Conférences sur les Neurosciences en Aquitaine

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine

Conférences 2010 sur les Neurosciences en Aquitaine La Région Aquitaine poursuit le cycle de conférences scientifiques internationales de haut niveau, dédié à deux disciplines pour lesquelles elle dispose de compétences reconnues : les polymères et les neurosciences. Les meilleurs neurobiologistes mondiaux  se donnent rendez-vous à Arcachon.

En 2012, la 6ème de ces conférences aura lieu du 5 au 8 novembre 2012 à Arcachon / Palais des Congrès (France) autour du thème « Maladie d'Alzheimer : the end of the beginning or the beginning of the end ? ».

Co-chairman de ces conférences, le Professeur Jean-Marc Orgogozo, chef du pôle neurosciences cliniques au CHU de Bordeaux, à la tête de la fédération de neurosciences de l'Université Bordeaux Segalen et chercheur Alzheimer avec le professeur Dartigues à l'Inserm, est un référent international contribuant à ce que le centre de Bordeaux soit à ce jour en France, l'un des plus importants, en terme d'activité et d'initiative. C'est donc sous sa co-présidence que se réuniront à Arcachon les meilleurs spécialistes mondiaux afin d'y présenter leurs travaux de recherche les plus récents.Neurosciences-Arcachon-2010

Un plateau de scientifiques internationaux est attendu à Arcachon pour faire le point sur leurs recherches, parmi lesquels Jean-Charles Lambert et Stéphanie Debette, deux jeunes français extrêmement brillants neurologistes à l'hôpital universitaire de Lille (France); Dale Shenk (San Francisco-USA), spécialiste mondial de la maladie d'Alzheimer, inventeur du vaccin anti-amyloïde; Chet Mathis, le chercheur qui a pratiquement mis au point la visualisation des protéines amyloïdes in vivo chez l'homme  (Université de Pittsburgh - USA) ; Richard Frackowiak, imageur de grande réputation internationale attaché à l'Université de Lausanne / Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, et directeur du service neurologie. Il interviendra sur le thème « l'imagerie cérébrale structurale et fonctionnelle » (Lausanne - Suisse) ...

La maladie d’Alzheimer
..... un problème société et de santé publique

Le vieillissement de la population s'accélère depuis les années 80 et un tiers des français devrait être âgé de plus de 60 ans d'ici 2040, soit plus de 20 millions de personnes. Au cours de ces dix dernières années, les hommes ont gagné 3.1 ans et les femmes 2.1 ans. Plus la durée de la vie est longue, plus l’être humain augmente ses chances de contracter la maladie d’Alzheimer, pathologie strictement liée au vieillissement dont 40 millions de personnes dans le monde présentent des cas avérés de cette maladie neurodégénérative altérant la mémoire. Si jusqu’en 1975 les hommes étaient les plus touchés, les statistiques se sont aujourd’hui inversées, les femmes étant désormais les plus nombreuses. Selon un sondage réalisé par TNS-Sofres, publié en Mars 2008, pour plus d'un français sur 2, Alzheimer est la maladie la plus crainte par les français après le cancer.

L’un des enjeux majeurs de la recherche sur la maladie d’Alzheimer concerne la découverte de marqueurs prédictifs fiables permettant de faire le diagnostic le plus précoce possible, avant la perte d’autonomie, qui définit le stade de démence. Une simulation a démontré que si l’on arrive à repousser, ne serait-ce que de cinq ans, le début de la maladie, le nombre de patients atteints pourrait être réduit de 50 %.

Or, si les traitements actuels sont encore purement symptomatiques, des stratégies visant à retarder le développement du processus pathologique sont à l’étude. L’immunothérapie par injection de peptide amyloïde permet d’espérer que l’on puisse retarder, voire stopper, le processus pathologique dans les années qui viennent.

Neurosciences-Aquitaine-2012-02

Les plus grands chercheurs mondiaux spécialistes de la maladie d’Alzheimer

Un plateau de scientifiques internationaux est attendu à Arcachon pour faire le point sur leurs recherches, parmi lesquels Jean-Charles Lambert et Stéphanie Debette, deux jeunes français extrêmement brillants neurologistes à l’hôpital universitaire de Lille (France)… Dale Shenk (San Francisco-USA), spécialiste mondial de la maladie d’Alzheimer, inventeur du vaccin anti-amyloïde… Jie Shen Professeur en neurobiologie (Harvard Medical School Center for Neurologic Diseases – Boston-USA), Andre Fischer (European Neuroscience Institute / Goettingen-Allemagne)… Luc Buée, directeur de recherche à l'unité Inserm 837 (Lille – France)… Frédéric Checler, directeur de recherche Inserm à l'Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire de Valbonne où il est responsable de l'équipe « Biologie cellulaire et moléculaire du vieillissement cérébral normal et pathologique » (Nice – France)… Pascale Barberger-Gateau, responsable de l’équipe « Epidémiologie de la nutrition et des comportements alimentaires » du Centre de Recherche Inserm U897. L’étude des relations entre l’alimentation et le vieillissement cérébral est au coeur de ses recherches qui font référence dans le monde entier (Université Bordeaux Segalen - Bordeaux-France)… Chet Mathis, le chercheur qui a pratiquement mis au point la visualisation des protéines amyloïdes in vivo chez l’homme (Université de Pittsburgh – USA)… Olga Garaschuk, Institut de neurosciences Institute (Munich – Allemagne)… Michael Heneka spécialiste des processus inflammatoires dans la mort neuronale (Université de Bonn – Allemagne)… Carol Brayne, très grande chercheuse épidémiologiste dans le département de santé publique de l’Université de CAMBRIDGE, spécialiste du vieillissement cérébral « normal » et pathologique (Grande-Bretagne)… Delphine Boche, jeune chercheuse française travaillant à l’Université de Newcastle, qui interviendra sur l’Amyloïdose cérébrale et vasculaire (Grande-Bretagne)… Richard Frackowiak, imageur de grande réputation internationale attaché à l’Université de Lausanne / Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, et directeur du service neurologie. Il interviendra sur le thème « l'imagerie cérébrale structurale et fonctionnelle » (Lausanne – Suisse) …
Deux sessions de posters seront également organisées, avec remise de trois prix aux meilleures présentations par l’Université de Bordeaux.

