Terre Océanes Médoc Landes Arcachon

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine

Terres-Oceanes-2010Terres Océanes un magazine dédié au patrimoine et à l'environnement. Du médoc au nord des Landes, en passant par  Bordeaux, Arcachon et le val de Leyre, entre terres et mers, Terres Océanes est un magazine qui s'adresse à tous ceux qui habitent et qui séjournent sur ce territoire.

Denis Dubois de Montreynaud, directeur de la rédaction, nous livre son édition pour ce numéro de l'été 2010

"Au niveau mondial, 40 % des espèces sont menacées. Nous, les humains, risquons de perdre 40 % de notre capital. Car la Terre et ceux qui y vivent représentent notre bien le plus précieux. Principal responsable : l’homme. Terres-Oceanes-2010Prenons l’exemple des rejets de substances dans les mers et les océans. Chez nous, un quart des polluants échappent aux stations d’épuration pourtant de plus en plus performantes. Un rapport publié au début de cette année et cosigné par le très sérieux Cemagref précise que « certains composés peuvent avoir un impact avéré sur les organismes aquatiques même à doses très faibles : algues, lentilles d’eau, mollusques… poissons. »

C’est l’exemple de l’Ibuprofène, ce médicament contre la douleur « très couramment utilisé et inoffensif pour les hommes mais ayant des effets nocifs sur les crabes ». Il faudrait que l’on pense l’avenir, à l’avenir de nos enfants, aux merveilles qui nous entourent et que ce numéro de Terres Océanes tient à montrer.

Mais quand on tape dans le dur, au portefeuille donc, c’est difficile. L’ONU a estimé que la perte des espèces coûterait chaque année 6 % des richesses du monde. Mais qui est prêt à consacrer 6 % de ses richesses à préserver l’environnement ? La marche peut paraître haute. Et le renoncement guette.

Dans son film Home qui présente la Terre vue du ciel et les ravages de la pollution, Yann Arthus-Bertrand dit en substance : « Il faut être optimiste car on n’a plus le temps d’être pessimiste. » Être optimiste, c’est croire qu’un tout petit rien vaut mieux que rien du tout. D’où la nécessité, chacun à son niveau, de commencer par de petites étapes, de petites victoires : ne pas gaspiller l’eau et accepter que sa pelouse jaunisse en été par exemple.

À chacun de trouver son chemin pour un monde meilleur qui nous rendra meilleur."

Sommaire cliquer sur l'image pour une meilleure lectu
re

Terres-Oceanes-2010

Articles similaires

Un grand pôle coopératif agricole et agroalimentaire dans le... Michel Prugue et Patrick Grizou, Présidents respectifs des groupes coopératifs Maïsadour et Terres du Sud, viennent d'annoncer la décision de leurs conseils d’administration de mettre en œuvre le proj...
Magazine "Terres des Landes" - Edition 2016 Raconter les Landes, singulières et plurielles !Le Numéro 4 du très attendu Magazine "Terres des Landes" est dans les kiosques depuis ce samedi, il coïncide joyeusement avec le lancement, le 25 mai de...
Biscarosse : Océanes de la radio, événement radiophonique aq... Mais dites, n'est-ce pas bientôt l'été via le printemps et les Océanes de la Radio ? La fièvre monte en effet à Biscarrosse plage, chaque 1er samedi de Juin, avec l'organisation d'un des plus gra...
Initiatives Océanes : nettoyage des plages en Aquitaine Lors du premier week-end de printemps Surfrider Foundation Europe organise les Initiatives Océanes. Les Initiatives Océanes un grand week-end éco-citoyen dédié à la protection de notre littoral, de no...
Tous à flot : une grande collecte festive de déchets aux bas... Tous à flot : une grande collecte festive de déchets aux bassins à flot de Bordeaux. A l’occasion des Initiatives Océanes, les Marins de la Lune, le chantier naval associatif ARPEJe et Surfrider Found...