Les chauves-souris : une alternative aux pesticides dans les vignes ?

  • Catégorie : Nature et Environnement
Les chauves-souris à la rescousse de la viticulture
Les chauves-souris à la rescousse de la viticulture

Fort de ses 112.0000 hectares de vignes, le vignoble bordelais est engagé depuis plus de 20 ans dans la préservation de l’environnement, de la biodiversité et dans la réduction des intrants phytosanitaires. En 2017, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) a ....

.... financé une étude coordonnée par la LPO Aquitaine, en collaboration avec Eliomys et l’INRA (équipe Santé et Agroécologie du Vignoble). L’objectif ? Étudier la prédation des chauves-souris sur les tordeuses de la grappe, ces fameux papillons ravageurs de la vigne. Les résultats sont éloquents :

Les chauves-souris augmentent leur activité de chasse en présence des ravageurs

Sur 23 parcelles de vignes girondines et à l’aide d’ultrasons enregistrés, l’activité des chauves-souris a été observée suivant la présence ou non des papillons ravageurs. Sur les 22 espèces connues à ce jour en Gironde, 19 ont été « contactées » au moins une fois dans les vignobles, témoignant ainsi d’une grande diversité chiroptérologique. Les chauves-souris à la rescousse de la viticulture

Plus étonnant encore : certaines espèces augmentent de façon significative leur activité de chasse lorsque celles-ci sont confrontées à l’émergence des papillons ravageurs.

Les analyses moléculaires confirment la prédation des ravageurs par les chauves-souris  

Et pour s’assurer que ce phénomène n’est pas uniquement lié à la présence concomitante d’autres insectes, le régime alimentaire des chauves-souris a été minutieusement étudié, via des analyses génétiques de leur guano (fèces). Pour ce faire, des outils moléculaires ont été mis en place par L’INRA, qui s’est également appuyé sur des guanos témoins issus de chauves-souris recueillies par le Centre de soins de la LPO Aquitaine et nourries avec des papillons ravageurs.

Ainsi, la présence d’ADN des tordeuses de la vigne a été mise en évidence dans une grande partie des guanos de chauves-souris issues des milieux viticoles. Et ce, même avec des taux d’infestation des vignes faibles. Ces résultats attestent donc de façon formelle, et pour la première fois, la capacité des chauves-souris à se nourrir d’Eudémis et de Cochylis, des ravageurs qui, en cas de pullulation, contraignent les viticulteurs à l’emploi d’insecticides.

La suite : une alternative possible, mais avec de nombreuses questions à élucider 

Cette étude est un bel exemple de collaboration possible entre acteurs de la filière viticole, de la recherche et du monde associatif, pour permettre à la biodiversité de jouer pleinement son rôle dans l’équilibre, la productivité et la résilience des agrosystèmes.

Si désormais la preuve est faite que les chauves-souris sont des alliées pour les viticulteurs, il reste à estimer les effets de la prédation des ravageurs et les dégâts infligés aux raisins. 

Mieux appréhender l’utilisation de l’espace viticole par les chauves-souris permettra d’accompagner efficacement les viticulteurs dans l’aménagement de leur vignoble. Puissent les chauves-souris jouer pleinement leur rôle régulateur.


Articles similaires

Les hirondelles en déclin : suivi et sensibilisation Depuis maintenant une douzaine d’années, le groupe Nichoirs de la LPO Aquitaine assure le suivi des nids d’Hirondelles rustiques et de fenêtre, en Gironde et bien au-delà. Au total, 707 sites dif...
Rendez-vous nature inédits au Cap Ferret Depuis plus de 10 ans, la LPO Aquitaine intervient sur la valorisation de la Presqu’Ile du Cap Ferret sur la période estivale, notamment au travers de sorties nature et d’accueils postés. Du 10 j...
Prestations AquitaineOnLine DYNAMISER SON RESEAU SUR LE WEB Des solutions adaptées à vos besoins et votre budget 1 ARTICLE 1 PUB 1 PACKAGE Référencement   Visibilité   Artic...
Participez au suivi de la migration sur un site d'exception La LPO Aquitaine, avec ses partenaires aragonais et navarrais, a initié en 2016 le projet Lindus-2, un programme intégral transfrontalier de valorisation territoriale en faveur de la bi...
Fête de la Musique en Nouvelle-Aquitaine Synonyme de partage et de découverte, la Fête de la Musique fédère le 21 juin, jour du solstice d’été, mélomanes et musiciens, qu’ils soient amateurs ou professionnels, en les invitant à descendre dan...