Fayçal Charif

Contact

Rédacteur - Journaliste

Informations diverses:

Il est un peu difficile de parler de soi, de plus, cela peut paraître prétentieux. Qui a le l’audace et le courage de se faire des critiques, de vraies critiques ?

Fayçal CharifJournaliste depuis plus de 30 ans, j’ai fait mes premiers pas en 1984 en Algérie, mon pays d’origine, là où je suis né. Par un concours de circonstances, appuyé par un destin amusé et capricieux, une chance souriante et accueillante, je me retrouve en 2000 dans les bras de la France pour relancer ma carrière et ma vie… Une nouvelle vie par la force des choses.

Le hasard, ou peut-être tout bonnement la destinée, se sont impliqués dans ma vie. J’atterri dans la Gironde, mais très vite les appels des sirènes des Landes ne me laissent pas indifférent.

Durant 15 ans, j’ai appris à aimer les Landes, qui m’a avoué son attachement à l’Aquitaine. Je suis parti à la découverte de la région et de ses gens. Adopté, aimé et bien accueilli, je suis tombé amoureux de chaque hameau, de chaque commune, de chaque ville. Mais c’est Bordeaux qui m’a charmée par sa ressemblance urbaniste avec Alger. Pau, la ville du sud au pied des montagnes, m’a également séduite. Elle m’a fait les yeux doux l’espace d’une visite, c’était suffisant pour qu’elle devienne une maîtresse.

L’envie de découverte me mène vers une autre France… la France profonde, la France d’en bas. Là où la chaleur humaine est de mise, où la tolérance est mise en valeur, où le partage est d’une sincérité rare en ces temps.

Questionnaire de Proust pour mieux faire connaissance

1 - Mot préféré ?

Admirer un levé de soleil…naissance d’un jour nouveau qu’on espère meilleur. La chaleur des rayons du soleil procure de la joie et donne un bonheur sans nom !     

2 - Ma drogue favorite ?

L’écrit et la musique. Ecrire pour dire les choses et les révéler. Ecouter de la musique pour revenir à l’écrit !

3 - Mon objet inséparable ?

Mes lunettes depuis quelques années déjà. Dans mon sommeil, elles se reposent sur mon livre de chevet. Il m’arrive de les prendre avec moi dans mes rêves !  

4 - Ce que je déteste par-dessus tout ?

L’hypocrisie. Elle est nuisible et dans la foulée elle devient : Haine, Mensonge, Trahison…!

5 - Mon livre de chevet

Je revisite l’histoire de l’Algérie et la France avec : « Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1954) », de Benjamin Stora….juste après, Stora m’invite dans l’« Histoire de la guerre d’Algérie (1954-1962) ». Il m’a également promis l’« Histoire de l’Algérie après l’indépendance (1962-1988) »

6 - Le son, le bruit que je préfère ?

Le bruit des vagues sur les falaises. La beauté de la force !

7 - Mon juron, gros mot ou blasphème favori ? 

« Con » …pour me rappeler toujours de :
«  Les cons gagnent toujours, ils sont trop nombreux »
« Quand on est con, on est…con »
« Trop bon, trop con »

8 - Homme ou femme qui symbolise l'Aquitaine

L’histoire retient Aliénor d’aquitaine, une belle reine, mais aussi insoumise et rebelle.  

9 - L'Aquitaine c'est où ?

  • Le long d’une côte qui contemple l’atlantique.
  • Le fin fond d’une forêt, la plus grande d’Europe.
  • Le haut d’un sommet dans les Pyrénées-Atlantiques.

10 - Les lieux où l'on ne risque pas de me trouver ?

Un meeting de la droite ou de l’extrême droite, de la gauche ou de l’extrême gauche…mais j’irai volontiers et volontaire pour couvrir l’événement…comme journaliste. 

11 - Ma cuisine gasconne et son accompagnement

J’adore découvrir…mais je demande toujours une salade landaise !

12 - Si l'Aquitaine était une couleur ?

Un mélange agréable de couleurs, tout comme la richesse naturelle et culturelle de la région, avec un bleu azur au milieu pour la ville de Bordeaux.

13 - Si l'Aquitaine était un sport ?

Le rugby et sa folie, le football et sa magie.

14 - L'Aquitaine demain ?

Un espace de vie pour tous. Un mélange de gens et de cultures

15 - Ma devise

“La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre ” - Gandhi, le sage