L’Aquitaine : un pôle international dans la recherche et le traitement des maladies neurodégénératives
L'étude des neurologues Jean-Marc Orgogozo et Jean-François Dartigues publiée en 2008 dans la revue américaine Annals of Neurology a révolutionné les connaissances sur la maladie neurodégénérative. Les chercheurs de l'Inserm à l’Université Bordeaux Segalen ont étudié un panel de 3 700 Girondins et Périgourdins de 65 ans, en bonne santé, pendant vingt ans. 350 d'entre eux ont développé la maladie d'Alzheimer. Leurs conclusions révèlent que la maladie peut être décelée dix ans avant qu'un diagnostic médical ne soit établi. Une prise en charge précoce augmenterait les chances de retarder l'avancée de la maladie avant que des lésions définitives n'apparaissent dans le cerveau.
Plus récemment, l'Institut interdisciplinaire des neurosciences (IINS) a annoncé en janvier 2011 une découverte sur les récepteurs des cellules nerveuses du cerveau humain. Ces travaux réalisés avec des scientifiques américains ouvrent des perspectives thérapeutiques pour certaines maladies, dont Alzheimer.
Confortant cette pole position, l’Aquitaine disposera bientôt d’un Neurocampus basé à Bordeaux : 15 000 m² seront - au printemps prochain - dédiés à la recherche en neurosciences.

Les neurosciences en Aquitaine

Les neurosciences font partie des domaines d’excellence de la recherche en Aquitaine, domaine qui a connu un fort développement ces dix dernières années sous l’impulsion du PRES Université de Bordeaux et des grands organismes de recherche (CNRS, Inserm). L’une des plus grandes communautés scientifiques de France mais aussi d’Europe dans le domaine de la neurologie s’y est constituée. Plus de 500 chercheurs travaillant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) se sont regroupés au sein de l’INB (Institut des Neurosciences de Bordeaux). Cet institut créé en 1994 regroupe aujourd’hui cinq grands pôles de recherche et couvre de nombreux champs de la recherche en neurosciences expérimentales et cliniques.

Depuis plus de 10 ans, la Région Aquitaine mène une politique ambitieuse de soutien à la recherche et à l’innovation, à laquelle elle consacre chaque année une part importante de son budget. Première Région française pour ses investissements en faveur de la recherche, la Région Aquitaine soutient particulièrement le domaine des neurosciences, notamment à travers la création et le financement d’un Neurocampus à Bordeaux visant à faire de Bordeaux la capitale mondiale des neurosciences.
Via cette conférence, la Région souhaite envoyer un message fort à la communauté scientifique, notamment à ses membres les plus jeunes auxquels elle offre ainsi une occasion unique de nouer des contacts privilégiés et d'échanger au plus haut niveau. Elle contribue par cette initiative à augmenter encore la notoriété internationale des laboratoires aquitains et à renforcer l’attractivité de l’Aquitaine.

Neurosciences-Arcachon-2010-03


Crédit Rédactionnel : Canal Com

Articles similaires

Nouvelle-Aquitaine : campagne de dépistage renforcée dans le... Face à la situation sanitaire préoccupante liée à la propagation du virus de la Covid-19 dans la région Nouvelle-Aquitaine, la Préfecture, les académies de Bordeaux, Limoges et Poitiers, l'Agence régi...
Tutos sur le dépistage du cancer colorectal Si octobre est rose pour sensibiliser à la détection du cancer du sein, autant mars est bleu en ce qui concerne celui du cancer colorectal. L'opération vise à sensibiliser sur l’importance du dép...
Des guides Amoureux pour la relance du Tourisme ! C'est le moment de tomber amoureux ! Vivre différemment ? C'est devenu une certitude, profiter de l'instant, de la vie, prendre le temps, apprécier, découvrir,  puis  partager... passio...
Le dynamisme des Grandes Entreprises et ETI en Nouvelle-Aqui... La progression de l’emploi dans les grandes entreprises et les ETI s’explique par la croissance des PME et des ETI qui changent ainsi de catégorie, mais aussi par les créations de nouveaux établisseme...
La France vise le titre au tournoi des VI Nations Qui succédera à l’Angleterre pour remporter le tournoi des Six Nations 2021 ? Alors que le tournoi a commencé à huis clos, de nombreux amoureux du ballon ovale peuvent nourrir leur manque de stade par...