HANTCHA folk métissée sur voix de velours

HANTCHA folk métissée sur voix de veloursUne voix, grave et sensuelle, mélange envoûtant de miel et de gingembre porté par un jeu de guitare rythmé et des percussions colorées. Hantcha vous invite dans son univers folk où se mêlent ses racines, sa culture et ses influences. Née en Gironde au début des 80’s, Hantcha a passé son enfance ...

....cet fait ses premiers pas de chanteuse à Madagascar. Née en Gironde au début des 80’s, Hantcha a passé son enfance et fait ses premiers pas de chanteuse à Madagascar. Son père pianiste éduque les oreilles de la maison au jazz orchestré, à la soul et à de multiples chanteuses et chanteurs à voix telles que Nat king Cole. En 1998, Hantcha débute la guitare en découvrant le groupe K’s Choices, le groupe qui lui donne l’envie de créer ses propres morceaux.

En 2000, pour ses études supérieures, Hantcha quitte l’île rouge pour la France. Ce départ difficile s’avère être une séparation dont elle se nourrit, et ressort plus forte. Hantcha saisit l'occasion pour se construire son identité propre, puise dans ses souvenirs, ses manques et ses racines, et les enrichit alors de nouvelles rencontres musicales. Deux années passent où la chanteuse/guitariste compose seule, puisant parfois dans le métal qu’écoute son frère Nirina. Elle fait ses premières armes dans des groupes de reprises et curieuse de tous genres musicaux, elle s’essaie au gospel, au jazz ainsi qu’au rock alternatif.

En 2009 elle est contactée par Julio, batteur de rock en recherche d’une voix. Les musiciens optent l’année suivante pour une formule à deux : « My Blobfish », projet folk/rock, mélange leurs compositions curieusement cohérentes. De cafésconcerts en festivals, l’énergie du duo et la sincérité de leur musique séduit rapidement le public et les professionnels; l’album éponyme sort sous le label Anticraft MVS distribution et aux éditions Lalouline. Hantcha évolue au gré de ses envies et rencontres, et se lance aujourd’hui dans un projet solo où se mêlent ses racines, sa culture et ses influences.

Hantcha-2014c

Le 1er EP d’Hantcha sortira le 19 mars 2014. L’histoire continue, l’aventure commence...

Prochain rendez-vous concert
14/03/14 : Concert @ L’antidote Bordeaux (33) avec Mary*
22/03/14: 1ère partie de YOUSSEF ABADO dans le cadre des P’tites scènes de l’IDDAC à l’accordeur, St denis de Pile (33)
29/03/14 : La chapelle de Mussonville à Bègles (33)
04/04/14 : 1ère partie de TITA à la Médiathèque de Villenave d’Ornon (33)
07/05/14 : Le Splendid à Langoiran
07/06/14 : Festival des Noctambules @ St Aubin de Médoc
21/06/14 : Mourenx (64) - fête de la musique
... à suivre...

Interview de Hantcha
.... rencontre intimiste avant un concert en show case privé

1- Hantcha Aquitaine On Line a écouté ton EP qui sortira le 19 mars, on peut dire que ta musique groove et est plutôt colorée, ça vient d’où ? Comment tu définis ton style ?

Merci, groover pour ma part et pour pas mal de musiciens je pense, est LA quête suprême donc Merci ! La couleur vient sûrement de mon éducation musicale, de mes influences, couplée à mon côté empathique qui me donne matière à composer. S’il y a un style à choisir, ce serait Folk roots J

2. Comment tu as réussi à choisir parmi toutes tes compos quels allaient être les 3 titres de ce premier EP ?

Les 3 titres choisis sont les plus représentatifs de l’univers de l’ensemble des morceaux. C’est une jolie vitrine.

3. Quels sont les thèmes abordés dans ces trois titres ?

Les thèmes abordés sont les sujets qui me préoccupent, ont de l’importance comme dans « Ndao Andeha », ou j’évoque mes racines et de manière plus générale l’importance de se sentir bien là où on est sans oublier d’où l’on vient. Dans « I want », je parle de mes relations amicales et de la manière dont je les appréhende quand « Don’t give it up » est une invitation à choisir d’être heureux, comme dit Mary* sur le titre « ça en vaut le coup ».

4. Dans l’EP on trouve un duo avec Mary*, artiste parisienne, qui chante en Français et d’une manière plutôt groovy ; Quand et comment s’est passé votre rencontre humaine et musicale ? Pourquoi ce duo ?

HANTCHA folk métissée sur voix de veloursUn honneur et un bonheur de travailler avec elle. C’est ma manageuse Nathalie Rosendo (NR booking) qui nous avait mis en contact à l’époque de mon groupe My Blobfish. Par la suite en réfléchissant aux duos qui me feraient briller les yeux, Mary* s’est posée comme une évidence ; la suite c’est un appel, un oui, une synergie musicale et 2 jours d’enregistrement magiques, où toute l’équipe s’est sentie comme sur un nuage...c’était énorme.

