Un Phoque annelé bien loin de chez lui

  • Catégorie : Nature et Environnement
Des nouvelles du Phoque annelé accueilli au Centre de soins de la LPO Aquitaine !
Des nouvelles du Phoque annelé accueilli au Centre de soins de la LPO Aquitaine !

Le samedi 24 mars, un naturaliste a contacté le Centre de soins LPO Aquitaine pour signaler un jeune Phoque échoué sur une plage du Domaine de Certes, à Audenge. Suite à l'envoi d'une photo, l'équipe du Centre a rapidement constaté qu'il ne s'agissait pas d'un Phoque gris, l'espèce commune observée sur les côtes girondines. 

Sur place, les soigneurs ont eu la surprise de voir un Phoque annelé, la plus petite espèce de phoque au monde, échoué au milieu d'une vasière à marée basse.... Ce jeune mâle de 87 cm de long reste un mystère pour la communauté naturaliste. En effet, les petits ne sont pas attendus avant début mars, et les jeunes restent blanchons plus d'un mois, autrement dit, ils conservent leur fourrure blanche. Or, ce jeune mâle n'est plus blanchon, et il est très loin de chez lui. Le Phoque annelé vit généralement dans le cercle arctique et la mer baltique.

Deux hypothèses pour expliquer la présence de ce Phoque sont avancées : une mise bas précoce hors de l'aire de répartition habituelle de l'espèce, ou une météo marine défavorable au large et des courants forts emportant le Phoque bien loin de chez lui.

Des nouvelles du Phoque annelé accueilli au Centre de soins de la LPO Aquitaine

Un Phoque entre de bonnes mains au Centre de soins LPO Aquitaine

Les phoques annelés se nourrissent en grande partie de krills, de crevettes et autres décapodes. Le Centre lui alors administré 4 fois par jour des soupes liquides de krills, poissons, crevettes, spiruline et réhydratants par sonde gastrique. Le jeune Phoque présentant de multiples plaies aux pattes, au ventre et à la tête, ainsi qu'une infection pulmonaire, a été mis sous traitement. Il est actuellement en bonne voie de guérison.

Un transfert aujourd'hui vers le Centre Océanopolis

Le Phoque annelé, très sensible à l'hyperthermie, doit être placé sur une banquise artificielle. Il sera transféré aujourd'hui au Centre Océanopolis de Brest, qui possède les équipements nécessaires pour cette espèce. Il pourra ensuite être relâché depuis les côtes bretonnes, puisque de jeunes phoques annelés ont déjà effectué ce chemin par le passé. 

Des nouvelles du Phoque annelé accueilli au Centre de soins de la LPO Aquitaine

Plus d'informations

Pour rappel, Si vous voyez de jeunes phoques sur les plages, n’approchez pas à moins de 50 mètres pour ne pas les déranger. Prenez éventuellement une photo avec votre téléphone portable tout en restant éloigné de l’animal et prévenez le Centre de soins LPO Aquitaine. Transmettez cette observation à l’Observatoire Pélagis au 05.46.44.99.10

Certains phoques peuvent être vraiment en détresse, l’Observatoire saura vous renseigner sur ce point. Cependant, la plus grande majorité des animaux présents sur la plage est seulement en quête d’un peu de chaleur et de repos, avant de repartir vers le large. La présence de phoques sur notre littoral est un phénomène normal mais elle nécessite des comportements adaptés.

Pour avoir des nouvelles du Phoque et suivre les animaux accueillis du Centre, suivez-nous sur la page Facebook Centre de soins LPO Aquitaine.

Articles similaires

Les chauves-souris : une alternative aux pesticides dans les... Fort de ses 112.0000 hectares de vignes, le vignoble bordelais est engagé depuis plus de 20 ans dans la préservation de l’environnement, de la biodiversité et dans la réduction des intrants phytosanit...
Pointe de Grave : le suivi de la migration prénuptiale vient... À l'approche du printemps, les oiseaux migrateurs ont entrepris leur grand voyage printanier afin de regagner leurs quartiers de nidification nordiques. Pendant trois mois, chaque jour et par tous les...
Les Pyrénées, une terre d’accueil pour les Milans royaux ?..... Deux chiffres records pour le Milan royal cette année dans les Pyrénées. 7550, c’est le nombre de Milans royaux enregistré lors du comptage européen de janvier. Près de 200 observateurs appartenant à ...
Nouveau programme de sorties nature avec la LPO Inutile de partir loin, il suffit parfois d’ouvrir grand les yeux et de redécouvrir ce que révèle, là, à deux pas de chez soi, notre quartier, notre ville, notre région et nos milieux naturels. La LPO...
Gypaète barbu : signature de 3 conventions d'applications lo... Le 10 octobre dernier la LPO, EDF et la DREAL Nouvelle-Aquitaine renouvelaient leur convention de partenariat au Muséum de Toulouse. Cette convention cadre prévoit de mettre en œuvre des mesures de pr...