Histoire de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine

  • Catégorie : Histoire - Traditions
L'histoire de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine est intimement liée à l'histoire de la Musique à Bordeaux.
L'histoire de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine est intimement liée à l'histoire de la Musique à Bordeaux.

L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine est l’héritier de l’Orchestre de la Société Sainte-Cécile fondé en 1850. C’est en 1988, sous la direction d’Alain Lombard, nommé Directeur artistique, que la formation bordelaise est promue Orchestre National Bordeaux Aquitaine, ....

.... et accroît significativement sa notoriété tant dans le répertoire symphonique que dans le domaine de la musique de chambre.

Membre à part entière de l’Opéra National de Bordeaux, l’ONBA propose une vaste saison symphonique à Bordeaux (séries de 20 programmes majeurs, concerts d’été, festivals, musique de chambre à travers les « formations solistes » et festival Ciné-concerts).

ONBA saison 2019 2020 01Il accompagne également les représentations lyriques et chorégraphiques tout en multipliant ses activités en direction du jeune public, comptant parmi les actions les plus exemplaires réalisées en France dans ce domaine. L’ONBA remplit sa mission régionale et nationale, jouant régulièrement hors les murs dans toute la région, et se produisant également sur les plus grandes scènes de France et internationales, ainsi que dans de nombreux festivals (les Chorégies d’Orange, et récemment la Philharmonie de Paris, Opéra Comique, Festival de Salzbourg, Festival de la Chaise-Dieu, Festival de Montpellier…).

L’histoire de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine est liée à l’histoire de la Musique à Bordeaux. Outre ses prestations symphoniques et chambristes à Bordeaux et dans la région Aquitaine, l'Orchestre national Bordeaux Aquitaine participe aux plus grands festivals français. Vers 1850 des musiciens professionnels créent l’Orchestre de la Société Sainte-Cécile à Bordeaux.

En 1973, décentralisation oblige l’activité de l’orchestre s’intensifie. En 1932, Gaston Poulet, nommé Directeur du Conservatoire de la ville, fonde sa propre société des concerts : l’Association des Professeurs du Conservatoire. La coexistence de deux ensembles symphoniques à Bordeaux évoluera progressivement pour aboutir en 1940 à la création de la Société des Concerts du Conservatoire, sous la direction de Gaston Poulet. Parallèlement, l’orchestre collabore avec le Grand-Théâtre de Bordeaux.
Sur scène ou dans la fosse, la formation est alors dirigée par D.-E. Inghelbrecht, A. Cluytens, H. Knappertsbusch, G. Pierné... La fin de la deuxième guerre mondiale est marquée par le départ de Gaston Poulet et la transformation de l’orchestre. La programmation de l’Orchestre Philharmonique de Bordeaux est alors confiée au Directeur du Conservatoire : Georges Carrère.
 
En 1963, Jacques Pernoo lui succède. La formation devient l’Orchestre Symphonique de Bordeaux.
 
En 1973, sous l’impulsion de la politique de décentralisation musicale de Marcel Landowski, l’activité de l’orchestre, doté d’une nouvelle mission régionale, s’intensifie. Avec son nouveau directeur Roberto Benzi et ses 95 musiciens, l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine continue d’assurer ses prestations lors des spectacles du Grand-Théâtre de Bordeaux tout en se produisant dans la métropole régionale et dans le Grand Sud-Ouest ainsi qu’à l’étranger (Italie, Maroc, Suisse, Allemagne...).

En 1988, Alain Lombard est nommé Directeur artistique de la formation bordelaise promue à cette occasion Orchestre National Bordeaux Aquitaine. L’orchestre connaît un fort développement : il exploite les ressources du grand orchestre symphonique et s’illustre dans la musique de chambre. Disques compacts, enregistrements télévisés et tournées internationales se multiplient. À Bordeaux comme en Aquitaine, le nombre de ses auditeurs s’accroît de façon considérable. Thierry Fouquet est nommé Directeur de l’Opéra de Bordeaux en mai 1996.

ONBA : Orchestre National Bordeaux Aquitaine - Orchestre Symphonique

Après Kwamé Ryan (2007-2013), depuis 2013, la formation est dirigée par Paul Daniel. Sous sa direction, l‘ONBA, a initié la collection « ONBA live » avec Actes Sud (Wagner,
suivi de la 5e Symphonie de Mahler et de la Symphonie n°2, Retour de Lemminkäinen de Sibelius, 6e Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski, la Symphonie du Nouveau Monde de Dvoràk), et renoue avec deux grands labels : la Warner et Deustche Grammophon.

Pour Deutsche Grammophon, l’ONBA enregistre un programme d’airs d’opéras français avec la soprano Gaëlle Arquez (paru en 2017).

Et en 2018, la formation enregistre pour Erato le Poème de l'Amour et de la Mer de Chausson et une version des Sea Pictures d'Edward Elgar avec la contralto québécoise Marie-Nicole Lemieux, après en avoir donné la primeur au public bordelais pour son concert d’ouverture de saison (sortie prévue à l'automne 2019).

Paul Daniel - ONBA : Orchestre National Bordeaux Aquitaine - Orchestre Symphonique

Articles similaires

Admirer de près la femme oiseau en haut de la colonne des Gi... Même en ces journées portes-ouvertes du patrimoine, la colonne des Girondins haute de plus de 43 mètres avec sa statue de plus de 10 mètres, conserve quelques secrets vue du sol. Pouvoir admirer et...
Colonne des Girondins, Esplanade des Quinconces : patrimoine... Du haut de ses 43 mètres, ce monument allégorique, érigé entre 1894 et 1902 à la mémoire des révolutionnaires décapités en 1792, rappelle qu’une des plus belles gloires du département de la Giron...
Prestations AquitaineOnLine Pourquoi votre visibilité sur AquitaineOnLine.com ? 570 000 visiteurs sur les 12 derniers mois et 803 000 pages vues (source google analytics au 4 septembre 2019) AquitaineOnLine repris sur Google Ne...
Bordeaux : Journées du Patrimoine 2019, préparez votre week-... Des lieux insolites, des espaces habituellement fermés au public et des monuments emblématiques vont rivaliser de créativité pour s'offrir à vous. Pour les Journées européennes du patrimoine la Ville ...
Médievales de Bouliac : un record de fréquentation Dimanche 8 septembre à 19h00, à l'heure d'un premier bilan, Caroline Omodei et Maryvonne Schmidt, les co-présidentes de l'Association Amanieu de Bouliac ne pouvaient dissimuler leur joie en annonçant ...