Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
Pour que Noël soit une fête pour tout le monde !  15 réveillons de la Solidarité  dans 5 départements de la Nouvelle-Aquitaine
Pour que Noël soit une fête pour tout le monde ! 15 réveillons de la Solidarité dans 5 départements de la Nouvelle-Aquitaine

En fin d’année la fête est partout. On la voit dans les rues, dans les vitrines des magasins, dans les médias. Permettre aux personnes seules de vivre de véritables fêtes de fin d’année, joyeuses et chaleureuses, c’est pour cela ....

.... qu’ont été créés les Réveillons de la Solidarité

Les Réveillons de la Solidarité de la Fondation de France constituent une réponse à la solitude des plus vulnérables. Or certaines personnes sont complètement exclues de ces fêtes, du fait de leur isolement ou de leur précarité. C’est un moment particulièrement difficile à vivre pour ces personnes-là, parce qu’elles ressentent d’autant plus leur solitude. C’est pour cette raison que la Fondation de France a décidé de soutenir l’organisation de fêtes de fin d’année destinées tout particulièrement à ces personnes ! 

Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

Des réveillons solidaires pour réunir des personnes d’horizons différents

La France compte aujourd’hui encore 9 % de personnes totalement isolées [1] : sans cercle familial, amical, professionnel… Et les fêtes de fin d’année sont une période pendant laquelle cette solitude pèse encore plus lourdement. Lutter contre l’isolement social et soutenir les personnes les plus vulnérables passent bien sûr par une action dans la durée. C’est pourquoi, au-delà d’une journée ou d’une soirée, les Réveillons de la Solidarité de la Fondation de France mettent l’accent sur la préparation et la rencontre. De beaux moments de partage avec les voisins, les habitants du quartier ou les commerçants !

Les réveillons de la solidarité soutenus par la Fondation de France en Aquitaine
Les Réveillons de la Solidarité en Aquitaine soutenus par la Fondation de France

Depuis 2005, les Réveillons de la Solidarité, soutenus par la Fondation de France, ont permis à plusieurs dizaines de milliers de personnes, adultes comme enfants, de partager un goûter, un dîner festif, ou encore de profiter d’un spectacle, d’une soirée dansante… Près de 150 Réveillons sont à nouveau organisés cette année partout en France entre le 21 décembre 2018 et le 6 janvier 2019. 25 000 personnes en bénéficieront.

« Les Réveillons de la Solidarité sont des moments conviviaux, festifs et beaux. A travers leur préparation – qui parfois commence dès fin novembre / début décembre – ce sont de nouveaux liens qui se tissent entre les personnes vulnérables ou isolées et les autres participants. Et les rôles peuvent être inversés : fabrication et distribution de cadeaux aux voisins, invitation des habitants du quartier à la fête… C’est un moyen de changer les regards », indique Claire Boulanger, experte Solidarités nationales de la Fondation de France.

Les Réveillons de la Solidarité ont plusieurs points communs 

  • Ils associent pleinement les personnes à l’organisation, pour le repas ou les animations par exemple ;
  • Ils sont ouverts à d’autres publics comme les voisins, les habitants, du quartier les commerçants… afin de favoriser les rencontres et les échanges entre des personnes qui se côtoient au quotidien sans jamais se rencontrer ;
  • Ils sont organisés par des associations de quartier qui accompagnent toute l’année des personnes seules et/ou en difficulté.

Après la préparation et le Réveillon, certaines des relations nouées s’inscriront dans la durée. Une belle manière de jouer les prolongations !

[1] Etude CREDOC pour la Fondation de France sur les Solitudes en France en 2018. Sont considérées comme objectivement isolées les personnes ayant des contacts physiques, au-delà du simple « bonjour », à une fréquence inférieure à plusieurs fois par mois avec les cinq réseaux de sociabilité : famille, amis, voisins, collègues, membres d’une association.

Des réveillons qui impliquent directement les personnes vulnérables


Les initiatives menées en Gironde, en Dordogne, Charente-Maritime

Le pôle social Ravezies qui rassemble 3 associations, Diaconat de Bordeaux, Halte 33 et les Restos du cœur proposent le 24 décembre de 15h30 à 23h à Bordeaux, un réveillon solidaire pour rompre l'isolement des personnes qu'ils accueillent et les faire se rencontrer. Il s'agit du premier projet collectif mené depuis la construction du pôle. Les 3, 14, 21 puis le 24 décembre, ils participeront à des ateliers animés par des artistes plasticiens. Le soir du Réveillon, en plus d’un repas et d’une animation musicale, une œuvre interactive axée sur la photo et l’image de soi sera créée, avec l’aide de ces artistes, par la centaine de personnes attendues.Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas
Karim Lazrej - 06 56 17 10 68 - diaconatbordeaux.fr

