Thriller "Tempête sur le Bassin"

  • Catégorie : Livres - Publications

INDEX DE L'ARTICLE

ocean_21-04-2008_21_150_100.jpgAprès le succès de son premier polar en 2006, Sale temps sur Arcachon,  qui avait pour cadre le Bassin d’Arcachon, Patrice Vergès plante le décor de son nouveau thriller avec Tempête sur le Bassin. C’est drôle la vie, on oublie tout sauf ce qu’on cherche à oublier.

En classant des papiers de famille, Christophe Richard, libraire à Arcachon, découvre avec stupeur qu'un an tout juste avant sa propre naissance, sa mère a eu un autre fils. Parti à la recherche de ce frère aîné, Christophe découvre que celui-ci est un proxénète notoire. Et, pour des raisons mystérieuses, que l'existence de ce dernier lui a toujours été cachée. Et puis, à cause d'un fichu carnet bourré de noms de notables, mentionnant leurs petites perversions, le gros temps soudain menace.

verges.jpgTempête sur le Bassin
  • Un thriller dont le héros, un homme ordinaire, se trouve malgré lui plongé dans un imbroglio pour le moins extraordinaire. Aura-t-il l’étoffe des héros pour s’en sortir ?
  • Abandonné par son père, mal aimé par sa mère, il est adulte taraudé par ses origines familiales. Il découvre avec stupeur certaines vérités qui vont bouleverser sa vie.
  • Minutieuse reconstitution de la vie et des villes autour du Bassin d’Arcachon au milieu des années soixante.
  • Une atmosphère originale, rythmée par les refrains et l’ambiance des sixties.
  • Un héros écologique avant l’heure qui s’insurge devant la construction immobilière monstrueuse de l’époque." 
 
Patrice Vergès, un amoureux du Bassin d’Arcachon est l'auteur de ce nouveau thriller. Journaliste, spécialisé dans l’automobile, Patrice Vergès écrit dans plusieurs revues et magazines français et étrangers, notamment Le Moniteur de l’automobile, ainsi que sur un site Internet. En 2005, il consacre un ouvrage à sa passion : Trente ans de voitures bleues (Editions Drivers).

Après le succès de son premier polar, Sale temps sur Arcachon (Lucien Souny, 2006) qui avait pour cadre le Bassin d’Arcachon, l’auteur plante le décor de son nouveau thriller dans cette même région qu’il affectionne beaucoup et à laquelle il est profondément attaché. Rédacteur en chef du magazine Info, il vit aujourd’hui à Clermont- Ferrand.

Arcachon - novembre 1967
Pour répondre aux demandes des vacanciers, le vieil Arcachon est en train de mourir. On remplace les belles villas en pierre du XIXe siècle par des immeubles en béton avec vue sur le Bassin.
Vendre ces infâmes blocs de béton est la principale activité de Françoise, la nouvelle compagne de Christophe Richard, libraire vers la Jetée Thiers. Il a refait sa vie depuis le drame qui l’a frappé, il y a quatre ans. Il perd son père et se découvre un frère !
A la mort de son père adoptif, en fouillant dans ses papiers de famille, Christophe découvre avec stupeur que sa mère n’a pas eu un, mais deux enfants, avec ce père qu’il n’a jamais connu. Un an avant lui, est né un premier garçon, Yves. «J’avais un frère. Mon père venait de mourir mais c’est ce frère inconnu qui me poursuivait. Enfant, avoir un frère pour partager avec lui mes secrets et mes peines ou pour jouer aux indiens et aux cow-boys ou aux petites voitures était mon rêve le plus fou. A 37 ans, ce rêve d’enfant se matérialisait.»
couv_tempete_.jpgIl se met en tête de le retrouver. Il demande des informations à son amie Aline Moreau, journaliste à Sud-Ouest et spécialisée dans les affaires de police. Elle lui apprend que son frère est bel et bien vivant et qu’il est connu des services de police de Bordeaux pour les sordides activités qu’il mène. En effet, c’est un proxénète notoire à la tête d’un vaste réseau national de call-girls. Un homme quasi intouchable car « s’il balançait le nom de ses clients il pourrait faire tomber des têtes de gens très importants. Des avocats mais aussi des députés, des maires, des conseillers généraux, des divisionnaires de police qui aiment bien les jeunes filles mineures. C’est de la dynamite ! »

