Nouvelle-Aquitaine : quand hauts revenus riment avec activité

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Au moins un ménage à très hauts revenus dans une commune de Nouvelle-Aquitaine sur deux
Au moins un ménage à très hauts revenus dans une commune de Nouvelle-Aquitaine sur deux

En 2017, parmi les 1 % des individus aux plus hauts revenus vivant en France, 37 000 résident en Nouvelle-Aquitaine et constituent 16 500 ménages. Ces derniers habitent majoritairement dans les grosses agglomérations de la région. Cependant, ....

.... un tiers d’entre eux se trouve dans une commune peu ou très peu dense. Ils font partie des 1 % des personnes disposant de « très hauts revenus » (définitions) ; la Nouvelle-Aquitaine, où résident 9,5 % des ménages vivant en France, en accueille 6,0 %.

Leur principale source de revenu provient de leur activité, qu’elle soit salariée ou non. Ce sont le plus souvent des couples sans enfant à charge dont au moins un des membres est âgé de 60 ans ou plus.

Une grande majorité des ménages à très hauts revenus habitent

Une grande majorité des ménages à très hauts revenus habitent dans les départements les plus peuplés de la région, notamment le long du littoral (figure 1). Un tiers d’entre eux réside en Gironde, un autre tiers se répartit entre les Pyrénées-Atlantiques et la Charente-Maritime.

Quand hauts revenus riment avec activité

En Nouvelle-Aquitaine, 38,5 % des ménages ont pour origine principale de revenu des pensions, retraites ou rentes, contre 33,6 % en France. En dépit d’une population régionale retraitée importante, seuls 9 % des ménages à très hauts revenus néo-aquitains les perçoivent en tant que ressource la plus importante de leur revenu.

Au moins un ménage à très hauts revenus dans une commune de Nouvelle-Aquitaine sur deux

Définitions

Le revenu initial est celui perçu avant toute imposition directe (impôts sur le revenu, taxe d’habitation, CSG et CRDS) et perception des prestations sociales. Il s’agit de l’ensemble des revenus d’activité, de remplacement et du patrimoine (y compris non déclarés), nets de cotisations sociales. Les revenus exceptionnels (plus-values notamment) sont exclus.
Un système de pondération attribue un coefficient à chaque membre du ménage et permet de comparer les niveaux de vie de ménages de tailles ou de compositions différentes. Avec cette pondération, le nombre de personnes est ramené à un nombre d'unités de consommation (UC) :
→ 1 UC pour le premier adulte du ménage ;
→0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ;
→0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.
                                                                                          (définition complète sur insee.fr : https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1802 )

Les personnes à très hauts revenus se situent parmi les 1 % de la population des ménages vivant en France, dont le revenu initial par unité de consommation est, en 2017, supérieur à 108 670 € par an. Ce seuil correspond à un revenu mensuel supérieur à 9 060 € pour une personne seule ou 19 020 € pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans.

Les personnes très aisées se situent parmi les 0,1 % de la population des ménages vivant en France, dont le revenu initial par unité de consommation est, en 2017, supérieur à 268 350 € par an, soit un revenu supérieur à 22 360 € par mois pour une personne seule ou 46 960 € pour un ménage composé d’un couple avec deux enfants de moins de 14 ans.

Impôts directs : Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, CSG et CRDS sur les revenus d’activité et de remplacement, prélèvements sur les revenus déclarés des valeurs mobilières, hors taxe foncière et impôt sur la fortune.

Définition complète de la grille communale de densité sur insee.fr : https://www.insee.fr/fr/information/2114627


Source INSEE

 

Articles similaires

Le dynamisme des Grandes Entreprises et ETI en Nouvelle-Aqui... La progression de l’emploi dans les grandes entreprises et les ETI s’explique par la croissance des PME et des ETI qui changent ainsi de catégorie, mais aussi par les créations de nouveaux établisseme...
Infographie : activité partielle et emploi en Nouvelle-Aquit... À partir de la fin du premier trimestre 2020, différentes mesures sanitaires ont été successivement mises en place pour freiner la progression de l’épidémie de Covid-19. En premier lieu, le confinemen...
Nouvelle-Aquitaine : reprise économique freinée par le recon... En Nouvelle-Aquitaine, au troisième trimestre, l’activité et la consommation poursuivent leur reprise entamée lors du premier déconfinement, grâce à l’accalmie estivale de l’épidémie. L’emploi bénéfic...
Grand Sud-Ouest : impact de la crise sur l’emploi dans la fi... Sur les neuf premiers mois de 2020, les établissements du Grand Sud-Ouest (régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine) appartenant à la filière aéronautique et spatiale perdent 5...
Nouvelle-Aquitaine : la voiture reste le mode de déplacement... Au 1er janvier 2017, les 2,1 millions d’actifs résidant en Nouvelle-Aquitaine déclarent se déplacer pour aller au travail. 700 000 d’entre eux habitent au plus à cinq kilomètres de leur lieu de travai...