Alimentation & climat : la solution est dans votre assiette

  • Catégorie : Nature et Environnement

Alimentation et Climat : et si les français avaient la solution ?L’alimentation représente plus d’1/4 de l’empreinte carbone des ménages français. Or, chacun d’entre nous peut agir à son échelle pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre. À l’occasion de la Conférence Paris Climat 2015, la Fondation GoodPlanet lance un programme sur le thème de l’alimentation et ....

.... du climat : La solution est dans l’assiette. Il répertorie 60 solutions concrètes et ludiques, illustrées de 100 initiatives, pour que chacun puisse agir facilement, sans bouleverser son mode de vie. Ce programme propose des outils adaptés à des publics spécifiques comme le e-book destiné au grand public, ou encore un web- documentaire offrant des contenus pédagogique

Dans le cadre de son programme « La solution est dans l’assiette », la Fondation GoodPlanet et ses partenaires dévoilent les résultats du 1er sondage sur « les Français, l’alimentation, et le climat », ainsi qu’une charte citoyenne présentant des constats et des recommandations (tous les détails dans le communiqué ci-dessous et en pièce jointe).

« Ces deux études sont inédites, alors que l’alimentation représente le premier poste d’émission de gaz à effet de serre des foyers français (27%). A partir de leurs enseignements, la Fondation GoodPlanet compte associer les acteurs de la filière alimentaire à des démarches de progrès pour une alimentation respectant à la fois les hommes et leur environnement » explique Thierry Touchais, Directeur général de la Fondation GoodPlanet.

Alimentation et Climat : et si les français avaient la solution ?

Les français peu conscients de l’impact de l’alimentation sur le climat

Le sondage mené par Médiaprism, INC/ 60 Millions de Consommateurs, Mes Courses Pour La Planète et la Fondation GoodPlanet, indique que 3/4 des Français font un lien entre alimentation et climat, mais classent l’alimentation en dernier parmi les 4 grands postes de consommation ayant un impact sur le dérèglement climatique.

Par ailleurs, les consommateurs connaissent des « bonnes pratiques » sans en mesurer l’impact réel sur les émissions de gaz à effet de serre. Alors que la consommation de viande représente près de 50% des émissions dues à l’alimentation, parmi 5 propositions, les Français la placent comme ayant le moins d’impact sur le dérèglement climatique.

En revanche, 92% des Français pensent que les achats de fruits et légumes frais de saison et de produits avec peu d’emballages sont efficaces pour réduire le dérèglement climatique. L’enquête révèle certains paradoxes de consommation. En effet, bien que 92% des Français reconnaissent la saisonnalité des produits comme geste efficace, plus de 1/3 consomment régulièrement des tomates fraîches en hiver.

Si les résultats montrent une prise de conscience des consommateurs lors de leurs achats, les motivations financières l’emportent sur la saisonnalité, la provenance et l’aspect. Toutefois, 69% des Français estiment qu’adopter une alimentation durable est à privilégier quitte à modifier leurs habitudes, même si cela est plus coûteux.

Enfin, près de la moitié des Français (44%) considèrent que ce sont les consommateurs eux-mêmes qui ont le plus de moyens pour faire bouger les choses en matière d’alimentation durable.


Alimentation et Climat : et si les français avaient la solution ?

La première charte citoyenne qui appelle à la responsabilité de chacun

Un panel de 16 citoyens reflétant en partie la diversité de la population Française a accepté le défi de s’exprimer sur le sujet : « Alimentation : comment concilier plaisir, santé et climat ? ». Leurs attentes et constats adressés aux acteurs de l’alimentation sont compilés dans une charte.  

Les citoyens ont exprimé leur conscience d’une responsabilité commune pour impulser le changement de notre système alimentaire. Ainsi, les consommateurs sont prêts à faire évoluer leurs pratiques alimentaires à condition que les autres acteurs prennent leur part de responsabilité. Dans un système complexe, la contribution de chaque partie prenante est une nécessité.Alimentation et Climat : et si les français avaient la solution ?

Pour un choix éclairé (prenant en compte les aspects environnementaux, sociaux et économiques), les citoyens demandent notamment la mise en place d’un étiquetage plus complet en écho au projet d’affichage environnemental. Ils appellent également les pouvoirs publics à développer de nouvelles campagnes « choc » de sensibilisation sur le thème du gaspillage alimentaire.

La conférence de citoyens a été menée par l’IFOP. En tant que commanditaire, la Fondation GoodPlanet s’est appuyée sur un comité de pilotage d’experts.

Deux études pour faire bouger les lignes du secteur de l’alimentation

A travers ces deux initiatives, la Fondation réaffirme d’une part, l’importance d’un agenda de solutions et d’autre part, sa volonté de progresser vers une alimentation durable dans une démarche concertée. En effet, elle invite tous les acteurs de l’alimentation (industriels, pouvoirs publics, producteurs, consommateurs....) à se saisir de ces études et à mettre en place des initiatives concrètes à la hauteur des attentes des citoyens et des enjeux environnementaux. La charte est une contribution mise à la disposition de tous pour repenser le système alimentaire et évoluer vers des pratiques plus respectueuses de la santé et de l’environnement.


 

Articles similaires

Vers une extinction du Lézard vivipare dans le massif des la... La question se pose alors même que nous célébrons le 02 février la journée mondiale des zones humides : le Lézard vivipare (Zootoca vivipara louislantzi) serait-il menacé d’extinction dans le triangle...
Bordeaux : imaginons demain avec Rob Hopkins Mardi 2 février 2021 à 10 heures, la Ville de Bordeaux invite le grand public, et les jeunes en particulier, à imaginer demain avec Rob Hopkins, le fondateur du mouvement international des villes en t...
Bordeaux, Grenoble, Lyon, Poitiers, Tours, Lyon alertent sur... Le 12 décembre 2015, dans le cadre de la COP21, était signé à Paris un accord historique pour lutter contre le réchauffement climatique. Cinq ans après, novembre 2020 enregistre un nouveau record ...
Changement climatique dans les Pyrénées : course au sommet p... Dans les Pyrénées, la hausse des températures engendrée par la crise climatique menace les lézards de montagne tels que le lézard de Bonnal. Endémique de l'ouest de la chaîne pyrénéenne, on ne le renc...
Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique L'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique, OPCC, a pour objectif de réaliser un suivi et de comprendre le phénomène du changement climatique dans les Pyrénées pour aider le territoire à s'adapt...