Animaux en détresse : la LPO Aquitaine lance un appel à bénévoles

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine

Le Centre de soins LPO Aquitaine a déjà accueilli 2 700 animaux sauvages en détresse depuis le début de l'année ; des oiseaux, des mammifères, des reptiles et des amphibiens. Le Centre lance aujourd'hui un appel à bénévoles pour transporter des animaux en détresse. 

Des ambulanciers pour la faune sauvage

La survie d'un animal en détresse dépend énormément de la durée de sa prise en charge. C'est pourquoi le Centre lance aujourd’hui un grand appel aux bénévoles pour sauver le plus grand nombre d'animaux ! La mission de ces bénévoles ? Transporter avec son véhicule personnel un animal jusqu'à un point relais partenaire ou jusqu'au Centre de soins à Audenge. Les secteurs particulièrement recherchés sont le Médoc, Blaye, Libourne et la Dordogne. Des rapatrieurs sur la Gironde sont également recherchés. 

LPO Benevoles 07 20b

Et concrètement 

Pour devenir rapatrieur, rien de plus simple. Le bénévole intéressé doit envoyer un mail à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant le secteur et ses disponibilités.

Le Centre de soins reviendra ensuite vers lui avec tous les renseignements pour participer. Une fois inscrit, le bénévole recevra un SMS lorsqu'un rapatriement est nécessaire. Libre à lui de répondre ou pas en fonction de sa disponibilité. Le Centre de soins communique également ses appels à rapatriements sur sa page Facebook Centre de soins LPO Aquitaine.  

Michel Rittling, rapatrieur pour le Centre de soins nous raconte

Quand j’ai appris que l’on pouvait être rapatrieur, j’ai proposé mes services de temps en temps pour commencer, puis assez régulièrement. Chaque rapatriement est un moment fort, mélange de stress et de plaisir d’apporter son aide avec cette opportunité d’être au contact de la faune sauvage. Néanmoins, je dirais que le rapatriement d’un Blaireau en provenance de Dordogne, d’un Chevreuil qui a fait le trajet sur la banquette arrière ou celui d’un tout jeune Renard curieux et apeuré à la fois ont été des moments forts.  

LPO Benevoles 07 20c


Crédit Photo LPO Aquitaine

Articles similaires

Ecovolontariat pour l'étude de la migration au Cap Ferret La Pointe du Cap Ferret, propriété du Conservatoire du Littoral, est un lieu privilégié pour observer les oiseaux migrateurs qui regagnent leurs quartiers d’hivernage de la péninsule Ibérique ou d’Afr...
Mission hérisson : une enquête de sciences participatives La LPO a lancé, le 16 juillet dernier, une enquête de sciences participatives intitulée "Mission hérisson". L'objectif de cette mission est de mieux connaître l'état de santé de la population de héris...
Atlas des oiseaux migrateurs et hivernants en Aquitaine Après la parution de l'Atlas des oiseaux nicheurs en 2015, la LPO Aquitaine publie en coédition avec le Muséum national d’Histoire naturelle l’Atlas des oiseaux migrateurs et hivernants d’Aquitaine. !...
Enquête hirondelles : la LPO lance un appel aux cestadais Le nombre d’hirondelles est en déclin dans la région. Les facteurs expliquant les raisons de leur diminution sont nombreux : manque de nourriture, urbanisation de nos villes, obstacles naturels pendan...
Après-confinement : vigilance pour la faune sauvage Pendant le confinement, la faune sauvage s’est sensiblement rapprochée des habitations. L’absence de dérangement causé par l’activité humaine, les nuisances sonores, le trafic routier… a permis à des ...