Domaine de Certes-et-Graveyron : le marais endigué le plus vaste d’Europe

  • Catégorie : Nature et Environnement
 530 hectares de savane sur le bassin ça vous dit ?
530 hectares de savane sur le bassin ça vous dit ?

Situé au cœur du Bassin d’Arcachon, sur les communes d’Audenge et de Lanton, le domaine de Certes-et-Graveyron est l’espace protégé le plus important du bassin avec ses 530 ha. il propose un Bassin moins connu, plus sauvage, autre. Par ses 180 hectares de bassins en eau, ....

... il est le marais endigué le plus vaste d’Europe. l’originalité de cette interface entre milieu continental et milieu marin réside dans sa continuité écologique  :  estran,  digues,  bassins,  prairies,  boisements. il atténue les submersions marines et améliore la qualité de l’eau, protège contre l’érosion côtière en atténuant les effets des vagues, stocke du carbone atmosphérique…

Situé sur un axe majeur de migration, il représente à la fois une zone de refuge, d’hivernage, de reproduction et d’alimentation exceptionnelle pour les oiseaux. Sa valeur patrimoniale et écologique est attestée par de nombreuses protections nationales et internationales [1].

Domaine de Certes-et-Graveyron : le marais endigué le plus vaste d’europe.

Le département de la Gironde prend à coeur sa mission de valorisation et de préservation du patrimoine naturel. le domaine de Certes-et-Graveyron illustre son combat pour la biodiversité. Ce combat pour l’environnement, qui peut aussi être source de développement économique, est partagé avec de nombreux partenaires. Après 10 ans de travaux, le domaine s’ouvre au public toute l’année pour le sensibiliser à l’importance de la protection de l’environnement. Accessible librement, le domaine de Certes-et-Graveyron accueille près de 130 000 personnes chaque année.

Dans ce lieu, se croisent et s’enrichissent mutuellement des scientifiques, des gestionnaires d’espaces naturels, des naturalistes professionnels ou amateurs et le public. Il permet de fédérer les acteurs engagés dans la sauvegarde de la biodiversité pour sensibiliser et responsabiliser les décideurs et les citoyens.

Le conservatoire du littoral

Il protège les espaces naturels en limitant l’urbanisation  et  en  empêchant la privatisation du littoral, il possède aujourd’hui 10% des côtes françaises, soit 760 sites. Domaine de Certes-et-Graveyron : le marais endigué le plus vaste d’europe.S’il a acquis le domaine de Certes, c’est le département de la Gironde qui le gère, finance son fonctionnement et assure l’ouverture au public.

Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique

Créé par le département de la Gironde, ce conservatoire emploie  aujourd’hui une trentaine de personnes. Il  a  pour but d’améliorer la connaissance et la conservation des espèces végétales et des habitats naturels. Il informe et sensibilise à l’importance de la biodiversité et propose un appui scientifique et technique auprès des collectivités ou gestionnaires d’espaces naturels.

Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de la Ligue pour la Protection des Oiseaux

Depuis 2002, ce centre accueille des animaux sauvages en détresse pour les soigner et les réhabiliter dans leur milieu naturel. Plus de 10 000 animaux de 154 espèces différentes sont pris en charge par les 5 soigneurs et les 140 bénévoles.

Centre de conservation et d’étude archéologique de la Direction Régionale des Affaires Culturelles

Accueillir à Certes le centre de conservation et d’étude archéologique, c’est pour le département une façon d’insister sur l’importance du lien entre nature et culture. Depuis novembre 2016, le centre stocke les collections archéologiques du littoral et des milieux lacustres et humides, depuis Soulac, jusqu’à Sanguinet. Il accueille des équipes de recherche archéologique et offre la possibilité au public de découvrir l’archéologie de manière ludique et sensible.

Une ferme, des pêcheurs, des chasseurs...

La ferme de Graveyron, restaurée en 2013, accueille un éleveur de bovins et d’ovins sur 140 ha qui entretiennent le domaine en limitant l’usage d’outils mécaniques plus intrusifs. Depuis 1998, des pêcheurs y élèvent anguilles, crevettes… et tentent même depuis peu une expérimentation d’élevage d’huîtres. Des chasseurs sont autorisés à prélever sur le domaine, moyennant des contraintes permettant de préserver la faune

Les Chiffres à retenir

  • 530 ha dont 180 en eau
  • 31 écluses en activité
  • 336 espèces végétales dont 15 d’intérêt patrimonial
  • 42 espèces de mammifères dont 6 en danger
  • 253 espèces d’oiseaux, dont 58 présentant un enjeu de conservation
  • 11 espèces de reptiles et amphibiens dont 2 vulnérables
  • 400 espèces d’insectes identifiés, dont 18 rares

Domaine de Certes-et-Graveyron : le marais endigué le plus vaste d’europe.

