Hossegor : l’élite du surf mondial dans les Landes

  • Catégorie : Atlantic Session
Quiksilver et Roxy Pro France du 3 au 14 octobre 2018 ! L'élite du surf mondial s'affronte tous les ans à l'automne sur la côte sud des Landes
Quiksilver et Roxy Pro France du 3 au 14 octobre 2018 ! L'élite du surf mondial s'affronte tous les ans à l'automne sur la côte sud des Landes

Une forte houle se dirige vers le sud-ouest de la France. C’est dans le cadre idyllique d’Hossegor et de Seignosse dans les Landes que les meilleurs surfeurs et surfeuses du monde seront réunies en France pour disputer la neuvième étape des Championnats du monde initiés par la World Surf League (WSL)

La course au titre est plus que jamais lancée. Chaque année, en raison des bancs de sable changeants, un spot d’Hossegor est choisi pour accueillir la compétition. Pour l’édition 2018, c’est la plage des Culs Nuls qui verra s’affronter les meilleurs surfeurs du Tour.

La waiting period s’étend du 3 au 14 octobre et promet un spectacle démentiel sur les vagues landaises.

Gabriel Medina (BRA), vainqueur du Quiksilver Pro France, l’an passé © WSL / PoullenotGabriel Medina (BRA), vainqueur du Quiksilver Pro France, l’an passé © WSL / PoullenotLe coup d’envoi de la période d’attente du Quiksilver et Roxy Pro France, neuvième étape des Championnats du monde initiés par la World Surf League (WSL), sera donné le mercredi 3 octobre et prendra fin le dimanche 14 octobre 2018.

La magnifique côte landaise (France), s’apprête à accueillir l’avant-dernière étape du Championnat du monde féminin 2018. Seules deux candidates restent encore en course pour le titre : Stephanie Gilmore (AUS) et Lakey Peterson (USA).

Les différents scenario du Roxy Pro France : 

  • Gilmore est la seule prétendante au titre à pouvoir être sacrée en France. En cas de victoire, elle décrochera le septième titre de championne du monde de sa carrière.
  • Si Peterson remporte le Roxy Pro, le titre se jouera à Maui.
  • Si Gilmore termine deuxième et que Peterson se classe, au mieux, troisième, Gilmore est sacrée championne du monde.
  • Si Peterson termine sur le podium, le titre se jouera à Maui.
  • Si Gilmore termine en-deçà de la cinquième place, le titre se jouera à Maui.

Roxy hossegor 2018Chez les hommes, Filipe Toledo est en tête du classement général. Le Brésilien possède 4 100 points d’avance son compatriote Gabriel Medina, champion du monde 2014 et triple vainqueur du Quiksilver Pro France. Medina, champion sortant dans les Landes, est connu savoir toujours repousser ses limites dans les vagues françaises. Toledo, qui a connu des résultats plus mitigés dans l’Hexagone, est, pour sa part, fermement décidé à se battre pour conserver son leadership sur le CT et faire un pas de plus vers un possible premier titre mondial. La victoire, pour l’un comme pour l’autre, sera décisive dans la course au titre.

Le Brésilien Caio Ibelli, l’Américain Kelly Slater - onze fois champion du monde – et l’Hawaïen John John Florence - double champion du monde - tous trois blessés, sont forfaits pour le Quiksilver Pro France. Les Brésiliens Wiggolly Dantas et Miguel Pupo les remplaceront dans le tableau final. La troisième place à pourvoir sera, quant à elle, attribuée au leader du classement général des Qualifying Series à l’issue du EDP Billabong Pro Ericeira (QS 10 000). Deux wildcards seront attribuées pour le Quiksilver Pro France. La première reviendra au surfeur français le mieux classé sur le QS Rankings à l’issue du EDP Billabong Pro Ericeira, la seconde sera décernée par Quiksilver. 

La double championne du monde australienne Tyler Wright, malade, a été contrainte de déclarer forfait pour le Roxy Pro France. Elle sera remplacée, dans le tableau, par la Française Pauline Ado. La Brésilienne Silvana Lima, opérée du genou, a, manquera, elle aussi, le rendez-vous et cède sa place à l’Autralienne Macy Callaghan. Vahine Fierro (PYF), championne du monde junior en titre, s’est vu attribuer l’unique wildcard à pourvoir.