L’Association Oxygène et le CIAS de l'Estuaire organisent le vendredi 28 décembre à Etauliers en Haute-Gironde de 9h à 18h, un réveillon solidaire extra-ordinaire pour permettre à chacun de "se mettre sur son 31", opportunité souvent éloignée de leur quotidien. Le jour J, la matinée sera consacrée à des ateliers de mise en beauté par des professionnels et pourra se terminer par un défilé de mode, selon l’envie des participants. L'idée est de redonner confiance et mettre en valeur les atouts de chacun. Le repas sera ponctué d'animations et l'après-midi permettra de danser, jouer et chanter, pour faire plaisir aux petits et grands.
Association Oxygène - Audrey Caillier - 07 84 31 10 57 - oxygene-asso.fr

Le GEM Le Kiosque 12, organise lundi 31 décembre, à partir de 19h un réveillon solidaire "Tous ensemble vers 2019", salle des Charruauds à Libourne. Plus de 150 personnes vont ainsi partager un évènement qu'ils ont eux-mêmes imaginé, chacun à la mesure de ses envies ou de ses talents. Ouvert à tous, ce réveillon solidaire participatif, permet une grande mixité sociale. Au-delà de l'engagement avant, pendant et après (réalisation des affiches, sélection des animations, préparation de la salle, décoration, service, co-voiturage, ...), les participants apportent un dessert et contribuent pour 5 € minimum. Pour la 1ère fois, ils ont décidé de rechercher des lots pour une tombola afin de collecter des fonds pour le financement du réveillon. Ce projet est porté par plusieurs associations, GEM le Kiosque 12, le Centre Socio Culturel Portraits de Familles, France Adot, Secours Catholique, Saint Vincent de Paul, les habitants, la Ville de Libourne et son CCAS.
Sandrine Labedade - 05.57.48.39.02 - gemlekiosque.canalblog.com

Le Collectif inter-association du Bergeracois organise le jeudi 27 décembre à 12h salle Anatole France à Bergerac un repas solidaire auquel plus de 200 personnes sont attendues. Pas moins d’une centaine de personnes, bénévoles et bénéficiaires, participent à la mise en place du repas, de son organisation à la décoration, à travers des ateliers constitués en amont. L’objectif de cette occasion est de mobiliser les compétences des uns et des autres et transformer cet évènement parfois douloureux en un temps convivial et chaleureux.
Raymond Fleury -
05 53 57 62 93

Le collectif d'associations de l'Ile-de-Ré organise, avec la contribution de ses bénéficiaires, un repas festif le 28 décembre à 12h30 à Bois Plage en Ré. Décoration de la salle, choix du menu et des animations, participation au bilan, tous sont parties-prenantes de cet évènement. Des minibus sont également mis à disposition afin de permettre à tous de se rendre à ce repas où 120 personnes sont attendues.
Jean-Claude Bonnin - 05 46 00 30 40

Les initiatives menées dans le Gers et en Haute-Garonne

L'Association Boutique des Solidarités va rassembler le soir du 24 décembre plus de 75 convives à la salle des fêtes de Couloumé-Mondebat autour d’un repas solidaire. Bénévoles et bénéficiaires se sont retrouvés sur les marchés afin vendre des gâteaux et organiser le repas. Ce temps de partage permet de réunir des personnes isolées et de consolider ainsi le lien social, pour oublier, le temps du réveillon les soucis du quotidien. Ils repartiront avec une photographie de groupe en souvenir.Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas
Eric Linsen - 06 70 59 96 53

Les Amis de la Halte Santé de Tournefeuille organise le 4 janvier à 12h, un repas de fête suivi d'un loto. En amont, des ateliers permettent de mobiliser une trentaine de résidents. Ces temps d'échange importants sont l'occasion de restaurer l'image de soi et de s'engager ensemble dans une action chaleureuse.
Lydia Idri - 06 95 36 04 96

L'Association Domino organise le 31 décembre à Roqueseriere un réveillon solidaire sur le thème de la croisière, "embarquez tous à bord vers 2019", pour des personnes en situation de handicap. Depuis le mois d'octobre des temps de préparation et de formation ont été organisés pour chaque étape de l’organisation. Accueilli en amont dans des chambres d'hôtes, une vingtaine d'entre eux participera à la préparation de la fête, avec notamment la création de décors. Ils accueilleront une quinzaine d'invités. Ce réveillon va rassembler des personnes d'âge et d'origine différente. Cette mixité sociale permet de valoriser chacun, et de considérer l'autre à travers une relation de création et de fête qui sort du regard enfermant sur le handicap.
Marie-Claire Grasset - 05 61 92 47 32 - associationdomino.org

