INDEX DE L'ARTICLE

Mois du film documentaire en AquitaineLe Mois du film documentaire, ce rendez vous incontournable du cinéma documentaire, propose 4 semaines d’un programme riche et foisonnant dans tout l’hexagone. Le mois du film documentaire en Aquitaine se déroule tout au long du mois de novembre. Les films documentaires à découvrir sont des œuvres créatives qui ...

...  témoignent d’un investissement personnel des auteurs. À travers eux se tissent des points de vue singuliers sur le monde, qu’il soit très proche ou lointain. Chaque année, les bibliothèques, salles de cinéma, associations et autres espaces de projection possibles sont investies par la volonté de rendre visibles au plus grand nombre des films peu vus car produits et réalisés avec des moyens souvent précaires.

Une centaine de rendez-vous qui sont autant de fenêtres ouvertes sur un indispensable état du monde. Une programmation éclectique, qui témoigne et susciter la découverte et le débat autour de différents thèmes.


Saut - Bande annonce Mois du film documentaire... par Images-en-bibliotheques

Coordonné par ECLA Aquitaine (Ecrit Cinéma Livre Audiovisuel) et l’ACPA (Association des Cinémas de Proximité en Aquitaine) en Aquitaine, Novembre 2013 marque la 14ème édition du Mois du film documentaire. Organisée par Images en bibliothèques, cette manifestation nationale met en avant des trésors documentaires auprès d’un public de proximité.

MFD2013-VISUEL-TEXTE-BD

Le Mois du film documentaire c’est près de 1 800 structures : médiathèques, cinémas, associations, musées, centres culturels, écoles, universités... Mais aussi de nombreux foyers ruraux, prisons, hôpitaux et structures sociales. A l’étranger, une cinquantaine de pays participe grâce au réseau des centres culturels français et Alliances françaises. Les programmations originales et éclectiques font découvrir une diversité d’oeuvres (récentes, de patrimoine, de production française ou étrangère).

Plus de 3 000 séances de 1 700 films seront proposées. Les films rendent compte d’une grande diversité de formes et de regards. Ce qui les relie, c’est la créativité de leurs auteurs et leur désir de partager des questionnements sur le monde, qu’ils soient d’ordres intime, politique, social, artistique ou même philosophique. Le Mois du film documentaire aide à la diffusion de ces films qui souffrent de peu de visibilité à l’année sur les écrans. La manifestation permet au documentaire de création de trouver son public audelà du temps des festivals, sur tous les territoires.

C’est également l’occasion de rencontrer de nombreux réalisateurs et intervenants car la plupart des projections sont accompagnées de débats, expositions, ateliers, concerts, colloques... Le Mois du film documentaire rassemble un public chaque année plus nombreux : 148 000 spectateurs aux séances l’an passé, habitués et néophytes. Des séances pour les jeunes publics sont organisées avec des animations. Ces séances donnent à voir aux plus jeunes, dès 3 ans, des films qu’ils ont peu l’habitude de découvrir par ailleurs qui éveillent la curiosité.

Au menu également, la deuxième édition du ‘‘mois du webdoc’’ : une sélection de webdocumentaires récents en ligne. Cette proposition parallèle permet d’explorer comment des auteurs s’emparent de ce genre pour imaginer de nouvelles écritures.

Les temps forts de la manifestation en Aquitaine

  • Ouverture le jeudi 7 novembre à 18h30 à la Maison des Arts du domaine universitaire de Bordeaux III (Pessac) : projection de Casa*, de Daniela de Felice.
  • Clôture le vendredi 29 novembre à 19h au cinéma l’Atalante de Bayonne : présentation de l’oeuvre transmédia / Gare du nord* par Claire Simon, Camille Duvelleroy et Méline Engerbeau puis projection de Géographie Humaine*, de Claire Simon

L’ACPA et ÉCLA invitent des auteurs-réalisateurs-producteurs à accompagner six films en tournée, sur les routes d’Aquitaine. Le public aquitain pourra ainsi découvrir : Casa* de Daniela de Felice, Après l’hiver, le printemps de Judith Lit, Les noces de Figaro, journal d’une création* de Jeanne Oberson et Fabrice Main, Sous les bulles, l’autre visage du monde de la bande dessinée** de Maïana Bidegain, Lame de fond* de Perrine Michel ou encore Le terrain de Bijan Anquetil.

