Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de Gascogne

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Développement des marchés et des investissements dans le cadre d’une politique de sobriété carbone et de relocalisation industrielle
Développement des marchés et des investissements dans le cadre d’une politique de sobriété carbone et de relocalisation industrielle

Du fait de sa ressource gérée durablement et des valorisations qui en sont faites par des filières industrielles structurées, la filière forêt bois du Massif des Landes de Gascogne est une force pour la région Nouvelle-Aquitaine.

En encourageant les marchés, le plan de relance sera vecteur de développement avec un potentiel considérable sur le massif et sur la région Nouvelle-Aquitaine.

Depuis le début de la crise, les acteurs de la production, de la transformation et de la mise en œuvre des produits forestiers ont veillé à mettre en place des mesures, notamment celles pour assurer la mise en sécurité de leurs salariés avant tout, et poursuivre l’activité. Ils contribuent ainsi à répondre aux enjeux de sécurité et de résilience de la Nation. En effet, tel que souligné par courriers par le Ministre de l’Agriculture M Didier Guillaume et par la Préfète de Région Mme Fabienne Buccio, la filière est « indispensable à la continuité de la vie de la Nation ».

Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de GascogneOutre leurs actions au sein de leurs entreprises, les professionnels se sont concertés dans le cadre d’échanges interprofessionnels pour réfléchir à la période d’après confinement et proposer des mesures à inscrire dans le Plan de relance qui sera indispensable au relèvement du pays.

La filière forêt bois compte parmi les filières stratégiques capables de répondre aux enjeux majeurs. Elle est essentielle pour produire des palettes, des emballages indispensables à l’acheminement et au conditionnement des denrées alimentaires, des produits pharmaceutiques, etc.

Elle est source de solutions pour contribuer à retrouver une dynamique économique, et contribuer à lutter contre des menaces grandissantes liées au changement climatique et aux crises sanitaires ; sachant que tous ces sujets sont étroitement liés. Les nombreux atouts de la filière du massif landais (séquestration-stockage-substitution de carbone donc contribution à la lutte contre le changement climatique, source de biodiversité, multiples valorisations grâce à sa structuration avec bois d’œuvre - bois d’industrie - bois énergie, créations d’emplois locaux non délocalisables, balance commerciale positive, etc.) confèrent à la filière forêt bois une place majeure que ce soit du point de vue économique, social et environnemental.

En plus de l’urgence d’une relance économique et du besoin d’améliorer la compétitivité de la filière forêt bois dans son ensemble, ce plan de relance vise à la rendre plus résiliente. Les propositions tiennent compte du fait que la filière s’inscrit pleinement dans le concept de l’économie circulaire et de l’interdépendance de filière. Tous les maillons doivent donc être renforcés.

Tout mettre en œuvre pour sauvegarder les entreprises est un préalable pour réussir la relance de la filière forêt bois. Il est essentiel de soutenir cette filière pour lui donner les moyens de rebondir et de compter parmi les filières industrielles puissantes essentielles à l’autonomie du pays.

Pour être au rendez-vous de la relance et remporter durablement le défi de « la Sobriété Carbone» et de « la Résilience de la Nation », la filière propose des mesures visant à :

  • améliorer la compétitivité des entreprises par les marchés ;
  • développer les investissements dans le cadre d’une politique de relocalisation industrielle.

Il sera également indispensable de tout mettre en œuvre pour augmenter les ressources forestières du territoire et la valorisation des produits biosourcés qui en sont issus.

Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de Gascogne

L’interprofession Fibois Landes de Gascogne

L’interprofession FIBOIS Landes de Gascogne a pour vocation de regrouper largement les acteurs de la filière bois des territoires du Massif des Landes de Gascogne, et d’être référente pour les questions concernant le pin maritime notamment mais elle traite aussi de toutes les essences présentes sur le massif.

Fibois Landes de Gascogne promeut la gestion forestière ainsi que le bois auprès du grand public, des professionnels et des élus. Elle rassemble les acteurs de la filière autour d’un programme d’actions pour le développement des activités et des emplois du territoire.Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de Gascogne

L’objectif de l’interprofession est d’améliorer la compétitivité de la filière bois du territoire du Massif des Landes de Gascogne et ainsi de lui permettre de jouer son plein rôle en matière de créations et maintiens d’emplois locaux non délocalisables, de lutte contre le changement climatique, de créations de richesses sur le territoire : biodiversité, dynamisme économique et impact positif sur la balance commerciale, économie circulaire, activités touristiques, etc.

