COVID 19 : 10 bons gestes numériques en télétravail à connaître

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Comment utiliser le numérique en gardant le contrôle ?
Comment utiliser le numérique en gardant le contrôle ?

Avant le confinement, l’impact du numérique était estimé à 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Avec les mesures mises en œuvre dans de très nombreux pays et le basculement de plusieurs dizaines de millions de salariés en télétravail, .....

.... les échanges numériques se multiplient, les réseaux sont très sollicités et des risques de saturation peuvent exister.

L’ADEME rappelle 10 bons gestes faciles à appliquer chez soi qui permettent de réduire l’impact environnemental de ces activités, de générer des économies d’énergie et d’alléger sa facture.

  1. Mettre ses adresses web les plus consultées en favoris
    L’impact d’une requête web dépend du temps de recherche et du nombre de pages consultées. Aller directement à l’adresse du site permet de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre ! Pour cela, on peut consulter l’historique, créer des favoris, taper l’URL exacte ou taper des mots-clés précis dans les moteurs de recherche.
  2. Fermer les pages internet après votre recherche
    COVID 19 : 10 bons gestes numériques en télétravail à connaîtreLes navigateurs réactualisent constamment les pages ouvertes, ce qui consomme beaucoup d’énergie. Fermer les pages au fur et à mesure permet de réduire fortement cette consommation, tout comme il est préconisé de fermer les onglets non utilisés et de supprimer régulièrement les cookies.
  3. Alléger ses échanges sur messagerie
    Il est possible d’alléger le poids de ses messages en :
    →  compressant la taille des pièces jointes ou en les envoyant grâce à des sites de dépôt temporaire
    → ciblant ses destinataires car la multiplication du nombre de destinataires d'un email augmente l’impact environnemental ; créant une signature sans image ni logo pour les échanges internes et les contacts les plus réguliers ; • utilisant une messagerie instantanée interne à l’entreprise plutôt que de lui envoyer un email.
  4. Faire le ménage dans sa boîte de messagerie
    Pour conserver les emails stockés dans la messagerie et dans la poubelle, les hébergeurs font tourner des serveurs. Pour éviter ce gaspillage d’énergie, il est possible de réduire le nombre de messages reçus en se désabonnant des newsletters inutiles, en supprimant les spams ou en vidant régulièrement sa corbeille.               
  5. Limiter le poids des réunions en ligne
    Le flux de données en audio consomme 1 000 fois moins de bande passante que la vidéo. C’est pourquoi il convient de privilégier les échanges audio à la vidéo.
    De même, il est préférable de ne pas envoyer les documents de réunion par email (le trajet moyen d’un email est de 15 000 km avant d’être livré sur la messagerie du destinataire) et de les déposer sur un serveur local ou une boîte de partage.
  6. Faire le ménage dans le Cloud
    Le Cloud donne l’impression d’être un espace de stockage infini et éternel, mais de grandes quantités de données s’accumulent et entraînent une surconsommation d’énergie des infrastructures et des serveurs. Pour y remédier, il est conseillé de :
    → stocker le maximum de données localement sur ses propres équipements (ordinateur, disque dur externe...) et de ne placer sur le Cloud que le strict nécessaire
    → faire régulièrement le ménage (photos, vidéos) dans le cloud comme dans sa messagerie.
  7. Modérer le streaming vidéo
    Les vidéos en ligne représentent 60% du flux mondial de données et sont responsables à elles seules de près de 1 % des émissions mondiales de CO2 ! Pour limiter leur empreinte, la lecture automatique peut être désactivée et une résolution réduite de vidéo peut être choisie... De même, la musique téléchargée ou le streaming audio peuvent être préférés aux clips musicaux.
  8. Utiliser le Wifi plutôt que la 4G (ou la 5G) sur les téléphones portables
    Pour utiliser son téléphone mobile, une connexion Wifi consomme moins et sollicite moins le réseau que la 4G (ou la 5G).
  9. Désactiver les transferts automatiques de données
    Il est conseillé de désactiver les transferts automatiques de données vers le Cloud ainsi que les téléchargements et les mises à jour automatiques des applications mobiles.
  10. Travailler en musique ?
    Écouter la radio plutôt que les sites en streaming permet d’économiser la bande passante et l’énergie.
Ce guide présente des pistes d'actions pour limiter ses impacts environnementaux au bureau. guide pratique face cachee numerique

Comment limiter les impacts environnementaux au bureau ? Informatique, chauffage, climatisation, déplacements..., tous ces aspects de la vie de bureau laissent une empreinte environnementale : consommation d’énergie et de matières premières, production de déchets, de polluants, de gaz à effet de serre.

Ce guide vous donne des clés : idées, gestes simples, actions collectives ...

Amélioration des échanges, meilleur partage de l’information, communication instantanée : autant de nouvelles pratiques qui s’invitent dans notre vie et notre travail... Mais ce bouleversement a aussi des impacts sur notre vie et notre environnement

En tant qu'utilisateurs, nous pouvons agir pour minimiser ces impacts. Repères, conseils pratiques, bonnes idées à appliquer au quotidien...

pdf eb697
Guide pratique Eco-Responsable au bureau

pdf eb697
Guide pratique de le face cachée du numerique

Le petit bonus…

Ne pas oublier d’éteindre complètement son ordinateur après utilisation, car la veille (même prolongée) et le branchement en continu consomment de l’électricité.

AOL En savoir plusL’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) est un établissement public sous tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
www.nouvelle-aquitaine.ademe.fr

Articles similaires

L’art, vecteur d’émerveillement au service de la transition ... Alors que la lutte contre le changement climatique et la préservation des ressources naturelles nécessitent des changements de modèles et l’adoption de comportements vertueux, les pistes d’actions son...
Faire mieux avec moins : la sobriété deviendra-t-elle tendan... La sobriété est un thème qui monte en puissance dans les scénarios post-confinement. La période de confinement étant propice à des réflexions sur "le monde d’après", des questions de modèle ...
Municipales 2020 : un guide ADEME pour les candidats Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales concerneront 4 314 communes en Nouvelle-Aquitaine. Parce que l'urgence environnementale est une pré-occupation croissante des concitoyens, l'ADEME sou...
Pour mesurer la fertilité des sols, on plante des slips ! Pendant le confinement, certains ont la chance de bénéficier d’un jardin ou d’un peu de terrain. L’ADEME les invite à participer à l’opération "Plante ton slip", une action ludique et originale qui pe...
Le baromètre des français et l'environnement L’ADEME publie la 6e vague de son enquête annuelle "Les Français et l’environnement" réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française. Cette enquête rend compte de l’opinion d...