WSL Championship Tour 2019 : c’est reparti pour une année de surf

Après une pause de plus de trois mois, le Championship Tour vinet de reprendre ses droits. 2019, une grande année de surf avec de nouveaux enjeux : un format qui évolue, des prize money équivalents entre hommes et femmes, des initiatives pour le surf féminin et les qualifications olympiques.

Au total, ce ne sont pas moins de onze épreuves qui attendent les hommes tout au long de ces neuf longs mois de compétition, dix pour les femmes et un total de neuf étapes communes, une grande première ! Autre changement pour 2019, la réintroduction, au calendrier, du Margaret River Pro, troisième rendez-vous australien de la saison avec le Quiksilver Pro et Boost Mobile Pro Gold Coast, suivis du Rip Curl Pro Bells Beach. Enfin, ultime nouveauté pour le Championship Tour qui s’annonce, le retour de l’élite féminine au Portugal. Après les Landes, en France, le Top 17 prolongera en effet le plaisir en Europe avec une escale à Peniche pour le Meo Rip Curl Pro Portugal.

Un format qui évolue

Dans sa volonté de rendre le CT - Championship Tour - plus attractif, la World Surf League a procédé, cette année encore, à quelques ajustements. Après deux premiers rounds à trois, les surfeurs et les surfeuses en lice s’affronteront désormais en un-contre-un du round 3 jusqu’à la finale.caledrier wsl2019

Autre évolution notable dans le règlement, à l’issue du round 1, les deux premiers de chaque série seront directement qualifiés pour le round 3, seul le troisième devra en passer par les repêchages. Même configuration pour le round 2 : les deux premiers de chaque série valideront leur billet pour le round 3, le dernier sera éliminé.

Cette saison, la WSL met en place la systématisation du recours à l’overlapping. Expérimenté depuis quelques années à Pipeline, ce principe, qui permet de disputer deux séries en simultanée, sera désormais autorisé sur tous les events dès le round 3 !  

Un format revu et corrigé donc pour un CT 2019 plus spectaculaire mais aussi, plus égalitaire. À partir de cette année, hommes et femmes toucheront les mêmes prize money sur toutes les épreuves du circuit. Une véritable révolution pour le surf féminin et le sport féminin en général. La WSL devient ainsi la première et la seule ligue sportive mondiale basée aux USA, et l’une des premières au niveau international, à mettre en place la parité des primes de compétitions.

Enfin, toujours dans l’optique d’encourager la pratique féminine du surf, la WSL met cette année en place un programme nommé « Rising Tides », qui permettra, en amont de chaque étape féminine, à de jeunes filles de 6 à 16 ans de surfer avec les plus grandes athlètes du moment.

Un CT au parfum olympique

Le titre de champion du monde ne sera pas le seul enjeu d’une édition 2019 qui s’annonce d’ores et déjà passionnante. À seize mois des Jeux de Tokyo, le Championship Tour sera déterminant dans la course à la qualification olympique. Sur les quarante places à pourvoir pour le Japon, dix-huit seront distribuées à des membres du circuit professionnel.

Le principe de sélection est simple. À la fin de la saison, les dix premiers du classement chez les hommes et les huit premières chez les femmes seront éligibles, dans la limite de deux athlètes, maximum, par genre et par Comité National Olympique (CNO). Pour valider, définitivement, leur participation au premier contest de surf de l’Histoire des JO, les aspirants olympiques devront, par la suite, obligatoirement participer aux ISA World Surfing Games 2019 et 2020.

Pour rappel, la première épreuve olympique de surf se déroulera du 24 au 29 juillet 2020 à Tsurigasaki beach, un sport situé à Chiba, à environ 60 kilomètres de Tokyo.

Michel Bourez 3702 QuiksilverProFrance17Poullenot

Deux nouvelles étapes pour le Red Bull Airborne Series

Fort du succès rencontré par la première édition du Red Bull Airborne organisée, l’automne dernier, à Hossegor en marge du Quiksilver Pro France, la World Surf League innove avec la tenue, non plus d’un seul, mais de trois rendez-vous exclusivement dédiés aux aerials cette saison. Le circuit Red Bull Airbone Series 2019 débutera dans quelques jours sur la Gold Coast australienne. Les spécialistes des manœuvres aériennes se retrouveront ensuite, un mois plus tard, à Keramas en Indonésie avant de s’affronter sur les côtes landaises début octobre.

