Aurélie Depraz : "Indomptable Aquitaine", roman historique

Laissez vous emporter dans l'univers médiéval romanesque d'Aurélie Depraz
Laissez vous emporter dans l'univers médiéval romanesque d'Aurélie Depraz

Aurélie Depraz, romancière historique, habitant Bordeaux, Mériadeck plus exactement, viens de publier son troisième roman historique. "Indomptable Aquitaine", une belle histoire d’amour au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne, met en scène le mariage d’Aliénor avec Louis VII.

Auteur indépendant, elle y décrit longuement le Bordeaux médiéval mais aussi l'Angoumois, le Limousin... bref, le duché d'Aquitaine du XIIe s., qui avait à peu près les même dimensions et limites que la Nouvelle-Aquitaine aujourd'hui !

Aurélie Depraz : "Indomptable Aquitaine", roman historique

La particularité de ce roman ? C’est un ouvrage auto-édité disponible sur Amazon au sein duquel Aurélie Depraz nous transmet sa passion à la fois pour le Moyen-Age et pour sa région d'adoption : la Nouvelle-Aquitaine.  

Résumé

France, 1137. Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulême, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.

Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement... plus que discutable. Un marché qui pourrait fort bien lui coûter l’amour de la jeune femme…

Un jeu entre désir, honneur, passion, amour et rancœur au temps des ducs d'Aquitaine et des comtes de Champagne...

De l’écriture… à l’écriture. Vingt ans pour y revenir
Autoportait d'Aurelie Depraz

Née à Paris en 1987, j’écris depuis presque aussi longtemps que je sais tenir un stylo : poèmes, correspondances, journaux intimes, carnets de voyage, ébauches de romans. C’est également dans l’enfance que j’acquiers ma passion pour l’Histoire (que je dois à deux professeurs extraordinaires), pour la photographie (que je tiens de mon père), pour la littérature (encore des profs extraordinaires) et pour les voyages, les contrées reculées, la géographie (fruit de six années d’expatriation entre mes 8 et 14 ans).

Après une classe préparatoire littéraire (hypokhâgne) et un malheureux épisode dépressif (passons vite…), je passe quelques années passionnées dans le monde de la photo et des danses latines & swing. Puis, touche-à-tout, instable (peut-être… ?^^), et curieuse, je fais successivement des études d’Histoire, d’anthropologie et de management touristique et peaufine en parallèle mon apprentissage de plusieurs langues étrangères (anglais, espagnol, italien, russe) – goût hérité, cette fois, de ma mère.

Je m’intéresse finalement au tourisme dans ma chère région d’accueil, le bordelais, et me retrouve, par le hasard d’heureuses rencontres humaines, dans l’univers de l’événementiel œnologique, que j’explore durant quelques années, tout en suivant, insatiable, de nombreux stages et formations en développement personnel (Analyse Transactionnelle, PNL, Ennéagramme, Spirale Dynamique, Neurosémantique, approche narrative, approche jungienne, programme Idiscover… et tant d’autres !). De nature studieuse et de tendance autodidacte, j’aime compléter ces formations de nombreuses lectures, vidéos et séances d’introspection, une démarche qui m’amène peu à peu (enfin !) à me reconnecter à l’amour de ma vie : l’écriture.

Car, pendant tout ce temps, je me cherche. Je sais qu’il y a quelque chose, là, pour moi, de l’ordre de la vocation, de l’essence profonde, quelque chose qui me transcenderait, qui me prendrait aux tripes, qui me correspondrait plus qu’aucune de toutes les activités auxquelles j’ai touché jusqu’alors... Peu à peu, au fil de mes séminaires de développement personnel, des indices se distillent… Mais le véritable déclic, je l’ai à l’été 2017, lorsque je tombe, par hasard, au détour d’une boîte à livres, sur une romance historique écossaise. Puis une autre, de style Régence. Puis une autre, viking, cette fois. J'adore.

Aurélie Depraz

Aussitôt rentrée de vacances, inspirée par ces diverses lectures coup-de-cœur, j’écris trois romans historiques coup sur coup et m’attelle ensuite, avant de développer de nouvelles trames, au monde de l’édition. Je publie la première (Pour l’amour d’une Sasunnach, une belle histoire d’amour au cœur des Highlands du XIVe s.) en juin 2018, la seconde, L’amour, la mer, le fer et le sang, l’histoire d’un amour improbable au temps des grandes épopées vikings) en octobre, la 3e, (Indomptable Aquitaine, un choc des cultures entre le Nord et le Sud au temps des comtes de Champagne et des ducs d’Aquitaine au XIIe s.) en mars 2019, non sans avoir écrit, entre-temps, mes 4e et 5e romans… Je suis lancée, je vole, je virevolte, je vibre de chaque parcelle de mon être ! Je me suis trouvée et les scénarios se bousculent. Au programme pour les quelques années à venir ? Encore de très nombreuses romances historiques (XIXe, Moyen-Age, Deuxième Guerre Mondiale…), une ou deux comédies romantiques, une ou deux romances contemporaines, plusieurs ouvrages plus… « pédagogiques » sur des thèmes qui me tiennent à cœur (l’Histoire de la vigne & du vin, l’Histoire de l’esclavage, l’éco-citoyenneté…). J’ai de quoi m’occuper !

Auteur indépendant depuis maintenant un an, je vis à Bordeaux avec mon compagnon et conjugue, entre deux scénarios, différentes activités professionnelles afférentes à l’œnotourisme, à l’enseignement privé de matières littéraires et à la préparation d’élèves au baccalauréat. Tôt ou tard, j’espère pouvoir me consacrer exclusivement à l’écriture…

Aurélie Depraz romans historiques

Décourvir son roman
Lire ses 3 romans sur Amazon
Son blog www.aureliedepraz.com
Sa page facebook https://www.facebook.com/aurelie.depraz.auteur/

Articles similaires

Sandrine Biyi : romancière passionnée par le Moyen Âge Sandrine Biyi est passionnée par le Moyen Âge, peut-être parce que, vivant dans l’Entre-deux-Mers, elle en croise les vestiges à chaque détour de chemin. La superbe abbaye de La Sauve Majeure en parti...
Réédition et suite du polar "La Mariée nue" Le succès retentissant de La Mariée nue, sur seulement trois départements du Sud-Ouest - 2000 exemplaires vendus - lors de sa première sortie en 2016, ne demande qu’à se confirmer à l’échelle national...
La mariée nue : un roman policier de Patrick Marty Le polar de l'été n'est ni suédois, ni anglosaxons, il est bergeracois ! Fraîchement muté à Bergerac, le lieutenant Eric Paulin est salement plaqué par sa femme qui l’avait forcé à migrer de Paris ver...
Nathalie Gautherau, lauréate du concours de Nouvelles Bordea... Dystopie, polar, romance, science-fiction, humour, drame, fantastique, uchronie… Tous les genres étaient les bienvenus, pourvu que les récits intègrent une seule et unique contrainte : se dérouler en ...
Leire Renaissances : premier roman de Patrick Ahetz-Etcheber Découvrir, apprendre, combattre... En 2077, il n’y a plus de vie humaine sur Terre. C’est en tout cas ce que proclament les autorités qui dirigent l’immense cité sous-marine au large du Pays basque et...