Mamie Chaussettes association "Un enfant peut sauver un arbre"

  • Catégorie : Nature et Environnement

Mamie Chaussettes - Association "Un enfant peut sauver un arbre"Après l’annonce de la tempête Klaus en janvier 2009 ; un coup de cœur, un élan de solidarité pour cette région dévastée ont été les déclencheurs pour la création de l’association Un enfant peut sauver un arbre. Annick MATHIEU très émue par le désastre, s’est investie pleinement pour aider au reboisement du massif forestier landais.

Elle est devenue au fil des années Mamie Chaussettes. De sa Côte d’Or, elle s’est engagée dans ce beau challenge. Pour les fonds, il fallait trouver une tirelire. Un souvenir dans la tête de Mamie Chaussettes, les économies que sa grand-mère conservait dans un bas de laine. Montrer aux enfants qu’un sou est un sou et qu’il peut devenir un arbre. Faire des actions avec les enfants ; peindre des cartons, les déposer chez des commerçants, récupérer des chaussettes qui deviendront des tirelires. Ce qui fut dit fut fait !

Un souci, trouver des terrains pour replanter des pins en forêt landaise. Un travail de fourmi, déranger les maires débordés par le sinistre. Mais que vient faire cette grand-mère du pays de la moutarde ? Elle n’y connaît surement rien et, c’était vrai !

Etant une maman, une grand-mère, Mamie Chaussettes a été élevée dans le principe de la transmission des valeurs et, a à cœur de dire aux enfants que rien ne se fait seul. C’est pourquoi en replantant, en préservant les métiers de la filière bois ; cela représente un investissement humain, économique et écologique pour l’avenir des Landes. Pour ce faire, réaliser des actions en impliquant les enfants, leur expliquer ce qu’est le pin des Landes, leur arbre d’Or qui était là depuis toujours ce qui, leur paraissait normal.


"Mamie chaussette" par LandesPublicTV

"Il a suffit de deux tempêtes consécutives pour anéantir le travail de toute une vie. Nous le savons, la Nature n’est pas tendre puisque les insectes (scolytes, chenilles processionnaires, hylobes) ont, eux aussi profité de ce désastre. La solution, retrousser ses manches, travailler à nouveau dans la forêt, réparer, replanter. Une preuve que jamais rien n’est acquis. Surtout que nous savons que le travail est un mal nécessaire pour vivre ou survivre. Et que, celui que nous avons la chance d’avoir, il nous faut le conserver.

Nous savons tous que la Terre est en colère et qu’il va falloir penser autrement pour la préserver. Elle ne nous appartient pas, elle nous est prêtée et nous devons la transmettre à nos descendants. C’est grâce à ses valeurs que l’association a sa raison d’être. Sans oublier que sans les partenaires, les responsables locaux et régionaux, les écoles qui nous accordent confiance et soutien rien ne serait possible pour la pérennité de l’association.

Au travers des actions, que vous trouverez en visitant le site de l’association, nous tenons à faire passer le message qu’un arbre coupé, arraché doit être replanté. Les professionnels de la filière bois ont ce credo et, nous nous devons de le suivre. C’est pourquoi, nous savons nous entourer de ces professionnels. Ils sont les plus à même pour nous faire comprendre l’importance de la forêt.

Voila comment le désespoir d’un maire face au désastre causé par une tempête, a sut se faire entendre. Même si nous ne sommes qu’une petite goutte d’eau pour cette grande forêt ; si utile à cette belle région, nous sommes persuadés qu’ensemble ; nous sommes plus forts."

L'Association "Un enfant peut sauver un arbre" a été créée en 2009 suite au passage de la tempête Klaus dans les Landes. Son but premier, aider au reboisement de forêts françaises suite à une catastrophe naturelle.( incendie, tempête).

Contact : Annick Mathieu
Tel - 06.62.09.54.84 / Mail - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : www.uneenfantpeutsauverunarbre.fr

AquitaineOnLine bénéficie d'un droit de reproduction accordé par VuBienVu pour cet article publié en Janvier 2013 dans le numéro 19 de Vu Bien Vu

VuBienVu-542

Articles similaires

Pessac : festival Sur un petit nuage Une nouvelle édition du festival Sur un petit nuage, c’est toujours le moment où le temps semble s’arrêter un instant, à l’approche des fêtes de Noël. ce festival jeune public de spectacle vivant prop...
Kéolis choisit COM'UN MARDI pour ses campagnes de sensibilis... Com’un Mardi, cabinet conseil en communication bordelais, remporte la consultation lancée par Kéolis à Bordeaux et signe les campagnes de sensibilisation contre le harcèlement et la fraude dans les tr...
Bordeaux : Les Tribunes de la presse, rendez-vous de l’infor... 3 jours de débats et d'échanges, de nombreux intervenants, les Tribunes de la presse s'inscrivent dans l'esprit de ce que fut naguère l’Université d’été de la communication de Hourtin :...
Patrimoine : le Grand théâtre - Opéra de Bordeaux Le Grand Théâtre de Bordeaux, ouvrage de style néo-classique de 88 mètres sur 47 et classé monument historique, s'inscrit admirablement dans l'architecture bordelaise héritée du siècle des Lumières. S...
L'Union des Côtes de Bordeaux dévoile ses ambitions L'Union des Côtes de Bordeaux a organisé le mardi 17 octobre, sa conférence de presse annuelle à Paris, en présence de son président Stéphane Héraud. L'occasion de faire le point sur ses performances ...