Logo

Nouvelle-Aquitaine : bilan de la Semaine digitale de l'Agriculture

Forte adhésion du public et des agriculteurs à cette version 100% digitale du traditionnel Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine
Forte adhésion du public et des agriculteurs à cette version 100% digitale du traditionnel Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

La première édition de la "Semaine de l'Agriculture" organisée par le Salon de l'Agriculture de Nouvelle- Aquitaine, dont la crise COVID 19 a empêché la tenue sous sa forme traditionnelle, s'est achevée après 3 jours d'une importante mobilisation régionale et nationale.

A l’heure d'un premier bilan de la semaine de communication de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine, le Président du Salon Dominique Graciet et son Commissaire Général Bruno Millet constatent une forte adhésion à la fois du public et des agriculteurs venant de tous les territoires :  

  • 230 000 personnes directement touchées(1) depuis l’annonce du 13 mai via les réseaux sociaux dont on peut considérer que cela correspond au nombre habituel de visiteurs de la Foire Internationale et du Salon de l'Agriculture. Au-delà de ce nombre, la tenue de la Semaine de l'Agriculture a généré de très nombreuses interactions sur les réseaux sociaux non prises en compte par ce chiffrage,
  • 5 780 inscrits,
  • 32 000 vues de l'ensemble des 10 débats organisés sur agriweb.tv, abordant les sujets d’actualités tels que « climat, biodiversité, alimentation, avenir de l’agriculture et de l’élevage après COVID-19 … »,
  • 226 600 vues des 113 vidéos (paroles d’agricultrices et d’agriculteurs, reportages, débats en direct, films des partenaires…) diffusées depuis début mai et à revoir sur la chaîne Agriweb.tv,
  • 2 360 participants aux débats en direct "live" ont posé plus de 500 questions lors des 10 débats réunissant 50 intervenants. Ce très grand nombre de questions n'a pas permis aux organisateurs de toutes les poser pendant les débats, ils se sont engagés à apporter une réponse personnalisée à chacune.

Nouvelle-Aquitaine : bilan de la Semaine digitale de l'Agriculture

L'écho de la Semaine de l'Agriculture s'amplifiera plus encore dans les prochains jours grâce aux nombreux "Replay" qui vont être proposés sur les différents médias du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine et ceux de ses partenaires. C'est la particularité de ce nouveau type d'événements : durer bien au-delà des 3 jours de son organisation en ligne.

 « Nous remercions tous nos partenaires, professionnels, économiques et politiques qui ont cru avec nous en ce projet inédit de Semaine de la communication de l'agriculture, dès le 17 mars. Ensemble, nous avons démontré une nouvelle fois - en seulement deux mois - les capacités d'adaptation de l'agriculture dans les difficultés actuelles et préparé l'avenir de notre communication. 
L'agriculture intéresse nos concitoyens qui sont capables d'échanger sur ce thème avec des questions légitimes, autour des grands défis que l'agriculture doit relever (changement climatique, bien-être animal et avenir de l'élevage, la biodiversité, l'alimentation, l'avenir de l'agriculture POST COVID 19).
Au-delà des professionnels qui étaient interviewés et participaient aux débats, les agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine, notamment les jeunes, se sont beaucoup investis et ont participé à la Semaine de l'Agriculture pour faire valoir leurs arguments et prendre eux-mêmes la parole souvent avec enthousiasme et passion. 
Les intervenants, participants et visiteurs viennent de tous les territoires, Nouvelle-Aquitaine et national, ce qui accroît très largement l'audience habituelle du Salon régional de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine dans sa forme traditionnelle.
Cet événement grand public et professionnel démontre bien que l'agriculture c'est l'affaire de toutes et tous. Nous ferons tout pour pérenniser ce modèle online en complément de nos prochaines manifestations. » - Dominique Graciet

(1) Personnes touchées (un internaute ayant vu l’annonce de l’événement)

Nouvelle-Aquitaine : bilan de la Semaine digitale de l'Agriculture

Entendu au cours des débats

« C'était un vieux rêve de donner la parole aux agriculteurs  pour qu'ils prennent eux-mêmes en charge leur communication »  - Dominique Graciet, Président de la chambre régionale d'agriculture Nouvelle-Aquitaine / Président du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

