Le maïs paysan s’invite dans nos jardins et nos assiettes

  • Catégorie : Nature et Environnement
Découvrez une filière éthique et solidaire, qui œuvre pour la conservation de la biodiversité.
Découvrez une filière éthique et solidaire, qui œuvre pour la conservation de la biodiversité.

Connu de tous, le maïs est une céréale presque symbolique de l’agriculture. Lancé en 2016, le projet "MIAM : Du Maïs Paysan dans mon Assiette", regroupe aujourd’hui de nombreux acteurs de Nouvelle-Aquitaine et s’ouvre sur la France entière.

Une poignée d’agriculteurs bio du Périgord s’est rassemblée en 1989 pour créer l’Association de Développement de l’Agrobiologie en Périgord (ADAP). 18 ans plus tard, l’association, devenue AgroBio Périgord, fédère plus de 400 adhérents dans un réseau qui compte principalement des agriculteurs mais aussi des jardiniers, des transformateurs, des distributeurs, des consommateurs...

Forte d’une solide expérience technique renforcée par un esprit de partage entre les adhérents, AgroBio Périgord œuvre à tous les niveaux de la filière, de la formation des porteurs de projet jusqu’à la structuration des débouchés de la production bio.

Le maïs paysan s’invite dans nos jardins et nos assiettes

Le renouveau du maïs paysan dans les champs et les assiettes !

Focus sur un projet qui allie commerce éthique, biodiversité cultivée et lien entre consommateurs et producteurs. L’objectif du projet est la structuration d’une filière de qualité afin de valoriser le maïs paysan, une manière de sauvegarder la pluralité et la biodiversité d’une plante devenue symbole de l’agriculture intensive et O.G.M.

Valoriser le maïs paysan, c’est assurer la viabilité d’une autre agriculture, plus respectueuse, des écosystèmes et de l’environnement. C’est pourquoi les trois dimensions du développement durable sont prises en compte dans le projet en proposant une solution économiquement viable, socialement intéressante et ancrée écologiquement.

Une épopée passionnante accompagnée de rencontres humaines enrichissantes !

En 2001, fatigué de devoir dépendre des firmes semencières et inquiet des contaminations OGM, un paysan bio du Périgord ramène un premier maïs paysan du Guatemala et décide de lancer un programme participatif de gestion des semences : “l’Aquitaine cultive la biodiversité”. Un groupe est vite constitué autour de cette initiative ; aujourd’hui, la dynamique ne cesse de se développer puisque ce sont plus de 800 agriculteurs qui cultivent ces variétés dans toute la France. L’association Agrobio Périgord, à l’origine du programme, et de nombreuses autres structures (BLE, CBD, ALPAD…) continuent d’étudier le maïs population sous toutes ses moutures, afin de valoriser au mieux ces semences chargées d’histoire.Mais Paysan 2018c

L’alimentation humaine est un enjeu primordial de notre époque où l’abondance règne au détriment de la qualité et de la préservation de notre environnement, de notre capital végétal

Le programme SOLIBAM en 2014 a posé les bases d’une structuration de la filière maïs paysan. La dynamique initiée a permis de lancer le projet de valorisation du travail engagé sur la culture de la biodiversité du maïs. Le projet MIAM a alors fédéré de nombreux acteurs autour de la valorisation d’une production de maïs paysan, de qualité et garant d’une biodiversité de variétés aux propriétés nutritionnelles diverses. Le Projet

L’indépendance des producteurs dépend de ces semences libres de droits, ressemables qui permettent aux producteurs de ne pas acheter chaque année des semences hybrides. Le projet MIAM, ce sont aussi des producteurs soucieux de maîtriser leur production de la graine à la récolte et d’optimiser leurs pratiques culturales pour préserver les ressources en eau. Fort d’une dynamique collective, le projet MIAM travaille donc à valoriser cette céréale dans l’assiette de tous, recréant un lien entre les producteurs et le consommateur. Déjà engagé sur le terrain de la valorisation, le projet a permis la rédaction d’un livre de recettes donnant à tous les clefs et les astuces de cuisiniers pour sublimer une céréale au goût fin et original.

Le projet MIAM

Lancé en 2016, le projet MIAM a créé des émules et de plus en plus d’agriculteurs, transformateurs et consommateurs s’intéressent au maïs paysan ! L’objectif du projet est d’accompagner des producteurs de maïs paysan à valoriser leur travail et leurs produits, auprès des consommateurs, afin de créer un lien du champ à l’assiette et de sensibiliser les consommateurs sur leur rôle à jouer dans la conservation de la biodiversité cultivée.Le maïs paysan s’invite dans nos jardins et nos assiettes

Fort d’une dynamique collective, AgroBio Périgord poursuit donc son projet cette année 2018 en même temps que les semis de mais, à travers une opération offrant la possibilité à chacun de découvrir la biodiversité de cette céréale.

Un petit sachet de graines de mais, composé de différentes variétés paysannes libres de droits, aux épis colorés et bigarrés, sera offert pour chaque livre Du Maïs Paysan dans mon Assiette acheté. Un livre contenant plus de 50 recettes traditionnelles et innovantes pour enrichir nos menus. Des animations rencontres et dégustations seront aussi organisées dans une dizaine de points de vente durant tout le mois de mai ! Il s’agira donc de rencontrer les consommateurs et de partager sur le travail effectué par les producteurs.

En savoir plus http://www.agrobioperigord.fr/

Articles similaires

Bordeaux : Salon de la Maison Neuve Le Salon de la Maison Neuve dépose deux fois par an son permis de construire au Parc des expositions de Bordeaux-Lac. Cet événement propose des expositions et des rencontres autour du thème de l'habit...
Fête de la Truffe et Academie Culinaire de Sarlat A Sarlat, la saison des truffes démarre avec son lot de saveurs et de gourmandises. Chaque année en janvier, la ville de SARLAT, capitale du Périgord Noir, terre d’accueil et de gastronomie, réputée p...
MAÏSADOUR : 100 mesures de biosécurité de la filière aviaire Terre de gastronomie et de filières de qualité, le Sud-Ouest fournit les trois-quarts du foie gras français et le département des Landes, à lui-seul, en produit 40%. Les deux épisodes d’Influenza avia...
Agriculture biologique : rencontres européennes sur la compé... La région Nouvelle-Aquitaine occupe le 3ème rang français avec plus de 5 000 producteurs certifiés bio et 200 000 ha. L’agriculture biologique est désormais bien plus qu’un marché de niche, mais son d...
Cadillac Côtes de Bordeaux : la Maison des Vins fait peau ne... Offrir un accueil toujours plus qualitatif à ses visiteurs, tel est l'objectif de Cadillac Côtes de Bordeaux en matière d'œnotourisme ! D'importants travaux ont pour cela été réalisés au printemp...