Organbidexka : Clap de fin pour le suivi de la migration 2018

  • Catégorie : Nature et Environnement
Situé au cœur du Pays basque, le col d’Organbidexka est un site majeur de l'observation des oiseaux. Actif depuis 40 ans, il permet de mieux comprendre l’effet du changement climatique sur la migration des oiseaux.
Situé au cœur du Pays basque, le col d’Organbidexka est un site majeur de l'observation des oiseaux. Actif depuis 40 ans, il permet de mieux comprendre l’effet du changement climatique sur la migration des oiseaux.

Après quatre mois de suivi quotidien, l'étude des oiseaux migrateurs sur le col d'Organbidexka s'est clôturée le 15 novembre. Durant la saison, des centaines de milliers d'oiseaux migrateurs ont été observées et plus 3 500 personnes ....

.... ont été sensibilisées au phénomène de la migration et à la biodiversité de la Montagne basque, clôturant ainsi la dernière saison de suivi du programme transfrontalier Lindus-2.

Une saison riche en observations !

Cette année, le passage des bondrées apivores a été remarquable. Avec 18 126 individus comptabilisés, l'année 2018 aura été la meilleure année depuis 1993, et la troisième meilleure année depuis le début du suivi. On note également une belle saison pour les cigognes blanches et noires, avec des totaux proches des records établis l'année dernière : 1 369 cigognes blanches (1 404 ind. en 2017) et 901 cigognes noires (1 027 ind. en 2017).

Bondrée apivore 2 Remy Bléhaut 1

Les conditions météorologiques clémentes de septembre ont permis aux observateurs d'assister à plusieurs superbes journées de migration. Parmi lesquelles ; le 4 septembre, journée pic pour les busards des roseaux (46 ind.), le 8 septembre, journée pic pour les bondrées apivores (2 031 ind.) et les balbuzards pêcheurs (21 ind.), ainsi que le 25 septembre, journée pic pour les aigles bottés (34 ind.), les circaètes Jean-le-Blanc (37 ind.) et les cigognes noires (201 ind.). En fin de saison, le 23 octobre plus précisément, les pigeons ont rempli la sphère d'observation, avec pas moins de 37 837 individus observés, dont un vol de 17 000 !

Avec un total saisonnier de 67 829 pigeons recensés, on retrouve un total qui n'avait pas été observé depuis 5 ans ! Cette année, le suivi aura permis le recensement de 168 579 oiseaux migrateurs, appartenant à 63 espèces différentes.

Sensibiliser petits et grands au phénomène de la migration

Le suivi de la migration à Organbidexka permet également de faire connaître le travail mené par les observateurs et de sensibiliser petits et grands au phénomène de la migration et à la biodiversité du site. Pour ce faire, des animateurs présents au Chalet Ornitho, qui est mis à disposition par la Commission syndicale du Pays de Soule, avaient pour mission d'accueillir et d'informer les visiteurs sur le phénomène de la migration si important en ce lieu : en quoi consiste le suivi scientifique des oiseaux migrateurs et à quoi sert-il en termes de savoirs et de conservation pour les années futures.

Des ateliers pédagogiques et ludiques pour les enfants et des animations pour les plus grands étaient proposés. Le travail conjoint des bénévoles et salariés de l'association aura permis cette année de sensibiliser plus de 3 500 visiteurs !

Un séminaire de clôture à Auritz / Burguete

Le mardi 27 novembre, à la Casa de Cultura d'Aurtiz / Burguete, s’est déroulé le séminaire de clôture du programme Lindus-2.

Au sommaire : présentation de la vidéo sur les sites de migration inhérents au programme, retour sur les actions menées et les résultats du suivi mais aussi des réflexions sur l'impact du changement climatique sur les oiseaux dans les Pyrénées. Pour l'occasion, l'exposition " Montagne basque, entre ciel et terre " qui propose un regard croisé sur la migration et la biodiversité locale a été inaugurée. Ce séminaire fut une journée festive et conviviale pour clôturer la dernière année de ce programme européen.

SeminaireLindus 2

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide se centre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

Articles similaires

Dramatique record pour le Centre de soins LPO Aquitaine en 2... Avec 4 934 animaux accueillis en 2019, le Centre de soins LPO Aquitaine implanté à Audenge affiche cette année encore un triste record. Parmi eux, le Hérisson d’Europe détient la palme des animaux acc...
Observer les grues cendrées dans les Landes Les Landes de Gascogne sont une étape essentielle pour la migration et l’hivernage des Grues cendrées. L'automne et l’hiver réserve de bien belles découvertes nature aux amateurs d’oiseaux dans les La...
Découvrir les oiseaux de haute mer en hiver Pour la première fois, la LPO Aquitaine vous emmène en plein hiver découvrir les oiseaux de haute mer ! Après de nombreuses sorties au printemps et en automne, La LPO vous donne rendez-vous pour la pr...
Les Grues Cendrées dans les Landes La Grue Cendrée est l'un des plus grand oiseaux protégé en Europe. Les Landes de Gascogne sont une étape essentielle pour la migration et l’hivernage des Grues cendrées. Connaissance, maintien des con...
Observation des Grues cendrées dans le Médoc La Réserve Naturelle Nationale de l’Etang de Cousseau, dissimulée par le cordon dunaire littoral et la forêt domaniale de Lacanau, préserve une belle diversité de paysages originels (forêt, barin*, ét...