5. Tu écris, tu composes, ça se passe comment, quand, où ? C’est quoi ton fonctionnement ?

La tête dans la musique c’est tout le temps, partout ! Je pars d’un gratouillage de guitare, d’un thème rythmique puis je laisse venir la mélodie. Parfois les paroles s’imposent mais viennent de toute façon habiller le tout au final. Une fois l’idée trouvée à la guitare l’aboutissement de la chanson devient une véritable obsession.

6. Il se passe combien de temps avant qu’une création en guitare/voix devienne un duo abouti sur scène ? Comment ca se passe avec Fred ton batteur ?

Il faut que les morceaux nous parlent à tous deux de la même manière. L’aboutissement d’une chanson dépendra beaucoup de la cohérence et logique autant sur le plan mélodique que rythmique. Ça peut aller vite spontanément comme demander plus de réflexion, de recul.

7. Sur scène, on peut te découvrir dans une formule épurée, en duo avec un batteur, une formule assez rare et culottée…tu n’as pas peur que ce choix de formule te desserve ? on pourrait aisément imaginer du clavier, un bassiste et des choristes autour de toi…pourquoi avoir fait ce choix (qui d’ailleurs est le même que celui de ton ancien groupe My Blobfish?)

Forcement, tout choix est une prise de risque. A deux nous avons la place pour nous exprimer et quelque part l’obligation de créer une osmose rythmique importante dans ma musique ; épurer pour mettre en valeur ; aucun ajout d’autre instrument n’est à proscrire mais pour le moment, nous relevons le défi !

8. D’ailleurs concernant My blobfish, on a quand même eu l’impression que ce groupe commençait à prendre la lumière, et puis ça s’est arrêté brusquement…et quelques mois plus tard c’est toi Hantcha qui remonte sur scène…qu’est-ce qui s’est passé ?

Malgré cet incroyable chemin effectué, l’arrêt de My Blobfish était une conséquence inévitable des divergences d’opinion entre mon ancien binôme et moi concernant la manière de gérer les rapports sociaux. Ça a été très douloureux mais inévitable. Pour reprendre confiance en moi, j’avais besoin de rebondir le plus vite possible ; un peu comme pour une chute de cheval, pour ne pas être effrayée à vie il faut remonter rapidement.

9. Alors aujourd’hui quel est ton entourage professionnel ?

J’ai la grande chance d’avoir des personnes qui s’investissent par cœur. C’est de la gestion d’émotions parfois débordantes mais c’est avant tout et surtout du bonheur.

10. Avec quels artistes connu(e)s ou moins connu(e)s tu aimerais partager une scène, si le génie de la lampe se présentait à toi ?

Une scène familiale serait bien plaisante, les cousines qui ont fait les chœurs sur Ndao Andeha et I want, le frangin à la basse et le papa au piano…concert maison ! Sinon si c’est un génie de compét’ de niveau international, j’apprécierais tous ces chanteurs et chanteuses qui se mettent les tripes à l’air quand ils chantent, comme Mary J Blidge par exemple !

11. Hantcha c’est ton vrai nom ? C’est toi ou c’est le nom de ta nouvelle formule duo ?

Hantcha est la quasi phonétique malgache de mon vrai prénom Hanitra. C’est donc en quelque sorte phonétiquement mon vrai prénom.

12. Cing mots pour te définir, toi et ton univers ?

Authentique, paradoxale, émotion, douceur, synesthésie

13. Et pour donner envie au public de venir te découvrir sur scène ?

Evasion, émotion, confort garanti ! on dirait que je vends une voiture J !

14. Quelles sont tes projets, à court, moyen, et long terme ?

L’objectif de cette année est de faire grandir le projet sur des bases solides. Actuellement on travaille toutes les composantes du spectacle dans le but de préparer une belle surprise à la rentrée.

15. Que peut-on te souhaiter ?

Le bonheur !
En savoir plus www.hantcha.com - www.facebook.com/hantcha
Références : Mary* à découvrir sur http://www.noomiz.com/marysamplesque

Articles similaires

Nouvel album de l'ensemble Le Vertigo en résidence en Dordog... Ensemble Le Vertigo, dédié à la musique de chambre française des XVIIe et XVIIIe siècles, vient de sortir son premier album consacré à Marin Marais, Robert de Visée et Elisabeth Jacquet de la Guerre. ...
Mat Hood en tournage pour son clip dans les Landes Garnement derrière son visage d’ange, Mat Hood concocte une folk à la fois délicate et survoltée. Originaire des Landes, Mat est un musicien depuis son plus jeune âge et découvre le chant et la guitar...
Fakear : concert au Pic du Midi dans les Pyrénées Après avoir accueilli en 2016 les groupes Trottoir d'en face et Synapson, le Pic du Midi sera le cadre d'un concert inédit dimanche 9 avril prochain pour le lancement de la tournée française de Fakear...
Bordeaux : Compil et Concert Versus Cancer Bordeaux a la chance d’avoir une activité culturelle riche d’excellents musiciens, généreux et investis pour des causes importantes. Sous l'implusion du label Composit-Music et de l'auteur compositeur...
Jessica Gabrielle : une artiste Pop à suivre Née à Paris, Jessica Gabrielle est une chanteuse franco-américaine dotée d'une tessiture à mi-chemin entre celles de Joss Stone et Norah Jones, et dont les influences se trouvent à la croisée des cour...