Mercredi 24 Aout 2016 | 10:37
Recevez notre newsletter

Marmande : Festival GAROROCK 2016

  • Catégorie : Lot et Garonne

Garorock : le plus grand festival rock du Sud-OuestTous les ans à Marmande, le Festival Garorock, plus grand festival de musiques actuelles du Sud-Ouest envoie de grosses vibes rock, electro, hip-hop, reggae, variété, métal. En misant particulièrement sur la diversité des genres, le "Garo", comme on le surnomme s'est .....

.... imposé dans le cercle des festivals à ne pas manquer. C'est en avril 1997, que le Sud Ouest voit naître un festival à la tendance punk/rock avérée, dans les anciens abattoirs marmandais : le Garorock, jeu de mot oscillant entre Garonne et Rock, mais aussi Gare au Rock. Le Garorock a gagné sa place parmi les grands festivals français, grâce à une formule accueillant aujourd'hui plus de 50000 curieux, venus faire un tour sur les trois jours. Le Garo est devenu au fil du temps un endroit pour les amateurs de musique, venu voir des valeurs sûrs, mais aussi découvrir les grands groupes de demain. Entre jovialité, et fête, tout le monde s'y retrouve, sans oublier les enfants qui ont eux aussi leur festival : le Garokid. La musique commence dès le berceau !

Pendant 4 jours, le festival Garorock intègre la festivité si chère au Sud Ouest. Il est produit par une association à but non lucratif, MR Power. C'est sur la Plaine de la Filhole, site naturel bordé par la Garonne et à 5 minutes du centre ville marmandais que se déroule le festival.

De par ce site, le Garo se tourne vers le développement durable. Le recyclage y est primordial, que ce soit sur le camping ou sur l’espace concerts. Son accès favorise également des modes de transport peu polluants, le train grâce à un partenariat avec la SNCF, mais aussi la possibilité de faire du co-voiturage. Des ateliers sont aussi proposés aux enfants afin de les sensibiliser à ce qui les entoure, comme la biodiversité, et sa préservation.

Garorock en quelques chiffres

  • Age moyen : 22 ans
  • 2015 : 80 000 festivaliers
  • 2016 : 120 000 festivaliers attendus
  • Étendue du site : 22 hectares
  • 4 scènes :
    scène Garonne / Pression Live,
    scène de la plaine / Garorock,
    scène du Trec / Val de Garonne
  • 30 stands de restauration
  • 7 bars 20 000 places de camping
  • 30 000 personnes par jour
  • 12 associations caritatives impliquées
  • Plus de 1000 bénévoles mobilisés
  • Plus de 80 mécènes
  • Plus de 1500 jours de travail 
  • + de 50 heures de musique
  • + de 60 artistes

Temps forts de l'édition 2016 de Garorock 

Chaque année Garorock accueille de nombreux artistes au coeur de la Plaine de la Filhole à Marmande.

JEUDI 30 JUIN 2016

VENDREDI 1ER JUILLET 2016

BOOM BUS/CAMPING : WOODINI ESTEBAN BLACK JERSEY

SAMEDI 2 JUILLET 2016

BOOM BUS/CAMPING : DOUCHKA KIWI MR BONGO JUSAÏ

DIMANCHE 3 JUILLET 2016

MARMAND’ARTS

Garorock 2016

Pour le Marmand’Art mais surtout pour Vincent Saedi et son équipe, cette 20ème édition du festival est très particulière. En effet, si les 20 ans annonçaient le point d’orgue pour le nouveau projet de cet artiste, c’est une direction artistique complète qui lui a été demandée.

Les mises en place pour l’édition 2016

Assisté de Polo Loridant et Morgan Nicolas de l’usine de Tournefeuille, Vincent Saedi a pour mission de créer de nouvelles ambiances dans deux lieux existants : le coin VIP et les loges. La scène Garoclub sera quant à elle décorée en maping et deux des bars seront construits avec des anciens containers maritimes. Le nouveau bar guinguette sera, quant à lui, construit avec une voiture en cascade sur le toit du container représentant le visuel de l’édition Garorock 2012. Le bar pub sera stylisé en art nouveau et végétalisé par les services techniques. Toutes les œuvres seront réalisées à partir de matériaux de récupération. Le chapiteau étoilé du VIP viendra porter sur ses mats des sculptures en matériaux recyclés. En clair, un nouvel esprit baroque et surréaliste avec pour leitmotiv : recyclage , transformation , valorisation de matériel urbain et objets en fin de vie.

RED BULL BOOM BUS

Le Boom Bus, présenté par Red Bull revient sur le Camping du festival pour une nouvelle édition riche en talents et créativité ! Les premières infos concernant le Boom Bus : Il sera sur place à partir du jeudi 30 juin et animera la foule tout au long du festival. Qui dit Boom Bus, dit encore de nombreux artistes à découvrir ou à redécouvrir, et une ambiance toute particulière à partager ! La programmation du Boom Bus : Jeudi 30 juin : Synapson Dj Set, Stereoclip, Mondowski, Moscoman, Xuitek Fanatek Samedi 2 juillet : Douchka, Jusaï, Mr Bongo, Kiwi Dimanche 3 juillet : 123 MRK, Paolo Cortes vs Esteban, Xuitek Fanatek

Innovation

Le bracelet connecté en RFID, plus communément appelé le GAROPASS, s’invite une nouvelle fois sur notre festival et il n’a pas dit son dernier mot ! Cette année, tous les festivaliers ayant acheté un PASS quatre ou trois jours avant le 16 mai 2016 recevront leur bracelet environ trois semaines avant le festival. Après cette date et pour tous les autres PASS (PASS deux jours, PASS 1 jour ) il faudra échanger le billet contre le bracelet connecté sur place, à l’entrée du festival. Tous les festivaliers pourront se connecter en amont sur le site Internet du GAROROCK pour se créer un compte et créditer leurs bracelets.

