L'AFPA et la réplique du Canard

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine

En 2020, à l'occasion du Centenaire de l’Aéronautique : l’AFPA a redonné vie au CANARD !, premier hydravion construit par Henri Fabre et ayant volé avec succès le 28 mars 1910.  L’association Fabre 2010 reconstruit, sur le site du campus AFPA de Bordeaux-Bègles, sa réplique en alu et matériaux composites.

Cette réplique du « canard » construit en bois voilà 100 ans par Henri Fabre doit voler pour le centenaire du 1er vol de l’hydravion le 28 mars 2010 sur l’Etang de Berre dans les Bouches du Rhône. Les premiers essais de flottabilité et de vol ont lieu en Gironde à Bègles et à Biscarrosse, mi Mars.

Une reconstruction fidèle, avec des matériaux de haute technicité

Le projet « Fabre 2010 » rend hommage à une invention révolutionnaire qui appartient au patrimoine aéronautique : celle du premier hydravion volant au monde qui était français.
Les partenaires du projet, tous des passionnés, ont voulu, à partir du brevet déposé par Henri Fabre en 1910, fabriquer une réplique parfaite de cet hydravion mais avec des matériaux modernes de haute technicité. La machine d'Henri Fabre était de taille moyenne. Élancée, fine, elle semble légère. Le nouveau modèle sera une réplique fidèle de l’original.
L’AFPA de Bègles est maître d’oeuvre du projet : Frédéric Pérez, formateur (formation Monteur Structures Aéronef) et Président de l’association Fabre 2010, assure le dessin, la conception et l’encadrement technique de la fabrication du « canard ». Laurent Delmas formateur aussi à l’AFPA de Bègles participe à la fabrication et à l’assemblage de la structure. Les différentes pièces de cet appareil sont réalisées par des écoles (Institut de Maintenance Aéronautique, AFPA, Air Océan Formation) les élèves sont encadrés par des spécialistes d’aéronefs. C’est dans les ateliers du campus AFPA de Bordeaux-Bègles, que les stagiaires et les formateurs bénévoles effectuent la fabrication de la structure primaire et l’assemblage final. Certains n’hésitent à venir sur leur temps libre, particulièrement le week-end, avec leurs formateurs.

  • Premiers essais de flottabilité sur le lac de Bègles : troisième semaine de mars
  • Premiers essais de vol : troisième et quatrième semaine de mars sur la zone militaire de Biscarosse

Le projet pédagogique
La reconstruction, sur le site du campus AFPA de Bègles, est emblématique des valeurs et de la pédagogie AFPA : engagement, travail en équipe, acquisition du geste professionnel mais aussi de compétences transversales liées à l’intégration dans un collectif de travail … Ainsi, la conduite du projet « Canard » s’appuie sur une large mobilisation des formateurs et stagiaires au-delà du secteur aéronautique. C’est le cas des équipes des formations TMDA (transformation des métaux par déformation et assemblage) qui ont permis la construction et l’assemblage de pièces : tuyautage, chaudronnerie, usinage.
Les stagiaires pourront valoriser cette expérience enrichissante sur le plan technique et humain auprès de leurs futurs employeurs.

Tradition et modernité
Le « Canard » original était en bois et toile. Pourquoi utiliser des matériaux modernes ?
Frédéric Pérez s’en explique : « même si nous réalisons cette réplique le plus fidèlement possible, afin de commémorer le centenaire du premier vol au monde d’un hydravion et rendre ainsi hommage à son inventeur visionnaire, nous avons décidé de nous inscrire radicalement dans l'esprit novateur qui caractérisait Henri Fabre. Nous avons pour ambition (pour la première fois de son histoire) non pas de reconstruire le même aéronef avec les mêmes matériaux qu’en 1910, mais d’en reprendre les principes et les concepts en les reproduisant comme Henri Fabre l'aurait fait s’il était dans le 21ème siècle, innovant toujours dans le choix des matériaux et des moyens d'assemblage ».
Il conclut : « c’est aussi une de nos forces à l’AFPA d’allier tradition et modernité, préservation des gestes et techniques traditionnels et innovation technologique. »

