Écomusée de Marquèze : rénovation du barrage et construction d’une passe à poisson

  • Catégorie : Nature et Environnement
Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne est maître d’ouvrage d’une opération associant restauration d’un patrimoine bâti et préservation d’un patrimoine naturel d’exception.
Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne est maître d’ouvrage d’une opération associant restauration d’un patrimoine bâti et préservation d’un patrimoine naturel d’exception.

Des travaux de rénovation du barrage de retenue du Moulin de Bas de l'Écomusée de Marquèze sur le ruisseau de l'Escamat sont en cours. Ces travaux ont le double objectif de maintenir le fonctionnement de ce moulin sur pilotis emblématique et de préserver le patrimoine naturel riche du cours d'eau.

 

Le moulin de Bas, propriété du Parc naturel régional des Landes de Gascogne est situé sur l’écomusée de Marquèze et plus précisément sur le ruisseau de l’Escamat, affluent de la Leyre.

Le Moulin de Bas à Marquèze est utilisé dans un but démonstratif en saison estivale et constitue un atout majeur pour l’Écomusée. Son barrage de retenue est aujourd’hui dans un état de vétusté avancée. Une restauration de l’ouvrage est nécessaire et reconnue.

Ecomusee Marqueze 201910b

Aussi, le barrage gêne la libre circulation de la faune piscicole et le transport sédimentaire. Il constitue en effet un premier obstacle sur le ruisseau de l’Escamat et ce depuis l’océan via le bassin d’Arcachon et la Leyre. Cette continuité écologique va être restaurée pour assurer à terme le bon état écologique de ce cours d’eau. Le projet est accompagné financièrement par l’Agence de l’Eau, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département des Landes et la Fondation du Patrimoine.

Finalité singulière

Le projet a donc pour but de maintenir le fonctionnement d’un moulin sur pilotis emblématique (un des derniers en fonctionnement dans les Landes, le seul accessible durablement au public) et de préserver le patrimoine naturel riche du cours d’eau (site Natura 2000, migration d’anguilles, lamproies...), et aussi de permettre la reproduction de l’espèce endémique de brochet aquitain notamment sur les zones humides. Le suivi de l’espèce (efficacité de la reproduction) sera engagée avec la Fédération de Pêche des Landes et le lycée forestier de Sabres.

Ecomusee Marqueze 201910c

Des panneaux de vulgarisation sur la migration des poissons et leur reproduction compléteront la découverte du ruisseau de l’Escamat et sa biodiversité (sentier botanique déjà accessible depuis le barrage). Enfin des animations pédagogiques sont prévues toute l’année avec les scolaires et les visiteurs en général ( 90 000 visiteurs en 2018 ).

Articles similaires

Destination vignobles : Cognac, entre savoir-faire et cultur... Dédié au patrimoine vivant du cognac, le nouveau site internet www.lessavoirfaireducognac.com, permet d'aller à la rencontre de la culture cognac. Il restitue le travail d'inventaire mené collectiveme...
Destination Vignoble : les vins de Bergerac et Duras Au coeur du sud-Ouest, sur un terroir naturellement enclin à la production de merveilles, le vignoble de Bergerac et Duras fait naître de grands vins en toute confidentialité. Le vignoble de Bergerac ...
Quoi visiter, Où aller ? Carte tourisme et découverte Nouvel... La Nouvelle-Aquitaine, vaste région par son étendue, carrefour internationnal d'échange entre le Nord et le Sud de l'Europe, présente la particularité d'être une région maritime et frontalière. La Nou...
Portes ouvertes en Pessac-Léognan L’Appellation Pessac-Léognan ouvre ses portes au public. Connaisseurs comme néophytes, curieux de découvrir le patrimoine viticole bordelais, sont les bienvenus sur les terres de Pessac Léognan pour d...
Brantôme, tourisme dans la venise verte du périgord Ville porte du Parc naturel régional Périgord-Limousin, joyau du val de Dronne, Brantôme est l’une des cités les plus agréables du Périgord, grâce à sa situation en bord de rivière. Brantôme est surno...