginer des pistes concrètes d’animations, de soirées, d’implication touristique sur le territoire. Certains cercles ont le label “Café de Pays” et deviennent ainsi un lieu de promotion des productions locales avec vitrine de ces produits, et un relais d’information touristique.

Le Cercle représente bien souvent le lieu essentiel de la vie locale : « un phare communal au milieu du village ». La conjugaison des efforts des dirigeants des Cercles, les municipalités, la reconnaissance par les institutions départementales et régionales, donnent à penser que les Cercles de Gascogne ont de l’avenir ; pourvu que la volonté du bénévolat persiste, afin que vivent les Cercles, patrimoine unique et attachant de notre région. Les Cercles de Gascogne : Bazas, Birac, Brocas, Captieux, Gajac, Labrit, Louchats, Lucmau, Luxey, Garein, Le Nizan, Mont-de Marsan, Pissos, Préchacq, Saint-Symphorien, Sore.

Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernité

Depuis 2007 l’association gueille-ferraille travaille sur la transmission de la mémoire locale en proposant des ateliers d’expression et des rencontres inter-générations dans les Maisons de retraite du territoire des Landes de Gascogne.

Comme l’évoque Alain Crenca, Président de la Fédération des Cercles ; « le lieu parle déjà tout seul ». « On y vient pour prendre un verre, on refait le monde en toute simplicité autour « d’une fillette » ou sur un tapis à carton ». « Ces Cercles sont ouverts à tous et on s’y sent chez soi ». Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernité

N’hésitez pas à franchir cette porte, car l’attrait de ces lieux c’est aussi leur ambiance le temps d’une soirée festive, récréative, musicale ou théâtrale.

C’est dans ce sens là que la Fédération des Cercles de Gascogne travaille aujourd’hui. C’est autour d’une table, de Cercles en Cercles, que les dirigeants, bénévoles de ces structures, avec Alain Crenca se rassemblent, accompagnés des techniciens du Parc, pour imaginer des pistes concrètes d’animations, de soirées, d’implication touristique sur le territoire, mais aussi, pour parler de l’aspect juridique de ces structures.

Le défi qui anime ces responsables, ces bénévoles est bien celui d’amener ces structures atypiques à perdurer. Certains reprennent l’image « du phare communal au milieu du village ». Chaque année ce sont plus de 25 spectacles, rencontres artistiques qui font rentrer  2300 personnes dans les Cercles.

Les Cercles de Gascogne entre tradition et modernité

Pour en savoir plus

Lire le dossier sur les cercles, supplément journal du Parc automne 2010
Voir le  site de la fédération des cercles

Articles similaires

La Maïade tradition des Landes Qui se promène dans la région landaise au mois de mai n’aura pas manqué de remarquer de frêles pins coupés, couronnés et enguirlandés de lierre ou de papiers de couleur, portant un panonceau de dédica...
Pyrénées - Luchon : l'Unesco reconnaît la tradition du Brand... La tradition du Brandon est officiellement reconnue patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. L'Organisation vient de rendre sa décision qui approuve l'intérêt culturel de cette coutume, célébrée ch...
Lo Halha de Nadau ou Hailhe de Nadau : tradition de Noël gas... Lo Halha de Nadau à Bazas (33) et en Chalosse (40). La tradition veut que, le soir de Noël, le 24 décembre, à la nuit tombée, on enflamme "lo Halha de Nadau", la gerbe de Noël faite de paille et de fe...
Olentzero tradition de noël du Pays Basque Olentzero, dit la légende basque, est le charbonnier qui vit dans la montagne où il fabrique du charbon de bois. Une fois l'an, juste avant Noël, il va par villes et villages distribuer aux pauvres de...
Les origines du gâteau basque Aux origines du gateau basque, le “biskotxak”de Cambo. Dans son ouvrage "L’inventaire du patrimoine culinaire de la France, région Aquitaine"" publié en 1997, le Conseil national des arts culinaires a...