* Films soutenus par la Région Aquitaine
** Film soutenu par le département des Pyrénées-Atlantiques

Le Mois du film documentaire permet de faire découvrir une diversité d’œuvres singulières : récentes, de patrimoine, issues de la production française ou étrangère. La grande participation des nombreux acteurs culturels, éducatifs et sociaux est la clé du succès de cette manifestation qui s’adresse à tous les publics....

En quelques mots, en quelques chiffres…
→ L’objectif : découvrir la richesse du documentaire de création en fédérant les multiples manifestations construites par des programmateurs passionnés, dans des lieux de diffusion très divers.
→ Près de 1 500 lieux participants : médiathèques, salles de cinéma, établissements culturels, éducatifs et sociaux, musées, centres culturels à l’étranger… … organisent des projections et rendent visible le documentaire de création, mobilisant chaque année plus de 147 000 spectateurs.
→ Plus de 3 000 projections et événements : près de 1 500 films projetés, mise en lumière de films documentaires rares ou inédits, hommages à des réalisateurs, découvertes de jeunes talents, avant-premières, rencontres et débats animés autour de thématiques, expositions, concerts....

Ecla – comme é-crit, c-inéma, l-ivre et a-udiovisuel – est l’agence régionale née de la fusion de l’Arpel (Agence régionale pour l’écrit et le livre) et d’AIC (Aquitaine Image Cinéma).

Écla traduit dans ses missions les priorités du Conseil régional d’Aquitaine en matière de livre et d’écrit, de cinéma et d’audiovisuel et de labels musicaux indépendants. Elle est chargée de favoriser la promotion de ces secteurs par la mise en place d’actions spécifiques de soutien, d’accompagnement et de valorisation. Sa création est un signal fort de la volonté régionale de faire des industries culturelles un des axes prioritaires de la politique culturelle.

Les quatre pôles qui composent le département Livre et écrit, Lecture publique et Patrimoine, Développement de la lecture, Economie du livre et de la Musique et Vie littéraire oeuvrent pour soutenir et promouvoir la création littéraire, l’édition et la distribution du livre. Le département Cinéma et audiovisuel, articulé en trois pôles, Accompagnement de la filière professionnelle et Action culturelle cinématographique a pour objectif de soutenir la création cinématographique et audiovisuelle, d’accueillir les tournages en région et de faciliter la promotion et la diffusion des œuvres.  Ce département comprend également le Pôle régional d’éducation à l’image depuis le début de l’année 2010.  Concernant les labels musicaux, la mission sera consacrée à l’économie de la diffusion et de la distribution.

L’Association des cinémas de proximité en Aquitaine (ACPA) a pour vocation de soutenir et d’accompagner les salles de cinémas dans leurs actions de programmation, d‘animation, de communication et de formation professionnelle. Elle coordonne deux dispositifs régionaux, l’un en faveur du film de répertoire (Cinémémoire) et l’autre du film documentaire (Cinéquadoc). L’opération CINÉQUADOC vise à favoriser la diffusion sur grand écran des productions documentaires et l’animation de rencontres associant prioritairement les producteurs régionaux.

Dans le domaine du film documentaire, Ecla anime en partenariat avec l’ACPA et l’Espace Histoire Image de la Médiathèque de Pessac une Commission de sélection de films "VU d’Aquitaine". Les objectifs de cette commission sont d’aider à la constitution des fonds des bibliothèques d’Aquitaine, en accentuant la part accordée à la production régionale, et de favoriser la complémentarité des bibliothèques et des cinémas indépendants.

L’ACPA et Écla coordonnent le Mois du film documentaire en Aquitaine qui réunit exploitants de cinéma et médiathèques.

La coordination aquitaine

  • est force de proposition pour le choix des films,
  • édite un programme régional regroupant l’ensemble des manifestations,
  • organise également des tournées d’auteurs réalisateurs, une ouverture et une clôture.