En savoir plus sur  Henri Fabre et son « canard »
Le « Canard » originalenri Fabre était un ingénieur français, né à Marseille le 29 novembre 1882, décédé le 29 juin 1984 à l’âge de 102 ans. A 27 ans, il devint l’incontestable inventeur, constructeur et 1er pilote d’un nouvel engin volant, nommé « hydroaéroplane », jusqu’en 1913.
C’est le 28 mars 1910 que le 1er hydravion au monde baptisé le « canard » parcourt 800 mètres au-dessus de l’Etang de Berre.

Les étapes du projet Henri Fabre 2010 :

  • Automne 2008 : Calculs et définition technique, fabrication des pièces primaires et début des essais d'assemblages de la structure principale (sur différents sites).
  • 2009 :  Assemblage de l’appareil, réglages divers et essais statiques en atelier (AFPA Bègles).
  • Début 2010 : Essais et réglages – Modifications éventuelles (AFPA Bègles), Essai de manoeuvrabilité à l’eau (lac de Bègles),  Essai de décollage, MARS 2010 :  Présentation de l’appareil, Vol commémoratif (étang de Berre)
  • 2010 :  Participation à différents meeting et évènements autour du centenaire de l’aéronautique, notamment : le salon de l’hydraviation à Biscarosse (du 13 au 16/05/2010), Centen’air 2010 Bordeaux fête le ciel en Mai,

centenaire-aeronautique-afpa-hydravion-canard

L’AFPA

Avec près de 200 000 personnes formées et plus de 250 000 personnes conseillées chaque année, l’AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) est depuis 60 ans, le 1er organisme de formation des actifs en France. Implantée nationalement avec 186 sites de formation, elle propose une large gamme de formations adaptées aux besoins de tous les actifs : qu’il s’agisse des demandeurs d’emploi à la recherche d’une reconversion professionnelle, ou de salariés en quête de perfectionnement dans leur métier, ou encore d’actifs dits « spécifiques » (personnes handicapées, détenus, etc..).
L’AFPA en Aquitaine : plus de 6 000 entrées en formation par an. En Béarn ce sont près de 1000 stagiaires formés chaque année dans les métiers de l’Industrie, du Bâtiment, du Tertiaire administratif, de l’Insertion et de l’Aide à la personne.

La pédagogie AFPA est concrète : elle est centrée sur le métier, basée sur le geste professionnel et l’acquisition des compétences nécessaires à l’activité ; les formateurs sont tous d’anciens professionnels de leur secteur d’enseignement.

Retrouvez  l'AFPA sur www.aquitaine.afpa.fr

 


centenaire-aeronautique-afpa-hydravion-canard


Articles similaires

Anglet Aéro Antlantic : un forum pour découvrir les métiers ... Véritable forum des métiers, le forum Anglet Aéro Antlantic est une occasion unique d’explorer les nouvelles opportunités qu’offre cette filière de pointe . Le secteur aéronautique, particulièrement i...
Musée de l'hydraviation - Biscarrosse Le Musée Historique de l’Hydraviation de Biscarrosse est un lieu unique en Europe situé sur le lieu mythique de l’ancienne base. Il raconte cette histoire et celle de l’hydraviation mondiale en vous c...
Biscarrosse et l’hydraviation tout une histoire Biscarrosse et l’hydraviation : un destin commun avec deux bases : Latécoère (base de montage et d’essais) et Les Hourtiquets (base commerciale Air France). En 1930, Biscarrosse, village de résiniers ...
François Denhaut inventeur de l'hydravion à coques Chaque année, Le Musée de l'Hydraviation de Biscarrosse présente une exposition temporaire. En 2012, année d'organisation rassemblement biennal international d'hydravions de Biscarrosse", l'exposition...
Le secteur Aéronautique et Spatial dans le Grand Sud-Ouest La filière aéronautique et spatiale est d’importance majeure pour l’économie des deux régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie : elle emploie 159 000 salariés fin 2018, soit 6,1 % de l’emploi salarié m...