Le Kiwi de l'Adour

  • Catégorie : Gastronomie
Kiwi-Adour-2011Disponible de décembre à mai, le Kiwi de l'Adour est aujourd'hui le seul à disposer à la fois d'une IGP (Indication Géographie Protégée) et d'un Label Rouge. Dodu et ferme, il cache une chair naturellement plus fondante et juteuse que les autres kiwis, et offre un équilibre parfait entre acidité et sucré. Le secret ? Une récolte tardive  ...

... rendue possible par le climat idéal de ce terroir. Le kiwi de l'Adour est parfait à la coque, à manger à la cuillère, pour un apport en vitamine C et en magnésium. Mais il apprécie aussi particulièrement le sucré-salé, comme dans cette recette de Kiwi de l'Adour IGP chaud et Foie gras des Landes poêlé

Au cœur du terroir

Au pied des Pyrénées, les producteurs de la vallée de l'Adour ont été les premiers à implanter en France la culture des kiwis, fruits issus d’une plante subtropicale originaire de Chine. D'une qualité exceptionnelle, les kiwis de l'Adour sont aujourd'hui l es seuls à bénéficier d'un Label Rouge (depuis 1992) et d'une IGP (depuis 2009).  Répondant à un cahier des charges très strict, ils sont commercialisés de décembre à mai et s'imposent comme les plus fiers représentants de la variété Hayward : dodus, ferm es, avec une chair d'un vert particulièrement intense, ils sont naturellement plus sucrés, fondants et juteux que les autres kiwis. Leur secret ? Une récolte tardive rendue possible par un climat océanique doux et tempéré, des sols limoneux, et un savoir - f aire spécifique des producteurs de la zone géographique.

L'Adour, berceau historique du Kiwi européen

Au pied des Pyrénées, les producteurs de l'Adour ont été les premiers à implanter la culture des kiwis, il y a 30 ans, sous l'impulsion d'un pionnier (H. PEDELUCQ). Aujourd'hui, cette production est devenue le symbole économique de la région pour près de 320 producteurs passionnés. Avec 1/4 de la production nationale, les Pays de l'Adour représentent aujourd'hui le plus grand terroir kiwicole de France.

 Ce bassin homogène, étiré dans un rayon de quinze kilomètres autour de l'Adour, à cheval sur Landes et Pyrénées Atlantiques, est devenu la terre d'élection du kiwi.

Le succès de la démarche collective du kiwi de l'Adour repose sur une identité régionale forte, fondées sur un ensemble exceptionnel de conditions pédoclimatiques très favorables et une qualité gustative supérieure.

En 1996 s'est constitué l'Association de Promotion du KIWI de l'ADOUR. Elle se compose de structures de production, de structures de stockage, conditionnement et commercialisation. Parmi ses membres, l'association compte des coopératives dont les producteurs sont organisés, des producteurs indépendants et un groupe privé.

Une qualité supérieure

Le KIWI de l'ADOUR est le SEUL Kiwi à bénéficier du LABEL ROUGE & d’une Indication Géographique Protégée* attribuée par l'INAO en décembre 2002, l'I.G.P. Kiwi de l'Adour est désormais réservée aux Kiwis produits et conditionnés dans la zone des Pays de l'Adour. L'origine du Kiwi de l'Adour est donc garantie par l'identification des fruits et la maîtrise de la traçabilité du verger jusqu'à la vente au consommateur. Tous les acteurs de la filière s'engagent à respecter un cahier des charges qui porte notamment sur la saveur, la fermeté et la taille des fruits.

  • Le taux de sucre à la récolte doit être supérieur ou égal à 6,5 degrés brix,
  • Le taux de fermeté minimum au conditionnement doit être de 1kg par cm²
  • Les fruits sont de catégorie extra ou 1.

 Un Label Rouge

Cette certification officielle garantie que les Kiwis de l'Adour sont de qualité supérieure tant au niveau gustatif qu'au niveau des conditions de culture et de commercialisation.
Les Points Forts :  

  • Cultivés dans des sols profonds en bordure de l’Adour,
  • Dans un micro-climat océanique idéal,
  • Ccueillis à maturité optimale, plus sucrés.

Dans le bassin de l’Adour, les 320 producteurs cultivent, avec savoir-faire et passion le Kiwi de l'Adour au sein d’une nature préservée.

Une Traçabilité

L'organisme Certificateur QUALISUD, effectue des contrôles inopinés et rigoureux. Ainsi, du verger au consommateur, du palox au plateau, les kiwis de l'Adour garantissent une traçabilité parfaite.

Une saison de consommation

 Par ses atouts nutritionnels riches en vitamines C, le kiwi est le fruit par excellence de l'HIVER. La consommation par les ménages est concentrée de Décembre à Mai. (68 % des achats contre seulement 32 % de juin à novembre). Ce qui correspond à la période de commercialisation du kiwi de l’Adour

Number One incontesté sur la pyramide des fruits gorgé de vitamines C, le kiwi à un apport calorique modéré, des fibres efficaces et des minéraux utiles : 80 mg (pour 100 gr) de vitamines C, 27 mg de magnésium, des fibres…

Par ses atouts nutritionnels, le Kiwi de l’Adour mérite une place privilégiée dans l’alimentation quotidienne de tous…

Comment le choisir ?

