Encourager les Français à trier leurs emballages salis

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Citeo lance une nouvelle campagne pour encourager les Français à trier leurs emballages salis
Citeo lance une nouvelle campagne pour encourager les Français à trier leurs emballages salis

Les plus petits gestes ont les plus grands des effets quand on s'y met tous ensemble.Trier c'est se mobéliser ensemble ! 89% des Français trient régulièrement, c’est bien. Seule la moitiée le fait systématiquement, En faites-vous partie ?  

Chacun d’entre nous a le pouvoir de préserver les ressources naturelles en triant les emballages et les papiers. Un geste quotidien auquel nous prêtons peu d’attention, un geste qui pourtant engage notre avenir. Trier, c’est donner. C’est donner une nouvelle vie à la matière. C’est donner du répit aux ressources naturelles pour qu’elles se renouvellent. C’est se donner les moyens d’agir pour l’environnement. Alors, vous aussi, agissez, rejoignez le mouvement "Trier, c’est donner..."

Citeo encourage les consommateurs à trier davantage les emballages, même s’ils sont sales, avec une campagne plurimédia qui vise à lever les freins qu’ils peuvent a voir au quotidien.

Le geste de tri des emballages salis est moins systématique

Si 89 % des Français déclarent trier emballages et papiers, seule la moitié d’entre eux, 51% précisément, les trient systématiquement. Parmi les raisons pour lesquelles les Français ne trient pas, la salissure de l’emballage est la première évoquée. Cet argument arrive en tête des freins au geste de tri, avec un score de 29%*, un pourcentage en baisse depuis la première édition de l’Observatoire du geste de tri de 2013 (33%) mais qui reste élevé, au regard des performances de collecte à atteindre pour développer le recyclage.

Ce frein est lié à un manque de connaissance du processus de recyclage et à l’idée reçue selon laquelle la salissure rendrait le recyclage de ces emballages impossible. Le frein est également pratique : les inconvénients liés à la saleté (se salir les mains, son bac de tri, etc.) découragent et sont perçus comme plus forts que l’intérêt de trier.

Trier les emballages salis, un geste pour (re)donner un peu de ressources à la planète

A travers cette nouvelle campagne, Citeo souhaite rappeler la bonne consigne de tri pour ceux qui ne la connaissent pas et tous les bénéfices environnementaux du recyclage de ces emballages, pour souligner l’importance de trier et compenser les petits désagréments supposés. En effet, les boîtes de conserve (tomates, sardines…), les cartons (pizza, boîte à œufs…), les briques (soupe, crème…), les bouteilles et pots en verre (confiture, huile …) n’ont pas besoin d’être rincés ou lavés, mais juste d’être vidés avant d’être déposés dans le bac de tri avec les autres emballages. En centre de tri, les emballages seront séparés par matériau puis rassemblés en gros paquets appelés « balles » avant d’être acheminés aux usines de recyclage.

Quelques exemples 

La boîte de conserve huileuse une fois triée est envoyée dans une aciérie et mélangée à la fonte en fusion à une température de +°1 135 °C. Inutile donc de la laver.
A savoir : l’acier se recycle à l’infini sans perdre ses propriétés. Une fois recyclé, il sert à fabriquer de nouveaux emballages ou de nouveaux objets comme des pièces d’électroménagers ou du matériel de construction. Le recyclage des emballages en acier permet d’économiser du minerai de fer, du charbon, de la chaux.

La boite en carton tâchée. Pour être recyclés, les emballages en carton sont traités dans l’usine papetière en plusieurs étapes de nettoyage et filtrage pour éliminer tous les éléments indésirables, notamment les étiquettes, les colles, les encres.
A savoir : Le recyclage des emballages en carton permet d’économiser de l’eau et de l’énergie.

Le bocal en verre. Transportés à l’usine verrière, les emballages en verre triés sont concassés puis chauffés dans un four pour être fondus à 1 500°C. Inutile donc de les laver.
Pour un recyclage réussi : pas de pot en grès, de vaisselle ou de verre à boire dans le bac de recyclage. Le verre culinaire n’a pas la même composition et ne fond pas à la même température que le verre d’emballage.
Astuce : les couvercles en métal se recyclent également, ils sont à déposer dans le bac de tri des emballages !

La brique de crème. Une fois vidée, la brique alimentaire est à déposer dans le bac de recyclage. En usine de recyclage, la matière des briques et des emballages en carton est traitée en plusieurs étapes de nettoyage et de filtrage pour éliminer tous les éléments indésirables, notamment les restes alimentaires.
Astuce : cette consigne de tri reste valable pour toutes les briques alimentaires, petites ou grandes.

Lancée en 2019 par Citeo pour inciter les Français à trier plus et à revendiquer la valeur de ce geste, à l'occasion de la campagne 2020, une page web dédiée sera disponible sur le site triercestdonner.fr, avec notamment un quiz « Défi-tri Gourmand » pour améliorer ses connaissances tout en faisant une bonne action, puisque pour chaque Défi-tri réalisé, Citeo reversera des dons pour l’association Récup et Gamelle afin d’organiser des repas solidaires avec des invendus alimentaires pour en faire bénéficier des associations d'accueil social et d'urgence.  

maxresdefault

Citeo

Citeo a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers en les transformant en ressources. Avec sa filiale Adelphe, Citeo apporte conseils et solutions à ses clients – entreprises de l’industrie, du commerce, de la distribution et des services de grande consommation - afin de les aider à exercer leur responsabilité liée à la fin de vie des emballages et des papiers, et ce dans des conditions économiques optimales.

En 25 ans, les entreprises ont investi plus de 11milliards d’euros pour financer la collecte sélective et créer des filières de recyclage, avec leurs partenaires collectivités locales, filières et opérateurs. Aujourd’hui 70% des emballages et 57,4 % des papiers sont recyclés grâce au tri des Français devenu le 1er geste citoyen. Agissant pour faire advenir une véritable économie de la ressource en France, Citeo s’est fixé 3 priorités : simplifier le geste de tri pour permettre à tous les Français de trier tous leurs emballages et papiers ; innover pour inventer les nouveaux matériaux, solutions de collecte, technologies de recyclage et débouchés ; réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers en accompagnant les entreprises dans la généralisation de l’éco-conception.

Articles similaires

Bordeaux : Les Tribunes de la presse, rendez-vous de l’infor... 3 jours de débats et d'échanges, de nombreux intervenants, les Tribunes de la presse s'inscrivent dans l'esprit de ce que fut naguère l’Université d’été de la communication de Hourtin :...
La Bastide de Domme : visite commentée du patrimoine Jean-Marc, notre envoyé spécial se retrouve sur un des plus beaux sites du Périgord, Domme. L’histoire qu’il raconte dans ce podcast nous transporte à la fois dans une bastide médiévale et dans l’univ...
Découvrir un lieu avec la visite virtuelle 360 degrés et les... Visualiser un lieu avant de s'y rendre !  Partager son activité et faites-la découvrir avec une visite immersive et interactive ! La visite virtuelle plonge les visiteurs au coeur même de l'i...
Sarlat : La Lanterne des Morts en visite virtuelle Située derrière le chevet de la cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat en Périgord, cité médiévale, la lanterne des morts intrigue non seulement de par son architecture mais aussi par son origine. La ...
Lot-et-Garonne : journées du patrimoine en Albret Au cœur du Sud-Ouest, entre Bordeaux et Toulouse, découvrez le joyau de la Gascogne. Irrigué par l'or bleu de la Baïse et de la Garonne, enrichi par l'or rouge du Vignoble de Buzet, vivifié par l'or v...