Nouvelle-Aquitaine : 4ème région pour les performances de tri des emballages et des papiers

  • Catégorie : Nature et Environnement
Tri et recyclage des papiers: on fait le point !
Tri et recyclage des papiers: on fait le point !

En 2018, chaque habitant de la région Nouvelle-Aquitaine a trié en moyenne 86,2 kg d’emballages ménagers et papiers, des performances supérieures à la moyenne nationale (70,4 kg/habitant). Avec une progression de +10.7% d’emballages légers{1] triés en 2018 par rapport à 2017, ....

.... la région s’inscrit dans une dynamique positive. Les efforts et investissements menés par Citeo et les collectivités dans le cadre du Plan de performance des territoires ainsi que l’engagement de Citeo à répondre, de manière concrète, aux idées reçues sur le tri et le recyclage, accompagnent cette dynamique engagée en faveur de l’économie circulaire.

Le tri progresse au niveau régional pour l’ensemble des matériaux

En 2018, le geste de tri des 5,9 millions d’habitants de la région Nouvelle-Aquitaine a permis de collecter plus de 365 300 tonnes d’emballages. Ces tonnages sont en hausse, malgré des disparités entre les matériaux. Le tri des emballages légers est à la hausse avec +10,7 % de tonnes par rapport à 2017, une dynamique qui s’explique notamment par la mise en place progressive de l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique. Le tri du verre progresse aussi avec + 4,3 % en 2018. Le tri des papiers progresse légèrement de +1,6%.

La simplification du geste de tri : un levier majeur pour développer les performances de tri

En 2018, la région Nouvelle-Aquitaine continue d’étendre les consignes de tri à tous les emballages sans exception, pour un geste de tri plus simple, qui ne laisse pas la place au doute. Plus d’un tiers des habitants du territoire trie déjà l’ensemble de leurs emballages en plastique, les bouteilles et flacons, mais aussi les films, sacs, pots et barquettes. Les départements de Charente, Charente-Maritime, Corrèze, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres et Vienne sont partiellement ou intégralement en extension des consignes de tri.

Le déploiement continue en 2019 et 2020 : la totalité de la Haute-Vienne (Limoges Métropole et SYDED 87), les collectivités du Nord des Deux Sèvres, la CC de la Haute-Saintonge, la CA Royan Atlantique, EVOLIS 23, la CC Creuse Sud-Ouest (soit 60% de la Creuse), ainsi que de nombreuses collectivités de la Gironde (COBAS, CC du Val de l’Eyre et l’USTOM) et le SICTOM du Marsan dans les Landes permettront prochainement à leurs habitants de trier tous leurs emballages et papiers sans exception.

[1] Emballages en plastique, carton, métal (= emballages, hors-verre).

Nouvelle-Aquitaine : 4ème région pour les performances de tri des emballages et des papiers

En Nouvelle Aquitaine, plus d’un habitant sur deux devrait voir son geste de tri facilité à horizon 2020.

La maîtrise des coûts : un enjeu majeur pour le territoire

Plusieurs actions accompagnées par Citeo, en Nouvelle-Aquitaine, ont été menées en ce sens :

  • La réduction de fréquence de la collecte sélective a été mise en place sur la CC du Haut Béarn (Département 64 - 17 000 habitants)
  • La collecte séparant les emballages fibreux et non-fibreux est en cours de mise en place, notamment, sur la CA de Saintes (Département 17 – 59 000 habitants) et de la CC Bastide Haut Agenais (Département 47 – 17 000 habitants)recyclage papier C
  • La collecte de proximité (en point d’apport volontaire) est en cours de déploiement ou renforcée sur EVOLIS 23 (Département 23) et le SMD3 (Département 24 – 390 000 habitants), sur la CA du Pays Basque (Département 64 – 2 000 habitants), le SICTOM du Marsan (Département 40 - 30 000 habitants), le SIETOM de Chalosse (Département 40 – 30 000 habitants), SYDED 87 (Département 87 – 167 000 habitants), l’Agglomération du Bocage Bressuirais et la CC Airvaudais-Val du Thouet (Département 79 – 32 000 habitants)
  • La modernisation et l’augmentation de capacité des centres de tri se poursuivent notamment à Limoges Métropole et sur le centre de tri de COVED à Illats (Département 33).
  • Le projet de centre de tri interrégional de la SPL UNITRI implanté dans le nord des Deux-Sèvres pour un bassin d’un million d’habitants (Départements 44, 49, 79, 85 et 86)

Enfin, la tarification incitative, qui concerne actuellement 6% de la population régionale, est un levier pour réduire le volume d’ordures ménagères et les coûts liés à leur traitement, tout en augmentant la collecte sélective. La dynamique régionale en faveur de la tarification incitative est à souligner puisque le développement de ce mode de financement concernera 600 000 habitants supplémentaires dans les prochaines années, soit 1,04 millions d’habitants à l’échelle de la région, notamment dans la Creuse (EVOLIS 23), en Dordogne (SMD3), dans les Deux-Sèvres (Agglomération du Bocage Bressuirais et CC du Thouarsais) ainsi que dans la Haute-Vienne (SYDED 87). L’ADEME et Citeo accompagnent les projets de ces collectivités.

