Conférence sur l’Europe sociale : rêve ou réalité ?

La Maison de l’Europe de lot et Garonne – Centre d’Information Europe direct Moyenne Garonne organisait jeudi 21 mars une conférence débat sur le thème "L’Europe sociale existe-t-elle ?" en partenariat avec la ville de Marmande et le Mouvement européen France- section Lot et Garonne.

Un sujet d’actualité, tant au niveau européen que national, qui a mobilisé plus de 70 personnes.

Après une rapide présentation des intervenants, Francesca Visibilli Breuil, Membre du Team Europe, sur le socle européen des droits sociaux,  Marie José Fleury, responsable des affaires européennes CFDT, fondatrice du cabinet de Conseil « l'Europe à la Une » sur l’évolution des apports sociaux au travers des différents traités européens, et Daniel Benquet, maire de Marmande, sur les attendus de l’Europe sur le territoire,  les échanges ont  rapidement démarrés avec le public.

europe sociale1

Le débat, animé par Didier Delanis, Président de la Maison de l’Europe – CIED fut riche, et de nombreux sujets ont été abordés. Même si certains sujets étaient du ressort national (tels le niveau des retraites ou des salaires jugés trop bas en France), de nombreuses questions ou remarques ont vu le jour sur des questions européennes comme les apports, ou les difficultés liés à la Politique Agricole Commune, la révision de la directive sur les travailleurs détachés (une même rémunération pour un même travail au même endroit), l’égalité salariale hommes-femmes, présente dès le traité de Rome en 1957, mais toujours d’actualité.

Un participant a fait part de son sentiment selon lequel les anciens se sont sentis plus européens en étant partis prenantes de la construction du projet européen, mais sont aujourd’hui déçus par une Europe trop libérale et pas assez sociale. Cette personne a souligné que, pourtant, les jeunes générations vivent avec l’Europe et profitent de leur citoyenneté européenne, notamment des avantages de la mobilité. Il a aussi été souligné responsable des affaires européennes CFDT, fondatrice du cabinet de Conseil l'Europe à la Une que grâce aux fonds européens, de nombreux centres bourgs de villages du Lot et Garonne étaient actuellement rénovés.

Des moments forts avec des agriculteurs qui souffrent de leurs conditions de vie de même que des gilets jaunes sont intervenus.  Tout cela s’étant réalisé dans un respect mutuel.

Un rappel du processus décisionnel européen, a permis de souligner que l’Europe n’impose pas sa politique à la France, en effet, les députés sont élus directement par les citoyens et représentent le parlement européen. Ils débattent avec les ministres des états membres (Conseil de l’Union Européenne) des textes législatifs proposés par la Commission européenne. Le texte n’est adopté que lorsqu’un accord est trouvé.

Il est donc important d’aller voter aux élections européennes le 26 mai prochain !

Article Conférence Europe Sociale 2019

Articles similaires

Agen : lancement du Joli mois de l’Europe Dans le cadre du Joli mois de l’Europe, une scène ouverte a été organisée par la Maison l’Europe Lot-et-Garonne/CIED Moyenne Garonne, le samedi 04 mai 2019 en partenariat avec la ville d’Agen, Macca M...
Gironde : Concours Citoyenneté Européenne 2019 Le Concours Citoyenneté Européenne permet aux collégiens de réfléchir à l'idée d'appartenance européenne par la découverte de textes littéraires. Le but de ce concours est de sensibiliser les jeunes à...
Bordeaux : plébiscite pour les Journées du patrimoine Les Journées du Patrimoine 35ème édition, samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018, ont rassemblé à Bordeaux plus de 115 000 visiteurs. Elles confirment une nouvelle fois leur grand succès auprès du pu...
Bordeaux : les Journées du patrimoine, préparez votre week-e... Des lieux insolites, des espaces habituellement fermés au public et des monuments emblématiques vont rivaliser de créativité pour s'offrir à vous. Pour les Journées européennes du patrimoine la Ville ...
L’Europe en Nouvelle-Aquitaine - Infographie Eloignée de la vie de tous les jours, l’Europe ? Le "Joli mois de l’Europe" rappelle que c’est bien loin d’être le cas ! Pour les citoyens régionaux, les bénéfices directs et indirects des projets fin...