Nos idées de sortie

Calendrier

Silence [S] - Peintures de Laurence Gautier
Catégorie : Art - Peinture
Début : Samedi, 6 Décembre 2014 à 00h00
Fin : Dimanche, 28 Décembre 2014 à 23h59

Escales, des artistes et Bordeauxprésente du 6 au 28 décembre Laurence Gautier à la salle capitulaire de la Cour Mably. Escales, des artistes et Bordeauxest née en 2009 de la volonté d’un groupe de femmes désireux de mettre son intérêt pour l’art au service d’artistes ayant un lien avec Bordeaux.

Après la première exposition, « d’ici et d’ailleurs » en 2013 du peintre Leng Hong, Escales, des artistes et Bordeaux a choisi de présenter le travail de Laurence Gautier, Silence [S].

L’œuvre de Laurence Gautier, jeune peintre émergent de la scène bordelaise, répond à l’éthique d’Escales, des artistes et Bordeaux.

Le travail de l’artiste semble s’inscrire dans une démarche classique, la figuration, pour mieux en déjouer les codes et les faux semblants. Si quelques tableaux de cette période seront à découvrir, ou redécouvrir à la Cour Mably, Laurence Gautier a, pour cette exposition, peint des œuvres nouvelles. Là encore, attendons-nous à admirer un univers très particulier, plein de mystère et de poésie. Un univers propre à l’artiste certes, mais qui non dénué d’universalité, touche en chacun de nous la part d’intime.

Silence [S] - Laurence Gautier - Peintures

Le silence, l’attente, le vide, l’absence, mais aussi le temps versus le mouvement sont les thèmes récurrents de l’œuvre de Laurence Gautier. Entre peinture figurative et toile abstraite, l’artiste, qui vit et travaille à Bordeaux, démontre l’étendue de ses préoccupations dans des ruptures de style [1] parfaitement assumées.

L’artiste construit un univers pictural autour du vaste champ du questionnement de l’autre et de soi. Ainsi son œuvre nous entraîne-t-elle dans un univers silencieux et flou, dans lequel chacun peut construire sa propre histoire.  Un univers pictural qui favorise la narration subjective, et la projection de celui qui regarde. Un manteau jeté comme un reste, une route au crépuscule, un couloir de métro, un enfant esseulé, un ponton vers la mer, sont autant d’instants suspendus dans lesquels le temps joue une partition, dont chacun peut écrire les notes, un film dont chacun peut écrire le scénario.

Laurence Gautier, qui travaille sur la réinterprétation de l’image photographique, adopte dans ses tableaux une esthétique quasi cinématographique notamment par l’utilisation de lignes fuyantes, de hors-champs, de gammes chromatiques contrastées ou fondues ; créant des situations, dont le  temps suspendu valorise le sujet contemplatif.

Laurence Gautier alerte également le spectateur à travers les ouvertures philosophiques et psychologiques que suggèrent nombre de ses toiles. En effet, que nous raconte cette absence qui se mire dans l'attente,  ou ce silence  qui ne renvoie que du vide, cette mélancolie qui transcende l’ennui ? Evoque-t-elle un état nécessaire pour se rencontrer soi-même, un défaut d’altérité, un fardeau, une occasion de mieux apprivoiser le monde et l’espace, un relâchement de l’âme, une plénitude, la projection vers un ailleurs indéterminé ?

Adeline Falières et Laurence Chevallier - Historiennes de l’art

[1] Laurence Gautier, Les enfants du dehors , 2013 ;  Exposition à la galerie GAG

Infos pratiques
Salle capitulaire - Cour Mably - Bordeaux

3 rue Mably 33000 Bordeaux - Gironde
Téléphone :
Email : Danièle Caillau 06 07 30 46 27 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : 

Entrée libre du lundi au dimanche inclus de 11 heures à 18 heures.
Fermeture le 25 décembre.
Visites commentées gratuites et sur inscription à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. par Adeline Falières et Laurence Chevallier, historiennes de l’art.
samedi 6 décembre à 15h
samedi 13 décembre à 11h
mercredi 17 décembre à 14h