Dons d'ovocytes et de spermatozoïdes : le point en Nouvelle Aquitaine

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : 44 donneuses et 22 donneurs = 72 enfants nés d’un don en région Nouvelle-Aquitaine
Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : 44 donneuses et 22 donneurs = 72 enfants nés d’un don en région Nouvelle-Aquitaine

Plus de 3000 couples concernés par une infertilité médicale s’inscrivent chaque année pour bénéficier d’un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes1. Si le nombre de dons ne permet pas encore de répondre aux besoins de tous ces couples, les  ....

.... derniers indicateurs montrent une forte progression en 2016. Une mobilisation encourageante malgré une méconnaissance du don de gamètes, pouvant freiner le passage à l’acte, comme le confirme le 1er baromètre d’opinion de l’Agence de la biomédecine sur cette thématique 2 .

L’Agence, en lien avec les centres de dons, lance donc une nouvelle campagne nationale du 3 au 18 novembre pour informer le grand public et recruter de nouveaux donneurs.

RECRUTER DE NOUVEAUX DONNEURS ET DONNEUSES DE GAMÈTES POUR, À TERME, ATTEINDRE L’AUTOSUFFISANCE

Le nombre de donneurs et de donneuses a progressé régulièrement ces dernières années. La tendance s’est accentuée en 2016 avec 38% de donneuses et 42% de donneurs en plus par rapport à 20151.don ovocite sperme na 2018a

En 2016, 746 femmes ont donné des ovocytes et 363 hommes ont donné des spermatozoïdes. Près de 1200 enfants sont nés à l’issue d’une assistance médicale à la procréation avec tiers donneur1.

Si ces chiffres marquent une évolution encourageante, ils ne suffisent pas à répondre aux besoins des 3000 couples infertiles ayant besoin d’un don de gamètes. La prise en charge de l’intégralité de ces couples suppose 1400 dons d’ovocytes et 300 dons de spermatozoïdes chaque année, tout en diversifiant les origines géographiques des donneurs et des donneuses.

1// Rapport d’activité médical et scientifique 2016 de l’Agence de la biomédecine. Pour information : les résultats annuels d’activité d’AMP avec donneurs sont disponibles avec un décalage de deux ans. Ils doivent en effet prendre en compte le délai de la grossesse afin de pouvoir évaluer le nombre de naissances grâce à cette technique, ainsi que le temps de collecte et de consolidation des données nécessaires aux centre de don et à l’Agence.
2// Étude réalisée par l’institut Viavoice pour l’Agence de la biomédecine. Terrain téléphonique réalisé du 27 août au 3 septembre 2018 auprès d’un échantillon de 1039 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

LES DONS D’OVOCYTES ET DE SPERMATOZOÏDES EN 2016 DANS LA RÉGION NOUVELLE AQUITAINE

  • 44 femmes ont donné des ovocytes
  • 60 couples ont bénéficié d’une assistance médicale à la procréation avec don d’ovocytes
  • 19 enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes
  • 253 couples en attente d’un don d’ovocytes au 31/12/2016
  • 22 hommes ont donné des spermatozoïdes
  • 97 couples ont bénéficié d’une assistance médicale à la procréation avec don de spermatozoïdes
  • 53 enfants sont nés grâce à un don de sperme

DON DE GAMÈTES : ENCORE PEU CONNU MAIS UNE SENSIBILITÉ DE LA POPULATION ENCOURAGEANTE SUR LE SUJET

Donner des ovocytes ou des spermatozoïdes est le fruit d’une décision personnelle, mûrement réfléchie. Aussi l’Agence de la biomédecine a souhaité savoir quelles étaient les connaissances et perceptions du public sur ce don à travers un baromètre d’opinion. Il apparaît que près d’une personne sur deux (49 %) se déclare prête à donner des spermatozoïdes ou des ovocytes parmi les personnes en âge de donner (femmes de 18 à 37 ans et hommes de 18 à 45 ans). Une tendance encore plus marquée chez les 18-24 ans, favorables à ce type de don à 55 %.

Le principe de solidarité avec les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants est le premier moteur invoqué par 73 % des personnes prêtes à donner.

pdfGUIDE DU DON D’OVOCYTES

pdfGUIDE DU DON DE SPERME

Affiche DDO
Affiche DDS

Pour autant, si l’opinion parait sensible à la situation des couples ne pouvant pas avoir d’enfant, le don de gamètes et les règles qui l’encadrent sont encore méconnus. D’ailleurs 85% des hommes et 79% des femmes en âge de donner se disent mal informés sur le don de gamètes. Ce don suscite par ailleurs des questionnements très spécifiques relevant du domaine de l’intime : ainsi pour 35 % des hommes et 42 % des femmes, l’idée « qu’une partie de moi est quelque part dans la nature » représente un frein non négligeable.

don ovocite sperme na 2018C

Le Dr Aline PAPAXANTHOS, chef de service de biologie de la reproduction et CECOS, du centre de Bordeaux apporte son témoignage : "Afin de prendre en charge les couples en attente d’un don de spermatozoïdes dans des délais acceptables, nous avons besoin de davantage de donneurs. Notre équipe, habituée au don, vous accompagnera durant toute la démarche de don."

Le Dr Sandrine FRANTZ, et le Dr Gaëlle ROCHER-ESCRIVA ajoutent :"Donner ses ovocytes est un acte généreux, mais trop peu pratiqué.. Soyez assurées que nous ferons tout notre possible pour faciliter vos démarches. De nombreux couples comptent sur vous pour devenir parents."

OÙ DONNER DES OVOCYTES OU DES SPERMATOZOÏDES DANS LA RÉGION NOUVELLE AQUITAINE

CHU DE BORDEAUX – SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODUCTION ET CECOS GROUPE HOSPITALIER PELLEGRIN - CENTRE ALIÉNOR D’AQUITAINE
Place Amélie Raba Léon - 33076 BORDEAUX cedex

En savoir plus : https://www.chu-bordeaux.fr/Les-services/Service-de-Biologie-de-la-reproduction-et-CECOS/

Articles similaires

Sport sur Ordonnance solidaire dans la Métropole Cinq associations sportives de la Métropole s’allient pour proposer aux personnes atteintes de pathologies chroniques avec un tarif solidaire de 100€ / an du sport sur ordonnance. Entre 2015 et 2017, ...
Bordeaux : journée de la santé naturelle du ventre En 2010, le Professeur Heribert Watzke, chercheur spécialisé dans l'alimentation, électrisait son public lors d'une conférence TEDx, intitulée The Brain in Your Gut (Le cerveau dans votre intestin), e...
CHU : on est bien soigné à Bordeaux Le journal Le Point du 23 août 2018 place le CHU de Bordeaux en 2ème position parmi les 50 meilleurs hôpitaux publics de France sur 582 hôpitaux sollicités. Cette deuxième placemet en évidence la dyna...
La santé, c'est aussi au travail ! La preuve en vidéo … Selon une récente étude sur la santé du dirigeant menée pour la Fondation MMA des entrepreneurs du Futur, plus de 8 entrepreneurs sur 10, "le travail, c’est la santé". Aussi, pour tous ceux qui entrep...
Maladies rares : au-delà du regard des autres au CHU de Bord... En 2018, pour la première fois en France, la Filière Nationale de Santé AnDDI-Rares va s’adosser à une tournée théâtre-débat intitulée «Ecoute donc voir…» sur le thème du regard des autres…, avec le s...