Quiksilver hossegor 2018Cette année, le rendez-vous français inaugure et propose, en parallèle du Quiksilver et Roxy Pro France, un évènement inédit : le Red Bull Airborne, un contest entièrement dédié aux aerials. Les 18 plus grands spécialistes des manoeuvres aériennes de la planète – membres du CT ou free surfeurs – seront de la partie. Deux wildcards, sélectionnées online sur vidéos, intégreront un plateau exceptionnel aux côtés d’Albee Layer (HAW), Chippa Wilson (AUS), Mikey Wright (AUS), Matt Meola (HAW), Yago Dora (BRA), Filipe Toledo (BRA)…

 Le Quiksilver et Roxy Pro France et le Red Bull Airborne seront retransmis en LIVE sur WorldSurfLeague.com, la page facebook de la WSL, et l’appli WSL.

La compétition sera également diffusée sur SFR Sport 3 avec les commentaires en français. Le public pourra assister à l’évènement en LIVE sur un écran géant installé sur la Centrale d’Hossegor. Des films seront également diffusés durant toute la durée de la compétition. Des concerts sont programmés dans divers endroits durant les onze jours de l’évènement.

ibelli c4148quikfr17poullenot n

Quiksilver Pro France Round 1 Matchups

Heat 1: Jordy Smith (ZAF), Sebastian Zietz (HAW), Joan Duru (FRA)
Heat 2: Owen Wright (AUS), Yago Dora (BRA), Keanu Asing (HAW)
Heat 3: Italo Ferreira (BRA), Frederico Morais (PRT), Wiggolly Dantas (BRA)
Heat 4: Julian Wilson (AUS), Tomas Hermes (BRA), TBD
Heat 5: Gabriel Medina (BRA), Connor O’Leary (AUS), TBD
Heat 6: Filipe Toledo (BRA), Joel Parkinson (AUS), TBD
Heat 7: Wade Carmichael (AUS), Ezekiel Lau (HAW), Matt Wilkinson (AUS)
Heat 8: Kolohe Andino (USA), Adriano de Souza (BRA), Miguel Pupo (BRA)
Heat 9: Kanoa Igarashi (USA), Adrian Buchan (AUS), Ian Gouveia (BRA)
Heat 10: Michel Bourez (PYF), Michael Rodrigues (BRA), Patrick Gudauskas (USA)
Heat 11: Willian Cardoso (BRA), Griffin Colapinto (USA), Jesse Mendes (BRA)
Heat 12: Jeremy Flores (FRA), Conner Coffin (USA), Michael February (ZAF)

Roxy Pro France Round 1 Matchups:

Heat 1: Caroline Marks (USA), Nikki Van Dijk (AUS), Bronte Macaulay (AUS)
Heat 2: Carissa Moore (HAW), Coco Ho (HAW), Paige Hareb (NZL)
Heat 3: Stephanie Gilmore (AUS), Sage Erickson (USA), Vahine Fierro (PYF)
Heat 4: Lakey Peterson (USA), Courtney Conlogue (USA), Pauline Ado (FRA)
Heat 5: Tatiana Weston-Webb (BRA), Malia Manuel (HAW), Macy Callaghan (AUS)
Heat 6: Johanne Defay (FRA), Sally Fitzgibbons (AUS), Keely Andrew (AUS)

Michel Bourez - Quiksilver Pro France 2017 - Photo Poullenot

Plus d’informations sur http://www.worldsurfleague.com/

Articles similaires

Le festival Lire sur la vague à Hossegor Lire sur la vague rassemble les éditeurs majeurs de l’édition jeunesse eteurs plus talentueux auteurs pour une manifestation exigeante, festive et grand public à Hossegor. Le rendez-vous incontournabl...
Photo : Bernard Testemale investit le Sporting d'Hossegor Hossegor invite l'artiste Bernard Testemale à investir les salons du Sporting-Casino lors d'une exposition de photographies au collodion. Après avoir exploré l’univers du numérique en 2000, Bernard Te...
Réserver un hôtel en Nouvelle-Aquitaine L’Aquitaine est l'une des régions la plus recherchée par les touristes français. Si les plages et le charme de la région y sont pour beaucoup, le professionnalisme des hôteliers et la qualité de leu...
Hôtels en Nouvelle-Aquitaine Toutes vos envies d'ailleurs sont en Aquitaine. Se ressourcer, prendre soin de soi, découvrir, rencontrer, prendre les chemins de traverse, donner du sens à ses vacances, à un week-end en escapade, ou...
Hôtels dans les Pyrénées Atlantiques - Béarn - Pays-Basque -... Nager dans les vagues de l'océan les yeux sur les Pyrénées, écouter les chants profonds d'un chœur d'hommes, suivre des yeux un gypaète barbu et goûter un gâteau basque… vous êtes en Béarn - Pays basq...