Semaine de la Réduction des Déchets en Nouvelle-Aquitaine

  • Catégorie : Nature et Environnement
Semaine européenne de la réduction des déchets : alimentation durable et mode responsable à l’honneur  en Nouvelle-Aquitaine
Semaine européenne de la réduction des déchets : alimentation durable et mode responsable à l’honneur en Nouvelle-Aquitaine

La Semaine de la Réduction des Déchets est européenne depuis 2009. La Semaine européenne de la réduction des déchets permet de sensibiliser l'ensemble des Européens à la réduction des ordures générées.


La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets a pour objectif de s’adresser au public le plus large possible et ainsi de générer une prise de conscience spécifique à l'acte de prévention de la production de déchets. En d’autres termes il s’agit de pointer du doigt tout ce qui peut et doit se faire avant de jeter et ce, afin de réduire les volumes soumis à la collecte des déchets et la nocivité des déchets produits.

affiche serd home fr378 actions sont d’ores et déjà recensées et labellisées dans notre région. Le programme complet est disponible via le lien ci-dessous, un moteur de recherche vous permettant de les identifier et de les géolocaliser en entrant leur code postal. 

La 10ème édition de la Semaine européenne de la réduction des déchets sera organisée dans toute la France du 17 au 25 novembre 2018. Coordonnée par l’ADEME, cette semaine, étendue au niveau européen, participe aux objectifs inscrits dans la feuille de route économie circulaire (FREC). Cette année, deux thèmes sont mis en avant : l’alimentation durable et la mode responsable.

La quantité de déchets a doublé en 40 ans (324,5 millions de tonnes en France* en 2015) : nous achetons de plus en plus de produits, et ce de manière beaucoup plus fréquente. Qu’ils soient générés par les ménages, les artisans, les commerçants, les entreprises ou les collectivités locales, la réduction des déchets constitue un enjeu majeur au regard des impacts environnementaux et sanitaires ainsi qu’au regard de la nécessaire préservation des ressources.

Cette année, plus de 6 000 actions seront réalisées dans toute la France. Des solutions permettant à chaque individu de réduire sa production de déchets seront abordées lors d’évènements et d’ateliers : comment réparer ses vêtements ? Quelle seconde vie offrir aux objets du quotidien ? Comment recycler efficacement ? Les actions proposées sont variées et s’adressent à tous les publics.

Et pour répondre aux enjeux de l’alimentation durable, les sujets du gaspillage, de la diminution et de la réutilisation des emballages et de la conservation des aliments seront notamment abordés. Les participants seront également sensibilisés sur les problématiques relatives à la mode responsable : avoir les bons réflexes au moment de l’achat mais également penser à customiser ses vêtements, à les réparer...

En Nouvelle-Aquitaine, 378 actions seront organisées

3 actions illustrent la variété et la qualité des actions proposées :

  • une journée portes ouvertes organisée par Biotop avec présentation de stands d’exposition de produits « upcyclés » et réparés pour démontrer le savoir-faire en matière de réemploi et de réparation des matériaux auxquels il est possible de donner une seconde vie (21 novembre à 17180 Périgny)
    https://serd.ademe.fr/action/portes-ouvertes-biotop
  • la « fête de l’Anti-gaspi » organisée par la Fédération Départementale des Familles Rurales de la Corrèze (24 novembre à Tulle) pour lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes (cuisine, brico-déchets, tri), apprendre à fabriquer ses propres produits (cosmétiques, sacs, produits ménagers) à travers des ateliers, des expositions, des quizz et des jeux concours
    https://serd.ademe.fr/action/fete-de-lanti-gaspi

Le programme complet est disponible sur : https://serd.ademe.fr/programmes

Par ailleurs, une initiative exemplaire a été prise par l’ADEME Nouvelle-Aquitaine et le Conseil régional qui ont lancé ensemble un appel à projets et attribué 250 000 euros pour des initiatives citoyennes innovantes en matière de prévention des déchets.

Chaque année, les meilleures opérations sont récompensées au niveau Européen. L’engagement technique et financier de la Région aux côtés de l’ADEME dans la sensibilisation et le soutien aux associations pour la Semaine de Réduction des Déchets de la Nouvelle-Aquitaine permettra également de promouvoir la mobilisation de l’ensemble des acteurs de l’économie circulaire (Collectivités locales, associations, EPCI, entreprises, établissements scolaires, citoyens…) dans notre région. 

A propos de l’ADEME
L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) est un établissement public sous tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. www.nouvelle-aquitaine.ademe.fr

Articles similaires

Journées de l'innovation Suez : 10 sites ouverts en Nouvelle... Pour la 2e année consécutive, SUEZ organise ses "Journées de l'innovation", deux journées durant lesquelles près de 70 installations (usine d'eau potable, station d'épuration, centre de tri, etc.) ser...
Mangez Consigné : les repas sans déchet arrivent à Bordeaux ... L'entreprise bordelaise BoxEaty, qui veut mettre fin aux emballages alimentaires jetables issus de la restauration à emporter. L’objectif est de les remplacer par des contenants en verre réutilisables...
Vacances éco-responsables : les conseils malins de l’ADEME Alors que la pleine période touristique est engagée, l’ADEME Nouvelle-Aquitaine rappelle quelques conseils et astuces pour maîtriser nos consommations et réduire l’impact environnemental de nos vacanc...
Le Porge : 1er site "O déchet O gaspillage" du littoral aqui... Avec plus de 600 000 visiteurs par an, la plage du Porge constitue un lieu privilégié de loisirs pour un très grand nombre d’habitants de la métropole bordelaise et pour les touristes saisonniers. Si ...
La Nouvelle-Aquitaine, 1ère région française en matière de t... L’économie touristique en Nouvelle-Aquitaine représente 27 millions de visiteurs et 12 milliards d’euros ded épenses annuelles. Autant dire que l’enjeu économique et social est bien identifié ! Mais l...