L’innovation au service de l’économie circulaire

Pour développer, dès l’amont, des emballages toujours plus recyclables, Citeo récompense l’innovation et accompagne la recherche, partout en France. En parallèle de ses appels à projet, Citeo mène ainsi un travail permanent de détection et d’accompagnement de solutions de développement du tri au service de l’économie circulaire. Par exemple, pour améliorer le tri dans le centre-ville, un test grandeur nature a été mené en partenariat avec Bordeaux Métropole sur la Place Saint-Projet de Bordeaux sur le thème des services et fonctionnalités d’un point tri permettant de faciliter le geste de tri. Citeo va également accompagner un projet innovant, mené par l’entreprise SUEZ, sur la collecte sélective (emballages, biodéchets, etc…) des établissements de restauration rapide situés en hypercentre.

Répondre concrètement aux idées reçues sur le tri et le recyclage

Pour continuer de mobiliser les citoyens autour du geste de tri et dissiper les doutes, Citeo, a publié un ouvrage Faites le tri ! Idées reçues sur le tri et le recyclage répondant notamment à l’une d’entre elles « Trier ne sert à rien » : Le tri et le recyclage concourent, chaque jour, à préserver la planète en protégeant l’environnement et en diminuant le recours à de nouvelles ressources. Les 356 240 tonnes d’emballages triées par les habitants de Nouvelle Aquitaine sont autant de nouveaux matériaux pour fabriquer de nouveaux objets et représentent des économies de CO2, d’eau et d’énergie.

A titre d’exemple, en Nouvelle Aquitaine, le verre recyclé a permis la fabrication de près de 490 millions de nouvelles bouteilles. Le tri et le recyclage des plastiques ont évité près de 80 000 tonnes d’émission de CO2. Enfin, les 128 000 tonnes de papiers triées en Nouvelle Aquitaine puis recyclées ont permis l’économie de 3 millions de m3 d’eau, soit la consommation annuelle moyenne de 55 000 habitants, l’équivalent d’une ville comme Niort.

Pour plus d’informations sur le Plan de performance des territoires : https://www.citeo.com/plan-de-performance-des-territoires

Citeo

Citeo a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers en les transformant en ressources. Avec sa filiale Adelphe, Citeo apporte conseils et solutions à ses clients – entreprises de l’industrie, du commerce, de la distribution et des services de grande consommation – afin de les aider à exercer leur responsabilité liée à la fin de vie des emballages et des papiers, et ce dans des conditions économiques optimales.Logo Citeo

En 25 ans, les entreprises ont investi plus de 9,5 milliards pour financer la collecte sélective et créer des filières de recyclage, avec leurs partenaires collectivités locales, filières et opérateurs. Aujourd’hui 70% des emballages et 59% des papiers sont recyclés grâce au tri des Français devenu le 1er geste citoyen.

Agissant pour faire advenir une véritable économie de la ressource en France, Citeo s’est fixé 3 priorités : simplifier le geste de tri pour permettre à tous les Français de trier tous leurs emballages et papiers d’ici 2022 ; innover pour inventer les nouveaux matériaux, technologies de recyclage, solutions de collecte et débouchés ; réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers en accompagnant les entreprises dans la généralisation de l’éco-conception.

En 2018, en France, chaque habitant a trié en moyenne 70,4 kg d’emballages ménagers et papiers. Ces performances se répartissent comme suit :

  • Emballages légers : 18,0 kg/habitant.
  • Verre : 31,9 kg/habitant.
  • Papiers : 20,5 kg/habitant.

Nouvelle-Aquitaine

En 2018, chaque habitant de la région Nouvelle-Aquitaine a trié en moyenne 86,2 kg d’emballages ménagers et papiers. Ces performances, supérieures aux moyennes nationales, se répartissent comme suit :

  • Emballages légers : 23,1 kg/habitant soit +28% par rapport à la moyenne nationale
  • Verre : 37,4 kg/habitant soit +17% par rapport à la moyenne nationale
  • Papiers : 25,7 kg/habitant soit +25% par rapport à la moyenne nationale

 

Articles similaires

Château de Biron entre Périgord et Agenais Siège de l’une des quatre baronnies du Périgord, le château de Biron occupe une position stratégique à la lisière du Périgord et de l’Agenais et à quelques lieues seulement de la bastide de Monpazier....
Landes : inventaire du Patrimoine bâti de Brocas Le Parc naturel continue sa mission d'inventaire du patrimoine bâti ! Depuis le 21 janvier, c'est la commune de Brocas les forges qui sera concernée par l'enquête de terrain. Le Parc naturel régional ...
Bordeaux : restauration de l'horloge de la "grosse cloche" La porte de la grosse cloche, édifiée au XIIIème siècle, est un monument emblématique de la ville de Bordeaux. Les travaux de maintenance et d’entretien du patrimoine horloger de la vil...
Inventaire du Patrimoine bâti dans le Bazadais Le Parc naturel régional et ses 51 communes abritent une richesse et une diversité patrimoniales peu connues. Considérant le patrimoine de son territoire comme un élément essentiel de son identité et ...
Admirer de près la femme oiseau en haut de la colonne des Gi... Même en ces journées portes-ouvertes du patrimoine, la colonne des Girondins haute de plus de 43 mètres avec sa statue de plus de 10 mètres, conserve quelques secrets vue du sol. Pouvoir admirer et...