« Avec ce frère, j’avais le sentiment que ma vie allait changer. »
Après ces révélations, Christophe Richard parvient à localiser et à rencontrer ce frère inconnu. Dès la première rencontre, l’homme le fascine. D’une élégance naturelle, il est beau, il a du charme auprès des femmes, mais aussi du goût et de l’argent. Il n’a peur de rien et il a le pouvoir. Bref, il est tout ce que Christophe n’est pas mais aurait aimé être.
«Un nouveau séisme avait secoué ma vie et rien d’autre n’avait d’attrait à mes yeux. Cette rencontre me bouffait la pensée, moi, qui avais rêvé d’avoir un frère pendant toute mon enfance. Impossible de me raisonner. Ce frère n’était pas comme les frères des gens que je connaissais. Il était aussi mystérieux qu’attirant et en plus formidablement agréable.»
Yves Maillard lui fait découvrir le sexe facile, les plaisirs, l’argent, la violence. Il va même lui acheter une voiture et l’habiller. Néanmoins, l’admiration, voire la fascination née des premières rencontres, se dilue rapidement. Avec lucidité, Christophe comprend que même si Yves est attirant, a de l’entregent, de l’argent, du sex-appeal, du mystère, ce n’est pas un type bien. C’est plutôt un type qui fait peur, « un animal sauvage », comme lui avait dit Aline. Il tente alors de se préserver. Le cauchemar recommence.

Mais un soir, son frère tape à la porte de son appartement d’Arcachon, gravement blessé d’un coup de couteau par l’un de ses associés qu’il a voulu doubler. Il lui demande de récupérer un petit carnet de couleur violette d’une importance capitale pour lui. Tous les noms des notables qui utilisent ses services y sont inscrits. Après avoir hésité, Christophe part récupérer ce carnet au domicile de son frère. Il y découvre aussi des photos de son père inconnu fusillé en 1945.
De retour chez lui, il retrouve Yves mort de ses blessures. Impossible d’aller à la police car il s’est trop mouillé dans les affaires de son frère et de ses associés ! Il décide alors de se débarrasser du corps en le jetant dans la Garonne. Malgré la culpabilité qui le mine, il pense l’affaire ainsi enterrée et s’apprête à tourner la page.
Mais c’est sans compter avec les associés de son frère qui veulent absolument récupérer le carnet. S’ajoute aussi un homme politique connu et fort puissant qui désire également le reprendre à tout prix pour le détruire, tandis que l’inspecteur Tridoux, avec qui il avait eu beaucoup de démêlés dans le passé, commence à le harceler sur sa conduite bizarre.
En cet hiver 1967, Arcachon est balayé par une tempête force 10. Et Christophe Richard n’y échappera pas. Coincé et manipulé par des bandes de proxénètes, les hommes de mains du diabolique notable, l’inspecteur Tridoux, sa compagne, Françoise, qui ne le comprend plus, l’ancienne amie de son frère, une prostituée, il se trouve plongé au coeur d’une affaire qui va très vite le dépasser.
Et lui, un type ordinaire, libraire de profession, n’a pas, à l’évidence, l’étoffe des héros des polars qui hantent les rayonnages de sa boutique. Comment va-t-il se dépêtrer de cet imbroglio ? Heureusement, il sait qu’il peut compter sur ses fidèles amis, Panpan et Yvonne, qui ne manqueront pas de l’entourer, ni de le protéger.

Crédit Rédactionnel et photographique
Editions Lucien Souny - Le Puy Fraud - 87260 Saint-Paul
Tél. 05 55 75 57 38 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.