Les Réveillons de la Solidarité en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie

  • Catégorie : Sud-Ouest - Nouvelle-Aquitaine
7 millions de personnes isolées en France, les réveillons de la Solidarité, une occasion de (re)créer du lien social
7 millions de personnes isolées en France, les réveillons de la Solidarité, une occasion de (re)créer du lien social

En fin d’année la fête est partout. On la voit dans les rues, dans les vitrines des magasins, dans les médias. Permettre aux personnes seules de vivre de véritables fêtes de fin d’année, joyeuses et chaleureuses, c’est pour cela ....

.... qu’ont été créés les Réveillons de la Solidarité

Les Réveillons de la Solidarité de la Fondation de France constituent une réponse à la solitude des plus vulnérables. Or certaines personnes sont complètement exclues de ces fêtes, du fait de leur isolement ou de leur précarité. C’est un moment particulièrement difficile à vivre pour ces personnes-là, parce qu’elles ressentent d’autant plus leur solitude. C’est pour cette raison que la Fondation de France a décidé de soutenir l’organisation de fêtes de fin d’année destinées tout particulièrement à ces personnes ! 

Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

7 millions de personnes isolées en France – Enquête nationale Solitudes 2019

Selon l’enquête nationale Solitudes 2019, plus de 1 Français sur 10 est en situation d’isolement. Pour ces personnes, les fêtes de fin d’année, plutôt synonymes de partage et de convivialité, peuvent être une période particulièrement difficile à vivre. Afin d’aider ces personnes vulnérables et isolées à retisser du lien, la Fondation de France soutient, cette année encore, 150 Réveillons de la Solidarité à travers la France.

Au-delà d’une journée ou d’une soirée, ils mettent l’accent sur la préparation et la rencontre. Une jolie occasion de vivre des moments chargés de sens et d’échanger avec des habitants et commerçants du quartier !

Les réveillons de la solidarité soutenus par la Fondation de France en Aquitaine

Les Réveillons de la Solidarité en Aquitaine soutenus par la Fondation de France

Les Réveillons de la Solidarité : des moments conviviaux pour développer le « vivre ensemble »

Chaque année, les Réveillons de la Solidarité, soutenus par la Fondation de France, offrent des moments de partage chaleureux à plus de 25 000 personnes isolées ou fragilisées dans leur quotidien, partout en France. Qu’il s’agisse de personnes âgées, de jeunes, de femmes seules avec leurs enfants ou de personnes sans abri, l’objectif est le même : briser leur solitude et leur ouvrir de nouveaux horizons !

L’objectif de ces Réveillons est de tisser des relations entre des habitants et des commerçants d’un quartier ou d’une ville, qui se côtoient sans se connaître. Ils se rencontrent autrement, en organisant un événement ensemble. Une belle manière de créer du lien social et de favoriser le « vivre ensemble » !

Les Réveillons de la Solidarité soutenus par la Fondation de France (exemples p.3) ont tous en commun :

  • d’être organisés par des associations de quartier qui accompagnent tout au long de l’année des personnes seules et/ou en difficulté ;

  • d’associer étroitement ces personnes à l’organisation de cet événement ;

  • d’être ouverts à d’autres publics, et ainsi par leur mixité, de favoriser les rencontres et les échanges entre des personnes qui peuvent se côtoyer au quotidien sans jamais se parler.

Des réveillons qui impliquent directement les personnes vulnérables


14 initiatives menées en Gironde, en Charente, Charente-Maritime, Landes, Pyrénées-Atlantiques, dans le Tarnet-Garonne et en Haute-Garonne

Le Pôle social Ravezies : vendredi 20 décembre (après-midi et soirée)
Bordeaux (33 – Gironde)

Regroupant 3 associations : le diaconat de Bordeaux, la Halte 33 et les Restos du cœur, le pôle social Ravezies propose une nouvelle édition du projet « 1,2,3 Noël » qui se déroulera en deux temps. D’abord du 16 au 20 décembre, une quinzaine de personnes accueillies participeront à la création d’une pièce de théâtre afin d’apprendre à se connaître et de rompre l’isolement. Puis le vendredi 20 décembre, une centaine de personnes sont attendues pour une après-midi ponctuée d'ateliers de cuisine du monde, d'un ciné-débat, d'une kermesse, de la distribution de cadeaux pour les enfants. En fin de journée, les participants pourront profiter des activités musicales proposées par l'association Ricochet Sonore avant de se retrouver autour d'un repas et d’assister à la représentation de la pièce de théâtre. Ce projet a pour objectifs de renforcer les liens entre les différents publics et les salariés, de favoriser des passerelles avec les acteurs du quartier, et de rompre l'isolement des personnes accueillies.Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

