Une haie pour la réserve de Sionie

  • Catégorie : Nature et Environnement
Une trentaine de lycéens ont planté une haie sur la Réserve de la Sionie
Une trentaine de lycéens ont planté une haie sur la Réserve de la Sionie

Le jeudi 9 mars, après une restitution publique des travaux menés par la LPO Aquitaine sur la Réserve de Chasse et de Faune Sauvage de La Sionie, le rendez-vous est donné sur le site où une trentaine de lycéens participe à un chantier nature.

Les lycéens de Sigoulès en action sur la Réserve

Le jeudi 9 mars, deux classes de Seconde du lycée de la Commune de Sigoulès se sont retrouvés pour un chantier nature sur la Réserve de Chasse et de Faune Sauvage de La Sionie. Un objectif : Planter une haie de 300 m pour favoriser la biodiversité de cette réserve.

Une bêche à la main, les jeunes recrus ont finalisé la première opération ; préparer la terre et planter les premiers plants puis les tuteurs. En fin de matinée, lycéens, professeurs et partenaires se sont réunis autour d'un verre. Un moment convivial pour remercier les jeunes de leur mobilisation et de leur enthousiasme.

Un partenariat sur le long terme

Cette année, les lycéens vont également participer aux différents suivis menés sur le site par la LPO. Par exemple, ces derniers auront l'occasion de participer à la pose de nichoirs et de s'assurer de leur occupation. Par l'ensemble de ces actions, les lycéens sont sensibilisés à la biodiversité environnante et aident à développer un projet concret et d'utilité collective.

réserve de Sionie réserve de Sionie

Plus d'informations

Ces actions s'intègrent dans le plan de gestion élaboré par la LPO Aquitaine issu de nombreux inventaires oiseaux, chauves-souris et amphibiens réalisés sur le site d'août 2014 à septembre 2015. Le comité de gestion de ce projet rassemble la LPO Aquitaine, la Direction Départementale des Territoires, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) ainsi que la Fédération départemental des Chasseurs de la Dordogne.

réserve de Sionie

La plantation de haie est financée par le Conseil départemental de la Dordogne et l'Agende de l'eau

Articles similaires

Un Phoque annelé bien loin de chez lui Le samedi 24 mars, un naturaliste a contacté le Centre de soins LPO Aquitaine pour signaler un jeune Phoque échoué sur une plage du Domaine de Certes, à Audenge. Suite à l'envoi d'une p...
Les chauves-souris : une alternative aux pesticides dans les... Fort de ses 112.0000 hectares de vignes, le vignoble bordelais est engagé depuis plus de 20 ans dans la préservation de l’environnement, de la biodiversité et dans la réduction des intrants phytosanit...
Pointe de Grave : le suivi de la migration prénuptiale vient... À l'approche du printemps, les oiseaux migrateurs ont entrepris leur grand voyage printanier afin de regagner leurs quartiers de nidification nordiques. Pendant trois mois, chaque jour et par tous les...
Les Pyrénées, une terre d’accueil pour les Milans royaux ?..... Deux chiffres records pour le Milan royal cette année dans les Pyrénées. 7550, c’est le nombre de Milans royaux enregistré lors du comptage européen de janvier. Près de 200 observateurs appartenant à ...
Nouveau programme de sorties nature avec la LPO Inutile de partir loin, il suffit parfois d’ouvrir grand les yeux et de redécouvrir ce que révèle, là, à deux pas de chez soi, notre quartier, notre ville, notre région et nos milieux naturels. La LPO...