Contacts

Philippe Cloutet

Contact

Reponsable Editorial - Rédacteur

Philippe CloutetOn peut bien se demander ce qui a conduit ce cadre de 49 ans, à créer une SARL de communication internet ciblée sur l'information et les loisirs du Sud-Ouest et à devenir responsable éditorial du site AquitaineOnLine. Tout simplement la passion, celle de la Région et des médias.

Déjà, dès 1982, cet inconditionnel de Francis Cabrel, et dont le livre de Roger Boussinot "Vie et Mort de Jean Chalosse, dernier moutonnier des Landes" est toujours à portée de lecture, tombe dans la marmite des médias en animant sur une radio libre bordelaise, sous le pseudonyme de Dalienor, des émissions qui tournent autour du temps libre (cinéma, livres) et du terroir, avec en arrière-pensée, à l'heure où les adolescents refont le monde, de créer un jour un newsmagazine d'information sur la Région.

Par la suite, un détour par le Pays Basque, quelques mois en Dordogne, puis cinq années la tête dans les étoiles à Kourou en Guyane… en demeurant tout de même abonné, à 7000 Km de distance du port de la lune, au quotidien d'information régional et aux bimestriels consacrés aux Pyrénées et aux Pays-Basque.

Rien n'arrête ce Bordelais qui revendique haut et fort ses racines pastorales béarnaises… En 2005, nouvelle technologie oblige, il replonge dans le milieu de la communication en lançant « Rumeurs en Aquitaine » sur une web radio avant de succomber à la mouvance de la bloggosphere. Sa quête du Graal aboutit enfin. Les choses vont aller à la vitesse du développement de la 4G. Le blogg, qui enregistrait cinq visites le jour de sa création, se transforme en site pour ensuite évoluer en portail web d'information et devenir un média simple et ouvert alliant communication, images, son et vidéo avec la Région Aquitaine comme ligne éditoriale.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Questionnaire de Proust pour mieux faire connaissance

1 - Mot préféré ?

  • Humilité. L’humilité est la forme la plus aboutie de la connaissance de soi. Elle suppose une perception claire et lucide de ce l’on est réellement et de la place qu’on occupe dans le monde. Elle suppose de poser sur soi un regard neutre voire distancié : l’humilité, c’est aussi la capacité de se regarder avec humour.

2 - Ma drogue favorite ?

  • L'Armagnac. D’après la légende, lorsque Dieu créa le monde, il s’aperçut qu’il avait oublié un petit coin de cette Gascogne et cela le rendit triste.  Une larme coula sur sa joue  et en tombant, format la région d’Armagnac, ce qui fera dire  que ce fut la première goutte de liqueur. Dans son jeune âge, l’Armagnac est fougueux, dégageant un bouquet complexe d'arômes floraux (tilleul, fleur de vigne,…) et fruités (coing, raisin, prune,…). L'Armagnac âgé, plus rond, envoûte par ses parfums de pruneau et d'orange confite, soulignés de subtiles tonalités vanillées.

3 - Mon objet inséparable ?

  • I-Phone, parce que c'est un réel couteau suisse.

4 - Ce que je déteste par-dessus tout ?

  • La mauvaise foi parce qu'elle fait violence à la vérité.

5 - Mon livre de chevet

  • "Vie et mort de Jean Chalosse, moutonnier des Landes" de Roger Boussinot. Au début des années 1930, un vieil homme, enveloppé dans une peau de mouton, dort sur les marches d'une porte condamnée... Les externes libres qui se rendaient au lycée Michel-Montaigne de Bordeaux, en longeant la faculté de médecine, ne prêtaient guère attention à cet inconnu allongé à l'abri d'une étroite verrière. Aucun d'eux n'aurait pu dire qui il était, d'où il venait, ni même ce qu'il devint le jour où il disparut. Roger Boussinot pas plus que ses camarades. L'image de ce vieillard insolite, échoué sur le trottoir de la grande ville, n'a pourtant cessé de le hanter. Quarante ans plus tard, il tente de répondre aux questions qu'il ne s'est pas posées adolescent. Il donne un nom à cet inconnu : Jean, dit Chalosse ; il imagine sa vie : celle d'un de ces " moutonniers " qui, jadis, juchés sur des échasses, poussaient les troupeaux, de la Gironde aux Pyrénées, à travers des landes encore inviolées. Il en déduit les événements qui ont conduit sur les marches de la faculté de médecine de Bordeaux le dernier, représentant d'une civilisation assassinée. Ce roman est l'histoire d'une vérité plus forte que la réalité même, celle d'un homme que les temps mécaniques ont effacé de la surface de la terre.

6 - Le son, le bruit que je préfère ?

  • Le ruissellement d’un ruisseau, le bruit du vent dans les arbres , le chant des oiseaux, le tintement des sonnailles des troupeaux en estive ....

7 - Mon juron, gros mot ou blasphème favori ? 

  • "Caouen dioch" et "Hilh de Pute" dont les variations et intonations furent découvertes en écoutant un disque vinyl 33 tours du Festival SIROS 1970 sur lequel, le fameux auteur Jean Claude Coudouy, charcutier-conteur de Laruns, y déclinait le célèbre juron béarnais.

8 - Homme ou femme qui symbolise l'Aquitaine

  • "Gaston Fébus" (1331-1391) cette figure médiévale mythique, prince à l'âge de 12 ans, a su forger sa propre légende en s'autoproclamant Fébus, dieu du Soleil en graphie occitane. Protégeant jalousement sa neutralité dans la grande confrontation qui oppose la Maison de France aux rois d’Angleterre, au cœur de la guerre de Cent Ans, Gaston réalise un véritable plan de construction et de rénovation de ses châteaux-forteresses situés le long du piémont pyrénéen

9 - L'Aquitaine c'est où ?

  • La forêt d'Issaux, au coeur des Pyrénées entre Pays Basque et Espagne. La forêt d'Issaux est un site naturel d'exception situé en vallée d'Aspe aux portes du Parc National des Pyrénées. Cette jolie forêt de hêtres, de bouleaux et de sapins est une ancienne forêt d'exploitation pour la Marine Nationale

10 - Le lieux où l'on ne risque pas de me trouver ?

  • Le Cap-Ferret en été. Depuis Les Petits Mouchoirs, tout le monde veut ses vacances de potes au Cap-Ferret. Le côté people clone celui de la côte d'Azur.

11 - Ma cuisine gasconne et son accompagnement

  • Agneau de lait des Pyrénées, poêlé de cèpes aillé et persillé, frites dorées cuite à la graisse d'oie arrosé d'un Pessac-Léognan ample et généreux aux notes de fruits rouges mûrs, très légèrement épicé.

12 - Si l'Aquitaine était une couleur ?

  • Le bleu-gris du ciel et de l'océan, lorsque déambulant sur la plage sous les giboulets de mars, on ne sait plus distinguer la ligne d'horizon.

13 - Si l'Aquitaine était un sport ?

  • Le Sud-Ouest est connu pour son rugby, ses derbys de clochers, son territoire sans frontière des amateurs de rugby. Le Rugby c'est un réel art vivre en Aquitaine.

14 - L'Aquitaine demain ?

  • Un subtil dosage entre futurisme et tradition qui contribue à entretenr l'esprit du Sud-Ouest

15 - Ma devise ?

  • "C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on a pas tort." - Charles de Montesquieu