Un peu D’histoire

il  reste  peu  de  traces  aujourd’hui  de  l’ouvrage  féodal  construit  pendant  la guerre de Cent ans. entouré de fossés et de marécages, protégé par des marais infranchissables, sur une motte artificielle, il représentait un point stratégique pour la défense du Bassin et sa région. a cette époque, Certes était une immense seigneurie d’une superficie équivalente à six fois la surface du Bassin d’Arcachon.

Puis des propriétaires puissants l’ont façonné .....

..... Au XVIIIe, sel et agriculture avec le Marquis de Civrac

L’endiguement   des   prés   salés   par le  Marquis  de  Civrac  au  18e    siècle marque profondément l’histoire du site. Seigneur de Certes (il possédait 120 000 ha en Gironde), ce physiocrate suit la mode de « l’agriculture productiviste», il récupère de terrains sur les prés salés pour les exploiter et les rentabiliser.

Des  travaux  colossaux  sont  engagés  : 2 millions de tonnes d’argiles sont déplacés. 1000 tonnes de sel par an sont alors exportées par bateau à partir du port situé au niveau des vestiges de la motte médiévale. La fin de l’exonération d’impôt sur le sel que le Marquis avait obtenue en 1768 marque le déclin de son exploitation. De  cette  période  date  la  première demeure de maître, pied-à-terre pour le Marquis de Civrac, construite à partir des matériaux provenant des ruines de l’ancien château féodal.

Domaine de Certes-et-Graveyron : le marais endigué le plus vaste d’europe.

..... XIXe, pisciculture et sylviculture par Ernest de Boissière

C’est sous l’impulsion d’ernest Valeton de  Boissière,  que   les   réservoirs sont aménagés tels qu’ils existent aujourd’hui.  Il  diversifie  les  activités (agriculture, sylviculture) et développe la pêche extensive : de larges fossés sont creusés pour assurer la circulation de l’eau. 50 tonnes de poissons sont produits par an. Ernest Valeton de Boissière fera prospérer son exploitation jusqu’à sa mort. Il a rebâti le château en 1846, sur les vestiges de l’ancienne demeure, à partir des pierres récupérées sur place.

..... Fin XXe, acquisition par le Conser- vatoire du littoral et gestion par le Département de la Gironde

Le Conservatoire du littoral a pour but de protéger le littoral de l’urbanisation. Il a ainsi acquis Certes en 1984 puis Graveyron en 1998. A partir de 1991, il confie la gestion de ce vaste domaine au département de la Gironde, au titre de sa politique en faveur des espaces naturels Sensibles.

[1] ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) de type I et II ; Site d’Intérêt Communautaire (SIC) et Zone de Protection Spéciale (ZPS) Natura 2000 ; label RAMSAR reconnaissant la valeur écologique de cette zone humide ; Espace boisé classé ; site inscrit pour le parc du château ; site classé pour les réservoirs du domaine de Graveyron ; château inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques

En savoir plus http://www.conservatoire-du-littoral.fr/siteLittoral/136/28-domaine-de-certes-et-de-graveyron-33-gironde.htm

Articles similaires

Admirer de près la femme oiseau en haut de la colonne des Gi... Même en ces journées portes-ouvertes du patrimoine, la colonne des Girondins haute de plus de 43 mètres avec sa statue de plus de 10 mètres, conserve quelques secrets vue du sol. Pouvoir admirer et...
Colonne des Girondins, Esplanade des Quinconces : patrimoine... Du haut de ses 43 mètres, ce monument allégorique, érigé entre 1894 et 1902 à la mémoire des révolutionnaires décapités en 1792, rappelle qu’une des plus belles gloires du département de la Giron...
Bordeaux : Journées du Patrimoine 2019, préparez votre week-... Des lieux insolites, des espaces habituellement fermés au public et des monuments emblématiques vont rivaliser de créativité pour s'offrir à vous. Pour les Journées européennes du patrimoine la Ville ...
Médievales de Bouliac : un record de fréquentation Dimanche 8 septembre à 19h00, à l'heure d'un premier bilan, Caroline Omodei et Maryvonne Schmidt, les co-présidentes de l'Association Amanieu de Bouliac ne pouvaient dissimuler leur joie en annonçant ...
Marquèze : Journées du Patrimoine et Grand pique-nique des P... Pour découvrir toutes les richesses du Parc naturel régional des Landes de Gascogne, et s’adonner en famille ou entre amis à ses nombreuses activités de découverte, de loisirs et d’itinérance, rendez-...