La Chataigneraie : mardi 31 décembre (soirée)
Pessac (33 – Gironde)

Le collectif d'habitants des Globe Trotteurs intégré à l'association la Chataigneraie de Pessac souhaite organiser pour la première fois le réveillon. « Musique en couleurs », tel sera le thème de la soirée qui se déroulera le soir du 31 décembre. La centaine de participants est engagée dans l'organisation : ateliers cuisine pour les entrées, confection du dessert chez soi ou au centre social. Une équipe de médiateurs avec les jeunes du quartier interviendra pour permettre à tous de vivre ensemble.

La Ruche - Espace de Vie Sociale du centre-ville de Saint-Médard-en-Jalles : mardi 31 décembre (soirée)
Saint-Médard-en-Jalles (33 – Gironde)

Organisé par des adhérents de la Ruche, par des personnes orientées par le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) mais aussi par le les associations caritatives du territoire ce réveillon accueillera près de 80 personnes seules ou en situation de précarité. Accompagnés par les bénévoles de la Ruche, les participants sont associés au choix des animations, du menu et des décorations à l'occasion de réunions puis d'ateliers de préparation. Une façon de créer une véritable dynamique de groupe et de lutter contre l'isolement social. En janvier, ils seront conviés à une réunion bilan et à d'autres moments conviviaux. Ce réveillon solidaire est porté par les associations du territoire.

Les Champs du possible : vendredi 3 janvier (soirée)
Braud Saint Louis (33 – Gironde)

Fort du succès rencontré l’année dernière avec le réveillon solidaire organisé à Etauliers, (sous la direction de l'association Oxygène) l’association Les Champs du possible, en collaboration avec le CIAS de la Communauté de Communes a souhaité réitérer l'expérience de la rencontre, du partage et de la convivialité. Pour cette nouvelle édition, une centaine de participants sont attendus à Braud Saint Louis (afin de proposer un roulement de la manifestation et une accessibilité des adhérents et habitants) pour un repas festif sera accompagné d'animations théâtralisées et d'initiation aux danses de salon.

Le Centre social culturel et sportif Effervescentre : mardi 31 décembre (soirée)
Roullet Saint Estèphe (16 – Charente)

Le « Rêv'Eillon Solidaire » est le fruit d’une action qui s'inscrit dans le cadre d'un projet global basé sur la solidarité, l'entraide et le maintien d'un lien social. Porté par les usagers du secteur développement social et des bénévoles de l'association, ce réveillon sans alcool réunira une centaine de personnes en situation d'isolement, habitant sur le territoire d'action du Centre social et souhaitant partager la soirée du 31 décembre sous le signe de l’échange et la convivialité.

Collectif d'associations Ré-Clé-Ré : vendredi 27 décembre (midi)
Ile de Ré (17 – Charente-Maritime)

Reconnue Espace de Vie Sociale, le collectif Ré-Clé-Ré réalise de nombreuses animations et accompagnement social. Pour la deuxième année consécutive, elle organise, avec la contribution de ses bénéficiaires, un repas festif le 27 décembre à 12h30 à Bois Plage en Ré.  À cette occasion, près de 150 bénéficiaires du collectif d’associations seront conviés. De la décoration de la salle, au choix du menu et des animations, en passant par la participation au bilan, tous sont parties-prenantes de cet évènement.

La Porte Ouverte : mardi 24 décembre (midi)
Jonzac (17 – Charente-Maritime)

Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pasL’association La Porte Ouverte organisera un déjeuner spectacle pour les personnes isolées de Jonzac et de ses alentours, ainsi que les adhérents – atteints de troubles psychiques – des différents Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) de la CharenteMaritime. Les personnes isolées, extérieures aux GEM, pourront co-organiser l’événement et participer aux ateliers créatifs pour la décoration de la salle et la réalisation de cadeaux. Un moment chaleureux de partage et de solidarité qui rassemblera 200 personnes !