  • 3-9 avril : Red Bull Airborne Gold Coast (Australie)
  • 13-19 mai : Red Bull Airborne Keramas (Indonésie)
  • 3-9 octobre : Red Bull Airborne Hossegor (France)

Gabriel Medina et Carissa Moore à l’honneur aux WSL Awards

Prélude à la saison 2019, la soirée des WSL Awards a récompensé, avant en prélude au lancement de la saison 2019, les surfeurs et les surfeuses ayant le plus marqué le circuit l’an dernier.

Chez les hommes, sans surprise, le grand gagnant s’appelle Gabriel Medina. Sacré champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière, le Brésilien est reparti avec le prix du heat de l’année, celui de la vague de l’année ainsi que le prix du public.

Chez les femmes, Stephanie Gilmore, septuple championne du monde, a partagé les honneurs avec Carissa Moore. L’Hawaïenne, troisième à l’issue de la saison, a été récompensée par le prix de la vague de l’année, du heat de l’année mais également de la figure de l’année.

moore c8936FRA18poullenot mm

Calendrier CT 2019

Hommes

  • 3-13 avril : Quiksilver Pro Gold Coast (Australie)
  • 17-27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach (Australie)
  • 13-25 mai : Corona Bali Protected (Indonésie)
  • 29 mai - 9 juin : Margaret River Pro (Australie)
  • 20-28 juin : Oi Rio Pro (Brésil)
  • 9-22 juillet : Corona J-Bay Open (Afrique du Sud)
  • 21 août – 1er septembre : Tahiti Pro Teahupo'o (Tahiti)
  • 19-22 septembre : Surf Ranch Pro (USA)
  • 3-13 octobre : Quiksilver Pro France (France)
  • 16-28 octobre : Meo Rip Curl Pro Portugal (Portugal)
  • 8-20 décembre : Billabong Pipe Masters (Hawaï)

Femmes

  • 3-13 avril : Boost Mobile Pro Gold Coast (Australie)
  • 17-27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach (Australie)
  • 13-25 mai : Corona Bali Protected (Indonésie)
  • 29 mai – 9 juin : Margaret River Pro (Australie)
  • 20-28 juin : Oi Rio Pro (Brésil)
  • 9-22 juillet : J-Bay Open (Afrique du Sud)
  • 19-22 septembre : Surf Ranch Pro (USA)
  • 3-13 octobre : Roxy Pro France (France)
  • 16-28 octobre : Meo Rip Curl Pro Portugal (Portugal)
  • 25 novembre – 6 décembre : Hawaii Pro (Hawaï)

wsl image

Articles similaires

Surf : Pauline Ado, Championne d'Europe WSL 2019 Pauline Ado a été sacrée, à domicile, Championne d'Europe WSL 2019 à l'issue du Deeply Pro Anglet. Un 7ème titre décroché grâce à ses bons résultats de l'année dans les épreuves européennes de la WSL ...
Surf : Caraïbos Lacanau Pro 2019   Le Lacanau Pro est une compétition créée en 1979 inscrite sur le circuit mondial de surf professionnel. C'est une étape Française emblématique, reconnue dans le monde entier en tant que vérita...
Pourquoi les vagues sont-elles si belles sur la côte sud des... Les vagues de la plage des Bourdaines à Seignosse sont reconnues pour leur puissance, leur beauté et leur perfection. Pourquoi cette petite partie de la côte landaise offre-t-elle des vagues aussi con...
Surf : le Deeply Pro Anglet 5ème édition de cette compétition de surf professionnel sur la Plage des Sables d'Or à Anglet. Il s’agit de l’une des 12 étapes européennes du circuit QS (Qualifying Series), catégorie 1500, la second...
Le surf dans la vague en Nouvelle-Aquitaine Sport marginal dans les seventies, plutôt confidentiel au début des années 80 et phénomène de mode en 90, le surf est devenu le sport le plus populaire de la cote Atlantique. Un jeu fabuleux entre l’h...