Avancée pour la protection des amphibiens et des reptiles

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Protection intégrale de toutes les espèces d’Amphibiens et Reptiles en France métropolitaine
Protection intégrale de toutes les espèces d’Amphibiens et Reptiles en France métropolitaine

Aujourd’hui, toutes les espèces de serpents de France ont enfin un statut de protection à la mesure de leur enjeu de conservation. Grâce à une mobilisation collective sans précédent pour ces espèces «mal-aimées», l’autorisation partielle de la destruction des vipères (pourtant particulièrement vulnérables) fait désormais partie du passé.

Les associations nationales et régionales de protection de la nature sont satisfaites de cette évolution. Elles resteront vigilantes sur l’avancée des expertises en cours demandées par le ministère de la Transition Écologique dans la perspective d’un durcissement de la réglementation sur la pêche des grenouilles. Dans cette attente, elles appellent les préfets à ne pas prendre d’arrêtés autorisant la pêche de grenouilles.

Vipère péliade (©Gilles Pottier)
Vipère péliade (©Gilles Pottier)
Grenouille rousse (©Alexandre Roux)
Grenouille rousse (©Alexandre Roux)

Publié aujourd’hui au Journal Officiel, l’arrêté fixant la liste des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection marque finalement une avancée en faveur de la protection de la biodiversité. Mis en consultation publique en novembre 2019, le texte n’avait pas connu de mise à jour depuis 2007. La version en consultation avait alors choqué le monde naturaliste tant les ajustements proposés étaient marginaux au regard de la multiplication des cris d’alarme des scientifiques sur l’effondrement de la biodiversité auquel les reptiles et amphibiens n’échappent pas. Après 14 ans d’alerte sur les carences et erreurs du texte de 2007, une forte mobilisation collective aux côtés de la Société Herpétologique de France a permis d’attirer l’attention du ministère de la Transition Écologique. Le collectif d’associations se félicite qu’un dialogue constructif ait pu être engagé et débouche à la protection de toutes les espèces de serpents.

Vipere aspic O.LourdaisVipère aspic (©Olivier Lourdais)

Le texte publié interdit de tuer ou maltraiter l’ensemble des serpents dont les vipères, espèces en déclin et vulnérables. Toute personne outrepassant cette interdiction s’expose à 2 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende.Cela signifie également que leurs milieux de vie sont également préservés et qu’il faut désormais les prendre en compte dans l’aménagement de nos territoires.

Reptiles, Serpents, Vipera, Viperidae
Vipères aspics (©Matthieu Berroneau)

 Pour des raisons administratives que les associations regrettent, la Grenouille rousse et la Grenouille verte ne bénéficient toujours pas de protection intégrale. Leur pêche, à des fins commerciales ou non suivant l’espèce, fragilise leur viabilité sur le long terme mais aussi celle d’espèces voisines avec lesquelles le risque de confusion est élevé alors même que certaines sont fortement menacées.

Les associations resteront vigilantes. Elles attendent les conclusions de l'étude en cours sur l’exploitation commerciale de la Grenouille rousse, notamment en Bourgogne-Franche-Comté. Elles pressent aussi le ministère de la Transition Écologique de conduire l’étude juridique convenue sur la cohérence entre les dispositions réglementaires encadrant la pêche des Grenouilles rousses et vertes et un statut de protection plus fort de ces espèces. Dans cette double optique, elles appellent les Préfets à ne pas publier d’arrêté préfectoral autorisant leur pêche.

Laurent Barthe, président de la Société Herpétologique de France (SHF) : « La SHF est enfin entendue et je m’en réjouis. La publication de ce texte et la protection intégrale des vipères est une victoire pour toutes les personnes qui se sont mobilisées à leur échelle et que je tiens àremercier. Nous restons toutefois pleinement investis dans la défense des espèces d’amphibiens qui ne bénéficient pas encore de protection cohérente : le contexte sanitaire doit rappeler à chacun la gravité de l’effondrement de la biodiversité et l’impact de l’humain sur les écosystèmes.».

Amphibiens, Anoures, Pelophylax, Ranidae
Grenouille verte (©Matthieu Berroneau)
Grenouilles rousses (©Matthieu Berroneau)
Grenouilles rousses (©Matthieu Berroneau)

 

Retrouvez en ligne

Grenouille rousse (©Damien Troquereau)
Grenouille rousse (©Damien Troquereau)

Structures régionales du Sud-Ouest

  • Cistude Nature - Carine Lecoeur - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 77 89 40 90
  • Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin - -Gabriel Metegnier - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Clémence Brosse - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Nature en Occitanie - Camille Dyrda - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 36 49 51 54
Vipère péliade (©Matthieu Berroneau)
Vipère péliade (©Matthieu Berroneau)
Vipère aspic (©Alexandre Roux)
Vipère aspic (©Alexandre Roux)

Articles similaires

Pointe de Grave : découvrir la migration des oiseaux La Journée mondiale des oiseaux migrateurs informe et sensibilise chaque année le grand-public sur le besoin de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats et ce, depuis plus de 10 ans. Pour l'o...
Aider les oiseaux cet hiver avec l’opération tournesol Le froid va prochainement pointer le bout de son nez. La LPO propose à chacun une vente de graines de tournesol pour aider les oiseaux à passer sereinement l’hiver. L’hiver est la saison la plus ...
Ecovolontariat pour l'étude de la migration au Cap Ferret La Pointe du Cap Ferret, propriété du Conservatoire du Littoral, est un lieu privilégié pour observer les oiseaux migrateurs qui regagnent leurs quartiers d’hivernage de la péninsule Ibérique ou d’Afr...
 Animaux en détresse : la LPO Aquitaine lance un appel à bén... Le Centre de soins LPO Aquitaine a déjà accueilli 2 700 animaux sauvages en détresse depuis le début de l'année ; des oiseaux, des mammifères, des reptiles et des amphibiens. Le Centre lance aujourd'h...
Mission hérisson : une enquête de sciences participatives La LPO a lancé, le 16 juillet dernier, une enquête de sciences participatives intitulée "Mission hérisson". L'objectif de cette mission est de mieux connaître l'état de santé de la population de héris...