Le Centre social et culturel Vent des Iles : mardi 24 décembre (soir)
La Rochelle (17 – Charente-Maritime)

Agissant sur 3 quartiers rochelais, Laleu, la Pallice et la Rossignolette, le centre social a souhaité réunir les bénéficiaires autour d’un réveillon solidaire « Pour les Fêtes, Tous en Fête ». À cette occasion, une quarantaine de personnes (seniors isolées, résidents des Maisons Relais, familles monoparentales et nouveaux habitants arrivant sur le territoire) se retrouveront pour un repas festif le 24 décembre au soir. Cet évènement est conçu en collaboration avec les habitants pour lutter contre l'isolement et la solitude, et permet de valoriser l'engagement individuel au bénéfice du collectif. 

Caminante : mardi 31 décembre (soir)
Morcenx (40 – Landes)

Pour fêter le passage à la nouvelle année, l’association Caminante organise un repas festif suivi d’une soirée dansante pour une centaine de personnes en situation de handicap mental et psychique, vivant en établissement, en maison relais ou à domicile, souvent isolés et en carence de liens sociaux. L’objectif de cette soirée est de favoriser les rencontres et d'organiser un moment convivial pour un réveillon sous l'angle du partage et de la solidarité.

Collectif d’associations de Biarritz : samedi 28 décembre (journée et soirée)
Biarritz (64- Pyrénées-Atlantiques)

Pour les fêtes de fin d’année, le Centre Social Maria Pia, l’épicerie Solidaire El Garri, la Maison d'enfants St Vincent de Paul et l'Accorderie se mobilisent pour épauler des personnes seules qui souhaitent organiser cette journée dans un esprit de rencontres et de convivialité. Grâce à cette initiative collective, une centaine de participants (personnes âgées, familles et toutes personnes seules) pourront se retrouver autour d’ateliers créatifs, d’un repas de fête, d’un spectacle et d’une animation dansante.

Tremplin d'Espoir : Mercredi 4 décembre et Samedi 7 décembre (après-midi)
Montaigu de Quercy (82 – Tarn et Garonne)

Pour que les fêtes de fin d’année soient synonymes de rencontres intergénérationnelles, de mixité sociale et d’ouverture à la culture, l’association organise début décembre « Noel au Cirque ». Le 4 décembre, la quarantaine d’adhérents de la structure (adultes et enfants en difficultés sociales et/ou financières) vont assister à un spectacle de cirque à Valence d'Agen. À cette occasion, ils seront pris individuellement en photo afin de capter l'émotion de chacun. Ils exposeront ensuite leur photo le samedi suivant pour partager ensemble leur retour d'expérience. La journée sera ponctuée d'animations, maquillage pour enfants, promenade en calèche avec le Père Noël, distribution de cadeaux et un goûter sera offert.

Fa Sol Mi La Fabrique Solidaire des Minimes : mardi 24 décembre (midi)
Toulouse (31 – Haute-Garonne)

« Réveillons nos talents ! » Tel est le mot d'ordre de l'association pour ce réveillon solidaire hors du commun. Cet évènement, porté par un collectif d’une quarantaine de chômeurs et précaires, réunira les associations et habitants du quartier pour un partager un repas. L'objectif, au-delà de la remobilisation par la mise en œuvre des compétences de chacun pour l’organisation, est de faire le lien entre différentes associations, comités de quartier et publics précaires afin de favoriser une meilleure connaissance de chacun.

Domino : mardi 31 décembre (soir)
Roqueseriere (31 – Haute-Garonne)

Après le thème de la croisière en 2018, l’association Domino organise son deuxième réveillon solidaire sur le thème du « cabaret poétique » pour une trentaine de personnes en situation de handicap mais aussi pour des personnes seules. Depuis le mois d'octobre les participants sont encouragés à prendre le risque d’interpréter une chanson, un poème, une musique, seul, en chœur ou en duo avec un artiste confirmé. D'âges et de milieux différents, chacun va pouvoir se révéler dans un cadre bienveillant et exigeant. En amont, ils bénéficient d'ateliers personnalisés : répétitions, ateliers d'expression théâtrale, chant choral, etc. Oser à son rythme et selon son désir pour offrir quelque chose aux autres. Cette mixité sociale permet de valoriser chacun, et de considérer l'autre à travers une relation de création et de fête qui sort du regard enfermant sur le handicap.

La Cloche : samedi 21 décembre (soir)
Toulouse (31 – Haute-Garonne)

Pour les fêtes de fin d'année La Cloche Toulouse va organiser un événement rassemblant une centaine de toulousains, avec et sans domicile, autour d’un buffet et d’animations (danse, chant, karaoké…). L'occasion de partager un moment chaleureux tous ensemble pour Noël. Le mois de décembre est dédié à des ateliers et activités collectives avec les bénévoles ? avec et sans domicile, mais aussi les commerçants et partenaires dans le but de co-construire cet événement. L'objectif de cette action est de changer le regard sur le monde de la rue en mettant un point d'honneur sur le bénévolat des personnes sans domicile qui sont actrices de l'organisation de cet événement.

