Emmaüs Lescar-Pau un village au profit de l’hommeSi dans les premières années, le combat contre la misère fut le quotidien d’Emmaüs Lescar-Pau, il est rapidement apparu que, pour ne pas se laisser étouffer par l’urgence, une large place devait être accordée à la lutte contre les causes de la misère. Très attentif à l’évolution de la société qui crée des mécanismes d’exclusion et ....

... des outils de maintien dans l’exclusion, très vigilent vis-à-vis des trop nombreux échecs de la réinsertion, le Village Emmaüs Lescar-Pau est subversif. Il s’appuie sur le constat d’échec d’un modèle centré autour de l’économie pour en proposer un tout autre, axé autour de l’homme. Il se déroule en Economie Sociale Solidaire Collective sans subventions.

Ses ressources proviennent quasi exclusivement de ses activités de ramassage et de recyclerie-déchetterie donnant les moyens pour l’accueil inconditionnel et pour développer de nombreux projets. A partir de la surproduction et de la surconsommation, le reconditionnement des excès de déchets inscrit l’humain dans le développement durable. Le bien-être a acquis ses lettres de noblesse tant dans la participation à l’activité, que dans la valorisation d’ une Ferme alternative, l’accès à la culture. La dynamique participative incite les habitants à être acteurs et auteurs du projet collectif. Ils redeviennent des citoyens à part entière.

Depuis 4 ans, suite à une réflexion collective, un atelier éco-construction est né à Emmaüs Lescar-Pau. Les habitants se sont approprié le programme. Ainsi, progressivement, les 80 mobile homes des débuts sont remplacés par de petits éco-habitats de 35 à 40 m² pour une personne ou un couple. Certaines maisons destinées à des familles ont une superficie d’environ 70 m².

Quartier en voix de réalisation avec une maison jumelle de 3 habitats dénomée "Trio"

Si une quinzaine d’habitats ont été réhabilités, 9 éco-habitats ont été construits, 3 autres, sous forme d’une maison jumelée, sont en voie d’achèvement, 2 collectifs sont opérationnels. De nombreux autres devraient s’élever. L’expérimentation est de mise. Tous les éco-matériaux sont sollicités. Par exemple, les isolants sont multiples : vêtements usés associés à la chaux, textiles défibrés, papiers recyclés en ouate de cellulose, paille, fibre de bois… Chaque nouvel éco-habitat pousse les bâtisseurs plus en avant dans l’aventure du développement durable.

Près de Pau, des compagnons d’Emmaüs réalisent leurs utopies from Alter-Echos on Vimeo.

Le Village Emmaüs Lescar-Pau s’affirme

Il veut vivre et s’ouvrir afin de permettre la rencontre et les échanges qui enrichiront son projet utopique. Actuellement, la réflexion porte sur la création d’une place de village autour de laquelle s’articuleront plusieurs ateliers pour redonner vie aux métiers de base : salle de concert / conférences / expositions, point d’accueil, restaurant, cordonnerie, boulangerie, maréchal-ferrant… autant de petits étals qui pourraient vivre dans le cadre d’une économie collective, ils y retrouveraient pleinement leur sens.


 En savoir plus www.emmaus-lescar-pau.com


AquitaineOnLine bénéficie d'un droit de reproduction accordé par VuBienVu pour cet article publié en Janvier 2013 dans le numéro 19 de Vu Bien Vu

VuBienVu-542

Articles similaires

Etang de Cousseau : sur les traces de la Loutre... "Sur les traces de la Loutre – Rencontre avec Stéphane Raimond". La Réserve Naturelle Nationale de l’Etang de Cousseau, dissimulée par le cordon dunaire littoral et la forêt domaniale de Lacanau, préserve une belle diversité de paysages originels ......

Milan royal : plus de 4000 rapaces recensés dans les Pyrénée... Plus de 4000 Milans royaux font le choix des Pyrénées pour passer l’hiver. Pour la 9° année consécutive, dans plusieurs pays européens se déroule un comptage simultané des dortoirs de Milans royaux hivernants. Cette espèce, classée vulnérable par ......

Aquitaine : comment préserver notre ressource en eau ?... Adaptation au changement climatique en Aquitaine : comment préserver notre ressource en eau ? Le réchauffement global, de l'ordre de 1,5°C à 2,8°C à l'horizon 2050, provoquera des sècheresses récurrentes, une baisse du manteau neigeux ainsi .... ....

Bordeaux : Race for Water Odyssey... Bordeaux, ville de départ de l’expédition "Race for Water Odyssey". Une course contre la montre pour préserver les océans de la pollution plastique. Cette expédition unique a pour objectif de réaliser le premier état des lieux global de la pollution ...

GUS : en route pour la grande migration... Gus débarque dans les salles obscures avec le concours de la LPO qui pour l'occasion s’associe à ce film d’animation made in France en mobilise son réseau au travers d’actions pédagogiques autour du film. Gus est un petit échassier qui va suivre un i...