Pour un kiwi parfait, prêt à déguster :

  • Une peau d'un brun clair et un peu velue mais pas fripée.
  • Une texture souple aux deux pôles qui cède légèrement sous la pression des doigts.

Ne pas choisir un fruit trop mou. Il est alors trop mûr et a peut-être perdu son délicieux goût acidulé.

Comment le conserver ?

Acheté encore ferme, le kiwi continue à mûrir dans le réfrigérateur pendant 2 à 3 semaines, sans perdre ses bienfaits ni sa teneur en vitamine C.

Le placer dans une boîte ou un sac en plastique légèrement entrouverts pour éviter un excès de condensation. Ne pas le mélanger aux pommes ou bananes, qui ont la fâcheuse habitude d'accélérer sa maturation. Pour le voir mûrir plus vite, le laisser à température ambiante pendant quelques jours.

Achat

La peau doit être brun clair, pas trop fripée et souple aux pôles. La chair doit céder légèrement sous la pression, mais il faut éviter d'acheter le kiwi trop mou sous peine de perdre sa saveur acidulée.

Comment le savourer ? Cru ou Cuit ?

CRU..., tel quel le matin, c'est un réveil acidulé pour vos papilles et le plein d'énergie pour la journée.

...Ou...

CUIT ..., tout sucré ou bien sucré-salé, le Kiwi de l'Adour se marie parfaitement dans les plats les plus gourmands.

D'ailleurs, nos chefs landais n'hésitent pas à marier ce fruit dans des recettes originales et surprenantes comme : "Le Kiwi au chou vert et le piccata de foie gras de canard grillé"...

Témoignage : Frédéric Marmande, producteur à Port-de- Lanne (40)

En quoi le terroir de l'Adour est-il adapté à la culture des kiwis ?

Le climat y est océanique et tempéré, avec peu de gelées précoces et des gelées d'automne tardives. C'est ce qui nous permet de récolter les fruits très tard, à partir du 25 octobre officiellement, mais surtout en novembre dans les faits. Ils peuvent ainsi arriver à pleine maturité, qui plus est dans les meilleures conditions : les hivers ne sont pas trop froids mais suffisamment pour permettre aux plantes de se reposer, les chaleurs ne sont pas excessives en été, les vents ne sont pas violents et l'humidité est optimale. De plus, les sols, non calcaires, profonds et fertiles, sont idéaux pour le kiwi.

Quelles sont les spécificités de production ?

Le fruit pousse sur des lianes que l'on domestique pour qu'elles ne dépassent pas deux mètres de long (elles pourraient en atteindre six !). On les attache sur des câbles eux-mêmes fixés sur des structures en forme de T. Pour la récolte, les fruits sont exclusivement ramassés à la main, avec délicatesse. Ils sont alors placés dans des paniers à fond amovible que l'on appelle « picking bags ». Ils sont ensuite stockés dans des frigos, où ils reposent pendant 24 à 72 heures, puis conditionnés avant d'être expédiés : on ne les fait jamais voyager en vrac pour éviter de les abîmer. Pendant tout le cycle de culture et de commercialisation, on est vraiment aux petits soins avec nos kiwis !

Quelle est votre manière préférée de déguster le kiwi de l'Adour ?

À la coque, à la petite cuillère : c'est une bonne façon de profiter pleinement de ses qualités gustatives. Mais je ne dis pas non à un tartare de crabe, concombre, coriandre, piment, huile d'olive et citron vert !


Articles similaires

Journées Portes Ouvertes en Cadillac Côtes de Bordeaux Opération séduction pour les Cadillac Côtes de Bordeaux. "Cadillac" résonne avec : une célèbre voiture américaine ? Un magnifique terroir longeant la rive droite de la Garonne ? Un vin blanc liquoreux...
Bilan de la Nuit des musées de Bordeaux Malgré une météo peu clémente et des interruptions de lignes de tramway, la Ville de Bordeaux se réjouit du succès de cet événement désormais incontournable : les 14 musées et lieux culturels par...
Guide des collections du musée des Beaux-Arts de Bordeaux Véritable promenade dans les prestigieuses collections du  musée des Beaux-Arts de Bordeaux le nouveau guide propose de découvrir un ensemble exceptionnel de cent chefs-d’œuvre du musée, inc...
Bordeaux : Week-end des Grands Crus Le Week-end des Grands Crus : un événement unique au monde sous l’égide de l’Union des Grands Crus de Bordeaux ! L’Union des Grands Crus de Bordeaux convie tous les passionnés de grands vins à vivre u...
Sud-Gironde : visiter la Cathédrale de Bazas La Cathédrale Saint Jean Baptiste est une cathédrale catholique romaine française, édifiée dans la ville de Bazas. Un détour s’impose en Sud Gironde. Cette cathédrale fait partie du patrimoine mondial...