Le 22 décembre à partir de 14h à la Maison de quartier La Vache à Toulouse, l'association Aden-s organise une après-midi solidaire intergénérationnelle avec une douzaine de jeunes adolescents à l'origine du projet, habitant les quartiers nord de Toulouse et la résidence Adoma où vivent des chibanis (personnes âgées immigrées) et des demandeurs d'asile. En amont, des rencontres sont organisées pour établir une relation de confiance et construire ensemble le contenu. Véritable action fédératrice et citoyenne dans leur quartier autour du jeu, 150 personnes vont vivre une expérience chaleureuse et amicale. Ateliers, jeux, concert et goûter festif vont rythmer ce temps de rencontre. L'association de musique Ali Alaoui Art et Développement – AAA&D, spécialisée dans l'enseignement des cultures musicales du monde Arabe, assurera la partie musicale.
Said Idrissi - 05 81 60 15 37 - adens.org

Les Réveillons de la Solidarité soutenus par la Fondation de France

Les Solitudes en France


1 Français sur 10 est seul. Qui sont ces Français ? Isolement choisi ou subi ?

  • En 2016, plus de 5 millions de français  sont seuls, soit 1 million de plus qu’en 2010. Ces personnes n’ont aucune relation sociale au sein d’un des cinq réseaux de sociabilité étudiés (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage).
  • 22 % des  Français n’ont accès qu’à un seul réseau social : fragilisés, ils se trouvent dans une situation d’exclusion potentielle sans en avoir toujours conscience.
  • Parmi ceux-ci, c’est le voisinage qui se révèle être leur unique mode de socialisation (35 %) loin devant les amis (26 %), et la famille (22 %).
  • Autre chiffre alarmant : au-delà de la réalité de l’isolement, 26 % des Français se sentent exclus, abandonnés ou inutiles (20% de temps en temps et 6% souvent).

Cause ou conséquence de l'isolement, les personnes isolées tendent à se replier sur elles-mêmes, avec un sentiment de méfiance envers l’autre,  les institutions, les associations.

  • 17 % des personnes isolées ne votent pas, soit plus du double de la population française.
  • 65 % des personnes isolées pensent qu’on n’est jamais assez méfiant vis-à-vis des autres.
  • 27 % ne se sentent pas en sécurité dans leur vie quotidienne.

3   facteurs aggravant l’isolement

  • La pauvreté : 34 % des personnes isolées ont des revenus inférieurs à 1 200 € par mois (pour une personne seule) contre 25 % des personnes non isolées.
  • L’accès à l’emploi : Entre 30 et 60 ans, le fait d’accéder ou non à l’emploi est déterminant pour l’intégration sociale de la personne. Les personnes isolées sont surreprésentées parmi les non diplômés et les demandeurs d’emploi. 65 % ont un niveau de diplôme inférieur au BAC, contre 55 % des non isolés. Près d’1 sur 2 est inactif ou demandeur d’emploi (contre 39 % des non isolés).
  • L’âge : le risque d’isolement augmente avec l’âge : on compte 7 % de personnes isolées chez les moins de 25 ans, 11 % chez les 25- 39 ans et 12 % au-delà et jusqu’à 69 ans.

Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

En savoir plus www.fondationdefrance.org

Articles similaires

Angoulême : Festival de la Bande Dessinnée Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême est le rendez-vous international du 9e Art depuis 1974. Des poids lourds au talent confirmé et d'autres pas toujours très connus parmi lesque...
Aéroport de Bordeaux : une 9ème année de croissance consécut... L’Aéroport de Bordeaux conclut l’année 2018 par un nouveau record de trafic avec 6.799.572 passagers, un an seulement après  avoir franchi le cap symbolique des 6 millions de passagers transporté...
Bordeaux : Salon du Mariage 2019 Chaque année en janvier, le Salon du Mariage de Bordeaux est le rendez-vous régional de l’ensemble des acteurs majeurs de la réception en Aquitaine. Cette offre riche et variée en matière de mode mari...
Bordeaux : retour du festival Bordeaux Rock A Bordeaux tous les ans on fête sa scène rock locale comme on fête son vin. Cinq jours de fête pour célébrer "le" rendez-vous hivernal des musiques alternatives. Coup de projecteur sur les nouveaux "c...
Festival Trente Trente les rencontres du court Depuis son origine, 30/30 suscite la curiosité en offrant une vision plurielle et pointue de la création contemporaine. Avec une programmation aux croisements des disciplines : danse, performance...