Garorock : le plus grand festival rock du Sud-Ouest

L'édito de Louison Larbodie

20 ans c’est tout un anniversaire. Ce sont deux décennies traversées à vive allure, durant lesquelles la musique et le festival ont muté. En 1997, le fameux mot-valise Garonne Rock avait un sens encore plus fort, au vu d’une programmation centrée sur une culture alternative dérivée du punk, et de concerts dans d’anciens abattoirs aux accents riels. Depuis, le Garorock a changé de date et n’ouvre plus la saison des festivals, mais s’impose dans le paysage estival. Garorock : le plus grand festival rock du Sud-OuestLe Garorock n’est plus fait de goudron et de béton, mais de terre et de gazon après avoir investi de nouveaux lieux en 2012. Le Garorock a grandi, pour finalement souffler ses 20 bougies. Il n’est plus tout à fait le même, mais l’essence des débuts est encore là. Il a évolué, mais continue d’offrir au Sud Ouest un festival a ses couleurs. Un évènement festif, éclectique et chaleureux, qui accueille une diversité de personnes venues se rassembler pour fêter. Un lieu d’échange où la musique domine, où les rencontres se font, où les gens se retrouvent.
Un lieu de vie qui n’est pas prêt de disparaître et qui se prépare à une nouvelle décennie faite de nouvelles évolutions. Depuis 1997, certains artistes alors inconnus ont depuis été reconnus. D’un petit festival de rockeurs 90’s on est passé à un évènement majeur des amoureux de musique. Le Garorock est une grande part de ma vie. Il m’a vu naître et grandir au rythme de ses programmations. Il m’a vu rire et a réussi à faire venir en 1998 le groupe qui m’a donné mon nom, Ludwig Von 88. Il a vu passer des groupes devenus cultes, considérés aujourd’hui d’une autre époque, et alors en activité. Il a vu croître mes amitiés au son d’un des derniers set de Dj Mehdi avec Busy P, a fait grandir mon amour pour Wax Tailor, m’a fait danser sur scène avec les Wampas, puis apprivoiser le hip-hop grâce aux Puppetmastaz, mais aussi à Cypress Hill ou Public Enemy. 
Puis, les années passant, j’en suis arrivée à fouler le sol du festival avec un groupe d’amis. À cuire au soleil sur l’herbe du camping l’après-midi, à croiser Orelsan au détour d’un concert, à interviewer Biga*Ranx et à continuer les festivités jusqu’au petit matin. À vivre quatre jours dans l’insouciance, et entourée de personnes partageant un même intérêt. À pogoter sur du Die Antwoord deux fois en trois éditions, et parfois à regretter d’avoir raté un artiste comme Laurent Garnier. Le Garorock, c’est aussi se perdre et apprendre à se passer du virtuel pour cultiver la vie réelle. Ne plus avoir de batterie, se munir d’un appareil photo jetable, et adapter son mode de vie. 
C’est aussi apprendre à s’armer de patience, pour entrer sur le site, pour manger ou pour se doucher. C’est accepter de voir son temps de sommeil se réduire, mais c’est surtout se construire plein de souvenirs, qui valent la peine de tous ces maux de tête. Nous fêtons nos 20 ans cette année, et je n’ai qu’une hâte, découvrir ce que le Garorock va encore nous offrir à l’orée de sa maturité. Louison Larbodie

Garorock : le plus grand festival rock du Sud-Ouest Garorock : le plus grand festival rock du Sud-Ouest

Festival GAROROCK 2015 - AFTERMOVIE

 En savoir plus sur http://www.garorock.com

 

Articles similaires

Festival du film d'Angoulême : Adjani, Marceau et Wilson à l... Le Festival du film francophone d’Angoulême met en avant la francophonie dans le cinéma actuel, et en rappelle l'importance. Le festival se caractérise par une sélection de 10 films en compétition, co...
Bordeaux : Reggae Sun Ska Festival Le Reggae Sun Ska bénéficie à la fois d’une reconnaissance nationale, et même internationale, tout en restant fidèle à ses racines girondines. D’emblée, le Reggae Sun Ska s’est imposé comme un rendez-...
Saint-Emilion Jazz Festival : un millésime 2016 magique et i... Le Saint-Emilion Jazz Festival a proposé un parcours flamboyant, à travers une programmation riche en talents et découvertes, des animations mettant en valeur le patrimoine exceptionnel du village et ...
Vienne : festival "Au Fil du Son" à Civray Depuis maintenant 13 ans, le Festival Au Fil du Son s’impose comme un évènement musical majeur en Poitou-Charentes avec une programmation musicale éclectique passant de découvertes à ar...
Saint-Emilion Jazz Festival : des grands crus et du swing Envie de swinger à Saint-Emilion ? Le Saint Emilion Jazz Festival allie les plus grands crus aux plus grands musiciens avec de concerts et animations dans toute la ville classée UNESCO. La musique, le...