Les Réveillons de la Solidarité soutenus par la Fondation de France

L’isolement relationnel progresse en France [1]

L’Observatoire de la philanthropie – Fondation de France dévoilent les résultats de l’enquête nationale Solitudes 2019 : 13% des Français sont isolés, soit environ 7 millions de personnes (vs. 10% en 2016). Ils ne voient d’autres personnes que très rarement, voire jamais, quels que soient les « réseaux de sociabilité » : famille, amis, voisins, vie associative et professionnelle.

Le profil des personnes isolées a légèrement évolué : les 40-49 ans sont plus souvent représentés (29% en 2019 vs. 21% en 2016), tout comme les habitants des grandes agglomérations de province (27% vs. 22%).

L’enquête montre un lien fréquent entre solitude et conditions de vie précaires, notamment :

  • des bas revenus è 61% des personnes isolées ont un niveau de vie inférieur au niveau de vie médian (vs. 50% de l’ensemble de la population)
  • une moindre qualification è 58% ont un diplôme inférieur au bac (vs. 51 % de l’ensemble de la population)
  • un plus grand risque d’être au chômage è 12% sont au chômage (vs. 7% de l’ensemble de la population)

Le focus 2019 de l’enquête porte sur la mobilité et montre notamment un lien entre isolement et accès limité aux moyens de transport :

  • des difficultés pour accéder aux transports en commun è 53% des personnes isolées n’ont pas de transport en commun à proximité (vs. 44% de l’ensemble de la population)
  • un déficit de motorisation è 21% n’ont pas de voiture (vs. 15 % de l’ensemble de la population)
  • des barrières psychologiques è 24% estiment que se déplacer est une source d’angoisse (vs. 19% de l’ensemble de la population générale), qu’il s’agisse d’agoraphobie ou de claustrophobie, ou d’une crainte face à l’inconnu

L’isolement relationnel va de pair avec une mobilité plus restreinte, sachant qu’il est souvent le résultat d’un enchaînement d’événements : déménagement, précarité, état de santé dégradé ou existence d’un handicap…

[1]  Méthodologie : les conclusions présentées dans cette synthèse sont issues du rapport élaboré par le Crédoc pour la Fondation de France. L’étude quantitative a été intégrée au dispositif d’enquête récurrent sur les modes de vie des Français du Crédoc (près de 3 000 personnes de 15 ans et plus ont été interrogées online en janvier 2019). Une phase qualitative a également été adossée, permettant d’interroger par téléphone dix-huit personnes en situation d’isolement relationnel sur les motifs et conséquences de leurs (non)déplacements.

Réveillons de la Solidarité : un réveillon pour ceux qui n’en ont pas

Plus d’informations sur les Réveillons de la Solidarité ici
En savoir plus www.fondationdefrance.org

Articles similaires

Vins des Côtes de Bourg : un terroir d’exception Les Côtes de Bourg sont non seulement une entité administrative et politique (situées sur un seul canton) mais surtout une entité géographique, de terroir et de climat, qui, malgré la présence de diff...
Station de ski dans les Pyrénés : se réinventer pour continu... Confortée par ses nombreux investissements en neige de culture depuis plusieurs années, dotée d’un parc de dameuses dernier cri et d’outils technologiques très pointus de mesure de hauteur de neige, l...
Les zones humides, trésors de biodiversité – Migné-Auxances ... La loi pour la reconquête de la biodiversité promulguée en août 2016 est le témoin d’une prise de conscience collective de l’importance de la préservation de la biodiversité. Elle prévoit d’appuyer le...
Rencontre avec Yoann Rousset, Esport Gaming School à Bordeau... Directeur de l'Esport Gaming School à Bordeaux, Yoann Rousset a vécu une longue vie d’entrepreneur émaillée d’embûches où la réussite notoire fricotait avec l’échec trébuchant, du genre de ceux qui in...
24 citoyen·n·es repeignent le CIVB pour dénoncer les pestici... Des activistes du collectif ANV Action Non Violente COP21 Gironde ont "repeint en vert" le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux). Leurs objectifs, mettre en lumière l'utilisation massiv...