Sécurité Informatique : phishing, comment l'éviter ?

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Qu’est-ce que le phishing, comment le reconnaître et s’en protéger ?
Qu’est-ce que le phishing, comment le reconnaître et s’en protéger ?

Chaque année, plus de deux millions de Français sont victimes de phishing, une technique de fraude qui peut être très discrète. Aussi, pour informer le grand public sur ce piratage informatique qui vise à dérober nos données personnelles ou bancaires, voici une vidéo intitulé ....

..... "Phishing : comment l'éviter ? Le flash prévention et sécurité", réalisé avec le concours des Clés de la Banque et de la police judiciaire.

Qu’est-ce que le phishing, cette technique de fraude très discrète qui consiste à dérober les données personnelles ou bancaires ? Comment l’éviter ? Quels sont les réflexes simples pour s’en protéger ?

Le phishing (hameçonnage en français), est une technique de fraude qui consiste à dérober les données personnelles ou bancaires. Alice F, experte en cybercriminalité à la police judiciaire et Béatrice Durand, responsable éducation financière du programme les clés de la banque répondent aux questions que vous vous posez sur ce sujet.

Comment s’en protéger ?
Source https://www.ssi.gouv.fr/

  • Les mèls constituant des tentatives de phishing sont très généralement anonymes (« Cher client », « Madame, Monsieur », etc.).
  • Les centres des impôts n’envoient jamais ce genre de courriel ni les banques et organismes sociaux (CAF, mutuelles, etc.). Ils ne passent jamais par un courrier électronique pour demander à leurs assujettis ou clients de saisir leurs informations personnelles.
  • Ne pas cliquer sur les liens contenus dans les courriers électroniques : les liens affichés dans les courriers électroniques peuvent en réalité diriger les internautes vers des sites frauduleux.
  • Préférer se rendre directement sur le site de l’organisme en question en tapant soi-même l’adresse de celui-ci dans le navigateur.
  • Être vigilant lorsqu’un courriel demande des actions urgentes.
  • Utiliser le filtre contre le filoutage du navigateur internet : la plupart des navigateurs (Google Chrome, Microsoft Internet Explorer, Mozilla Firefox, Safari) proposent une fonctionnalité d’avertissement contre le filoutage. Leurs principes peuvent être différents (liste noire, liste blanche, mot clé, etc.) et sans être parfaites, ces fonctions aident à maintenir la vigilance de l’utilisateur.
  • Utiliser un logiciel de filtre « anti-pourriel » : la plupart du temps ces tentatives d’escroquerie se diffusent par le biais de courriers électroniques. Même si les logiciels de filtrage ne sont pas parfaits, ils permettent de réduire leur nombre.
  • Ne jamais répondre ou transférer ces courriels.
  • En cas de doute ou de problème, prendre contact rapidement avec son agence bancaire ou l’organisme qui aurait envoyé ce courriel.
  • D’une manière générale, être vigilant et faire preuve de bon sens : ne pas croire que ce qui vient d’internet est forcément vrai.

Signalez l’abus d’utilisation d’informations personnelles aux autorités compétentes

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie par phishing, signalez le immédiatement sur la plateforme «PHAROS» (plateforme d’harmonisation, d’analyse de recoupement et d’orientation des signalements).

Cette plateforme permet de signaler les sites internet dont le contenu est illicite, mais aussi transférer les messages reçus.

Votre signalement sera traité par un service de police judiciaire spécialisé dans ces questions : l’office central de lutte contre la criminalité et de la communication (OCLCTIC).

Si vous avez subi un préjudice pécuniaire, vous pouvez déposer une plainte sur ce site.

Rapprochez-vous également de votre organisme bancaire pour lui signaler un usage frauduleux de votre moyen de paiement.

Enfin, vous pouvez signaler les tentatives de phishing sur le site phishing, édité par l’association phishing Initiative. Il permet d’alimenter les principaux navigateurs afin de bloquer l’accès à ces sites.

icône attentionConseil

Méfiez-vous des formulaires demandant des informations bancaires, il est en effet rare qu’une banque vous demande des renseignements aussi importants par un simple courrier électronique. Dans le doute contactez directement votre agence par téléphone.

Assurez-vous, lorsque vous saisissez des informations sensibles, que le navigateur est en mode sécurisé, que l’adresse dans la barre du navigateur commence par https et qu’un cadenas est bien affiché


 Source Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

Articles similaires

Cybermalveillance, comment se protéger sur Internet ? Spams, virus, vol de données, phishing, rançons… La cybermalveillance est un véritable fléau. Rien qu’en 2018, le dispositif d’assistance aux victimes de cyberattaques, Cybermalveillance.gouv.fr*, a r...
Tout savoir sur la la cybermalveillance en 6 vidéos Chaque année, en France comme partout dans le monde, la cybermalveillance fait des milliers de victimes. Particuliers, entreprises, collectivités... Nous sommes tous exposés à des cyberattaques :...
Appel à candidatures Open Source - La Banquiz La Banquiz, l'accélérateur des start-ups de l’Open Source, continue son déploiement sur toute la Nouvelle-Aquitaine avec un nouvel appel à candidatures pour l’ensemble de ses 4 territoires. "La Banqui...
Soldes en Aquitaine : Quelle reglementation ? Quelles dates ... Offres exceptionnelles, prix chocs, les soldes marquent un nouveau temps fort pour l’économie française. Le moment tant attendu des soldes est arrivé ! L’occasion pour bon nombre de regarnir leur...
Prévention des accidents domestiques Chaque année, les accidents de la vie courante occasionnent près de 20 000 décès. Et c’est à la maison qu’ils ont le plus souvent lieu. Si les accidents peuvent arriver à tout moment, les fêtes d...