« 90% des français disent qu'ils aiment leurs paysans » - Jean Viard / CNRS, Directeur de recherche

« J'ai la crainte que l'on oublie très vite ce qui s'est passé. » - Alain Rousset / Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

 « Je me souviens de Michel Serres disant : « Une société qui est de plus en plus urbaine aura des conséquences sur la perception de la nature et du métier de notre alimentation ! »  - Christiane Lambert / Présidente de la FNSEA  

« Il faut pensez l'indépendance alimentaire à l'échelle de l'Europe. […] La PAC a été créée pour garantir l'indépendance alimentaire des européens. On l'a peut-être parfois oublié mais il y a là un véritable enjeu dont il faut que l'on profite. Après, nous pourrons bien sûr favoriser le local, mais ne soyons pas trop nationalistes au sens français du terme… Nous allons désormais avoir besoin de changements radicaux. Après ces temps de souffrance et de privation, nous allons avoir envie de choses fortes et simples.  C'est à cela que nous devons réfléchir. » - Jean Viard / CNRS, Directeur de recherche

« Il est normal que nous soyons questionnés sur les possibilités de faire plus de signes officiels de qualité, de circuits courts, de produits locaux, que nous soyons sollicités pour ouvrir nos exploitations et montrer comment vivent nos animaux, ça c'est un questionnement normal dans une société qui a besoin d'être rassurée sur ces sujets » Christiane Lambert / Présidente de la FNSEA

« Cette crise a mis en évidence la très grande complexité des circuits de distribution. Ils ont montré leur extrême robustesse. Ils ont tenu ! Pour aujourd'hui et pour demain, nous allons devoir réfléchir à trouver le bon équilibre entre cette demande de reterritorialisation (mieux savoir d'où viennent les produits) et cette réappropriation du geste de production et d'alimentarité, avec - en même temps - des circuits de transformation importants.
Cette crise a montré que l'on peut réagir au risque sanitaire pour l'humain.  Mais comment devons-nous concevoir les systèmes de demain de façon à ce que l'on intègre dans la logique d'équilibre à la fois les équivalents des coûts de production, les coûts environnementaux et ce que l'on est prêt à payer pour éviter qu'un risque sanitaire ne se produise. » - Christian HUYGHES / INRAE, Directeur scientifique

« Les paysans doivent arrêter de se défendre et être force de proposition. Nous allons désormais vers une agriculture offensive qui sait prendre la parole. » - Dominique Graciet Président du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

« Dans notre Région, entre collèges, écoles, lycées, nous servons aujourd'hui 58 Millions de repas à partir des circuits courts […] Progressivement, par la commande publique, nous sommes en train de nous orienter vers une alimentation plus saine, plus sûre…» - Alain Rousset / Président de la Région Nouvelle-Aquitaine


 

Articles similaires

Tout savoir sur le recensement agricole Incontournable, exhaustif, couvrant l’ensemble du territoire, le recensement agricole est la plus grande enquête conduite dans le monde agricole. Réalisé tous les dix ans, ce recensement concerne tout...
La Semaine de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine 100% digitale Le Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine n’ayant pas lieu cette année, il évolue vers une "Semaine de l’Agriculture", plateforme d’échanges pour que malgré le COVID-19 vive le grand rendez-vous...
La Clé des Champs un podcast au cœur de l'agriculture frança... Lancement d'un Podcast intitulé "La Clé des Champs" pour amener les auditeurs au cœur de l'agriculture française. Ce podcast a vocation à donner la paroles aux acteurs de l'agriculture sous forme...
Pays Basque : LURRAMA salon de l’agriculture pas comme les a... LURRAMA, La Ferme Pays Basque est une vitrine de l’agriculture du Pays Basque et des démarches qui la tirent vers l’excellence, au cœur de l’agglomération de Bayonne Anglet Biarritz. LURRAMA qui signi...
Bordeaux : le Salon La Ferme en Ville Salon dédié aux circuits courts, au développement durable, au mieux manger et au mieux-être,  La Ferme en Ville a pour objectif de promouvoir le meilleur de la production agricole en Nouvelle Aqu...
SARL Aquitaine OnLine