Ecovolontariat pour l'étude de la migration au Cap Ferret

  • Catégorie : Nature et Environnement
La Pointe du Cap Ferret : des conditions idéales d'observation
La Pointe du Cap Ferret : des conditions idéales d'observation

La Pointe du Cap Ferret, propriété du Conservatoire du Littoral, est un lieu privilégié pour observer les oiseaux migrateurs qui regagnent leurs quartiers d’hivernage de la péninsule Ibérique ou d’Afrique. Afin de traverser le Bassin d’Arcachon, un obstacle pour les oiseaux migrateurs, les espèces se dirigent vers ....

.... la partie la plus étroite, l’extrémité du Cap Ferret. IL faut dire que le Cap Ferret est un site exceptionnel pour observer les centaines de milliers d'oiseaux migrateurs évoluant entre leurs zones de reproduction et d'hivernage. Chaque année, ce sont des milliers d’oiseaux qui transitent ainsi par le site dont la gestion appartient à la commune. De par sa localisation mais aussi par la diversité des espèces observées, le site revêt un réel enjeu en tant que couloir de passage pour les oiseaux migrateurs.

Jusqu'au 14 novembre, la LPO Aquitaine vous propose de venir assister à la magie de ce spectacle naturel et vous sensibiliser au phénomène de la migration sur le Cap Ferret. Débutants ou confirmés, pour quelques heures ou plusieurs semaines, les observateurs professionnels vous y attendent.

En 2019, une soixantaine d’observateurs bénévoles étaient venus pour l’occasion ! La LPO Aquitaine propose ainsi à chacun de passer le pas en devenant écovolontaire : place à l’apprentissage directement sur le terrain, en plein cœur d’un site exceptionnel.   

Observateurs Pierre Migaud

Retour sur la saison 2019 

En 2019, le comptage a permis d’enregistrer un total de 511 874 oiseaux en migration active pour 124 espèces différentes, sans parler des quelque 694 vulcains comptabilisés en seulement quelques jours ! Concernant les passages marquants de 2019, les observateurs se souviendront des hirondelles rustiques, des bergeronnettes printanières, des pipits des arbres et des faucons hobereaux du mois de septembre ; suivis peu de temps après par les pipits farlouses, les bergeronnettes grises, les alouettes des champs et les pinsons du mois d’octobre. Sans oublier le cortège d’étourneaux sansonnets, de Turdidés et de fringilles du mois de novembre. Du côté des « raretés », les discrètes apparitions de quelques faucons d’Éléonore, busards pâles, accenteurs alpins et autres bruants des neiges ont réjoui les observateurs présents sur place. Quelles belles surprises attendent les observateurs pour cette saison ?  

L’étude de la migration au Cap Ferret se poursuit en 2020 grâce au soutien financier de la Ville de Lège-Cap-Ferret et du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon.

Pourquoi les oiseaux migrent-ils ?

Hormis l'étude de la migration, le site permet de sensibiliser petits et grands sur cette thématique. Pourquoi les oiseaux migrent-ils ? Comment s’orientent-ils ? Quelles espèces phares survolent le site ? Les observateurs présents accompagnés d'écovolontaires répondent aux questions du public curieux sur le sujet. Implanté sur le site, un panneau explicatif permet d’informer les visiteurs sur les effectifs comptabilisés durant la saison. Enfin, à l’occasion de l’EuroBirdWatch (Journées européennes de la Migration) qui se déroulera les 5 et 6 octobre 2019, deux journées d’animation seront proposées.

Plus d'informations

  • Plus d’informations auprès de Jean-Paul Urcun : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Le guide de l’écovolontaire : http://bit.ly/2tZePIN
  • Les observations de la saison sur Trektellen :  http://bit.ly/2kPFkzn
  • Plus d'informations sur l'EuroBirdwatch : https://eurobirdwatch.lpo.fr/

Articles similaires

Aider les oiseaux cet hiver avec l’opération tournesol Le froid va prochainement pointer le bout de son nez. La LPO propose à chacun une vente de graines de tournesol pour aider les oiseaux à passer sereinement l’hiver. L’hiver est la saison la plus ...
Histoires argentines de Béarnais émigrés Le mardi 20 octobre 2020, dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, se tiendra une rencontre traitant de la migration des Béarnais en Argentine. Cet événement, qui se déro...
 Animaux en détresse : la LPO Aquitaine lance un appel à bén... Le Centre de soins LPO Aquitaine a déjà accueilli 2 700 animaux sauvages en détresse depuis le début de l'année ; des oiseaux, des mammifères, des reptiles et des amphibiens. Le Centre lance aujourd'h...
Mission hérisson : une enquête de sciences participatives La LPO a lancé, le 16 juillet dernier, une enquête de sciences participatives intitulée "Mission hérisson". L'objectif de cette mission est de mieux connaître l'état de santé de la population de héris...
Atlas des oiseaux migrateurs et hivernants en Aquitaine Après la parution de l'Atlas des oiseaux nicheurs en 2015, la LPO Aquitaine publie en coédition avec le Muséum national d’Histoire naturelle l’Atlas des oiseaux migrateurs et hivernants d’Aquitaine. !...