Fibois LdG est composée de 3 collèges : producteurs, transformateurs (mobilisateurs BO, BI/BE), utilisateurs et aval. Ses organisations fondatrices sont les fédérations suivantes représentant leurs nombreux adhérents :

  • producteurs : Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest, Union des coopératives forestières françaises, Union des syndicats de sylviculteurs d’Aquitaine, Union Régionale des Collectivités forestières, Office National des forêts, Syndicat national des pépiniéristes Forestiers ;
  • transformateurs : Association ETF Nouvelle-Aquitaine, Fédération des industries du bois Nouvelle- Aquitaine section Bois d’œuvre, et sections Bois d’Industrie-Energie ;
  • utilisateurs et aval : Fédération Française du Bâtiment Nouvelle-Aquitaine, CAPEB Nouvelle- Aquitaine, Maison de l’Architecture en Nouvelle-Aquitaine.

Plan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de Gascogne

Le Massif des Landes de Gascogne en quelques chiffres

  • une forêt de pin maritime indigène étendue par l’Homme il y a près de 250 ans après fixation des dunes et assainissement des marais sur des sols pauvres et acides (podzols)
  • 1 million d’ha avec 80% de résineux, 20% de feuillus; majoritairement privés avec des forêts communales et domaniales notamment sur le littoral
  • 250 millions d’arbres replantés par les sylviculteurs après la tempête Klaus, en moyenne 20 à 30 millions par an
  • Une importante biodiversité forestière et des espaces naturels préservésPlan de relance de la filière forêt bois du massif des Landes de Gascogne
  • 42 000 km de pistes forestières et un important système de protection des forêts contre les incendies (DFCI) rendu notamment possible grâce aux propriétaires forestiers cotisants
  • 6 millions de m3 de bois récoltés par an (60% de la récolte de la Nouvelle-Aquitaine et près de 20% de la récolte nationale)
  • plus de 70% de la récolte est certifiée PEFC (gestion durable)
  • 259 millions d’euros d’excédent commercial et près de 30 000 emplois
  • des savoirs faire couvrant tous les secteurs et la première filière de transformation à l’échelle nationale : plantation , exploitation forestière, gestion forestière / Production de caisses, palettes, emballages industriels, caisses à vin, coffrages, parquets, parements, moulures, décorations, ameublement, agencement, charpentes, ossatures, CLT, clins et bardages, mobiliers urbains, menuiseries industrielles, terrasses, aménagements, constructions, panneaux de contreplaqués, panneaux de process, papiers-cartons, chimie verte, cosmétique, pharmacie / Des centres de recherche majeurs et un campus d’excellence des métiers et des qualifications.

 

Articles similaires

Adaptation des forêts au changement climatique La forêt en France métropolitaine a doublé sa surface en un siècle et demi, pour autant, ce lieu de biodiversité rassemblant 136 essences forestières, 73 espèces de mammifères et 120 espèces d’oiseaux...
Podcast : les Rencontres WOODRISE 2020 à Bordeaux Mesurez-vous l’importance du bois pour le tournant écologique ? Son utilisation dans la construction et les innovations qui vont avec - et bien d’autres usages - la filière économique qu’il const...
Bois : valorisation des ressources locales dans les Landes Ces entreprises sont engagées, de la transformation à la mise en æuvre, dans une démarche de valorisation de la ressource, avec une recherche du 100 % local en pin maritime, et de recours à des fourni...
Bordeaux : le bois pour une démarche plus large de ville dur... Avec à ses portes la plus grande forêt cultivée d’Europe -Le Massif des Landes de Gascogne- et une surface totale de 2,8 million d‘hectares de Forêt sur l’ensemble de la région, la capitale bordelaise...
Rencontres Architectes "RE-PRODUCTIONS EN BOIS" RE-habilitation, RE-structuration, RE-qualification... pour une RE-production en bois. Dans le cadre de ses nouvelles journées "Rencontres Architectes", le Comité de Développement Forêt-Bois d’Aquitai...