PNR des Landes de Gascogne : forte hausse de la population

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
La population du Parc naturel régional des Landes de Gascogne a doublé depuis sa création en 1970
La population du Parc naturel régional des Landes de Gascogne a doublé depuis sa création en 1970

Depuis sa création, la population du Parc naturel régional des Landes de Gascogne augmente très fortement, en particulier ces vingt dernières années. Cet élan démographique est porté par de nombreux arrivants attirés par ....

... la proximité des grands pôles d’emploi de Bordeaux et de La Teste-de-Buch – Arcachon.

Avec une construction de logements dynamique, le territoire peut accueillir ces nouveaux résidents dans un environnement agréable. Des emplois se créent sur le territoire notamment pour les besoins de la vie quotidienne. Néanmoins, les actifs, de plus en plus nombreux à habiter dans le Parc, travaillent en majorité à l’extérieur.

 infographie population PNR 06 2019

Implanté à la fois dans les départements de Gironde et des Landes, le Parc compte 52 communes. Comme dans les PNR de comparaison, la répartition de la population au sein du territoire n’est pas homogène : cinq communes du nord, situées dans la couronne périurbaine du grand pôle de Bordeaux, regroupent près de la moitié de la population du Parc, alors que sa partie sud est beaucoup moins urbanisée et bien moins peuplée.

Des pôles dynamiques attractifs à proximité du Parc

Autour du Parc, les emplois, déjà nombreux en 1999, ont augmenté de près d’un tiers depuis : au nord-est, dans le très grand pôle de Bordeaux (448 600 emplois en 2015) et au nord-ouest, dans le grand pôle de la Teste de-Buch - Arcachon (23 300 emplois). Aussi, les communes du Parc situées entre ces deux grands pôles, reliées à eux par un réseau routier de qualité, concentrent l’essentiel de la croissance démographique : déjà les plus denses, elles expliquent 83 % du gain en population du Parc entre 1999 et 2015. De fait, la population du Parc s’est davantage densifiée dans la partie nord, accentuant la dispersion de la population comme dans les référentiels de comparaison.

Source : Insee

Pour en savoir plus et lire cette analyse

Source INSEE

Articles similaires

Nouvelle-Aquitaine : stabilisation des effectifs de la fonct... En 2017, un salarié néo-aquitain sur quatre, soit 516 700 personnes, travaille dans la fonction publique soit 300 de plus que fin 2016. En six ans, le nombre d’agents a augmenté à un rythme ...
Nouvelle-Aquitaine : quand hauts revenus riment avec activit... En 2017, parmi les 1 % des individus aux plus hauts revenus vivant en France, 37 000 résident en Nouvelle-Aquitaine et constituent 16 500 ménages. Ces derniers habitent majoritairement dans les grosse...
Nouvelle-Aquitaine : bilan de la Semaine digitale de l'Agric... La première édition de la "Semaine de l'Agriculture" organisée par le Salon de l'Agriculture de Nouvelle- Aquitaine, dont la crise COVID 19 a empêché la tenue sous sa forme traditionnelle, s'est achev...
Le spectacle VIVANT : une lettre écrite par Catherine Marnas La danse, la musique, le théâtre, dans toute la diversité de leurs formes (opéra, musique de variété, chorales, fanfares, cirque, arts de la rue, conte, marionnettes...), appartiennent au spectacle vi...
Nouvelle-Aquitaine : sortie de crise et transition écologiqu... Les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire sont à l’évidence brutales et profondes. C’est pourquoi, dès la fin du mois de mars, l’ADEME a pris une série de mesures pour soutenir le...